Le ministère de la défense britannique a publié sur YouTube deux vidéos dans lesquels il livre quelques recommandations en matière de communication en ligne. Si les militaires ont tout à fait le droit de fréquenter les réseaux sociaux, le MoD (Ministry of Defense) rappelle qu'ils ne peuvent pas publier tout et n'importe quoi. Il en va notamment de leur sécurité.

Tout comme les civils, les soldats sont très actifs sur la toile. Ces derniers, qu’ils soient militaires de carrière ou simples civils travaillant pour le ministère de la défense, ont de nombreuses activités numériques : ils réagissent en ligne, tiennent des blogs personnels, ont des profils Facebook ou encore des comptes Twitter. Des services qu’ils utilisent assidûment, d’autant qu’ils offrent un bon moyen de rester en contact avec leurs proches.

Le ministère de la défense britannique le sait. Loin de l’interdire, il encourage même l’usage des réseaux sociaux. Toutefois, la hiérarchie militaire invite très logiquement son personnel à adopter un comportement responsable et prudent sur les sites de réseautage social. Une demande tout à fait compréhensible. Elle ne tient pas à être mise en difficulté, notamment sur un théâtre d’opération, à cause de l’inconscience de quelques-uns.

Ces mesures visent non seulement à éviter de livrer des informations exploitables par un adversaire, mais aussi de mettre en danger des vies. Mais les conseils prodigués par le ministère de la défense ne sont toutefois pas limités aux seuls militaires. Le MoD (Ministry of Defense) a ainsi réalisé deux clips vidéos dans lesquels il invite les familles et les proches d’un soldat à être tout aussi prudent et responsable.

Que ce soit un billet de blog, un commentaire sur Facebook, un statut de réseau social ou un bref message sur Twitter, le MoD rappelle qu’il peut être lu par des personnes guère recommandables. Idem pour les services de géolocalisation. Et pour que la recommandation passe bien, le message se veut percutant. Si les consignes ne sont pas suivies, vous risquez de laisser entrer les terroristes dans votre vie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés