Évoquée depuis plusieurs mois, la sortie d'une version iTunes dans les nuages se fait attendre. Apple serait en train de négocier avec les maisons de disques pour sortir très prochainement une version streaming de son service. À défaut de parvenir à un accord rapidement, l'entreprise américaine pourrait s'inspirer d'Amazon qui a lancé sa propre solution sans signer le moindre accord.

Coiffé au poteau par Amazon qui a lancé son service de streaming musical et de stockage en ligne en mars, Apple serait sur le point de répliquer. La firme de Cupertino serait toute proche de lancer sa propre solution musicale dans les nuages. Il lui faudrait encore convaincre les maisons de disques de la pertinence de son projet, selon diverses sources contactées par Reuters.

Tout comme Amazon Cloud Drive, le service imaginé par Apple devrait prendre la forme d’un casier numérique. Les utilisateurs pourraient envoyer leur musique dans les nuages – c’est-à-dire sur les serveurs d’Apple – afin de pouvoir y accéder librement sur différentes plates-formes : ordinateur, tablette numérique, smartphone. iTunes agirait alors comme un logiciel de streaming.

La lente mise en place du service d’Apple est le signe que la société cherche avant tout à obtenir un accord avec les majors. Cependant, la firme américaine pourrait potentiellement s’en passer. Tout dépend sous quel régime sera placé le service. S’il est considéré comme un hébergeur – c’est-à-dire un intermédiaire technique -, il ne sera a priori pas obligé de payer une quelconque licence. C’est ce que cherche à faire Amazon avec son offre.

À l’inverse, si Apple est considéré comme un simple éditeur de service, il faudra nécessairement qu’il paie une licence aux maisons de disques. La première solution semble a priori plus intéressante mais elle fragilise Apple, qui s’expose à d’éventuelles actions en justice de la part des ayants droit. Preuve en est, Sony BMG a mis en garde Amazon quelques heures après la sortie de l’Amazon Cloud Drive.

Rappelons que la firme deCupertino avait racheté Lala.com fin 2009, un outil spécialisé dans le streaming audio. Six mois plus tard, le service a été intégré au sein d’iTunes. Les comptes des utilisateurs de Lala et tous leurs crédits ont été rapatriés dans la plate-forme en ligne. La prochaine conférence d’Apple aura lieu lors du Worldwide Developers Conference, début juin. Une annonce aura peut-être lieu à ce moment-là.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés