Des chercheurs de l'université américaine de Californie ont mis au point une interface cerveau - ordinateur permettant de composer un numéro de téléphone par la pensée. Le système, qui nécessite le port d'un casque truffé d'électrodes, offre déjà une précision importante 85 %, mais il devra faire beaucoup mieux pour être viable.

Pourra-t-on un jour composer un numéro de téléphone uniquement par la pensée ? Des chercheurs de l’université de Californie à San Diego consacrent en tout cas une partie de leur temps à résoudre cette question. D’après Mashable, les scientifiques sont parvenus à concevoir une interface permettant de composer un numéro en analysant uniquement l’activité électrique du cerveau.

Concrètement, le sujet porte un casque recouvert d’électrodes qui suivent l’activité électrique du cerveau. Ensuite, les signaux sont envoyés à un dispositif Bluetooth. Selon Mashable, chaque chiffre (zéro à neuf) avait sa propre fréquence, permettant ainsi au dispositif de connaître le numéro composé par le sujet. Les scientifiques sont parvenus à une précision pouvant atteindre 85 %.

En l’état actuel, le système est bien entendu loin d’être abouti. D’une part, parce qu’il nécessite le port d’un casque bien particulier. Ensuite, parce qu’il faut absolument atteindre une précision pratiquement parfaite pour que le dispositif soit réellement intéressant. À quoi cela servirait-il d’avoir un technologie se trompant 15 % du temps ? Surtout pour un numéro de téléphone, où la moindre erreur empêche de joindre le bon destinataire.

Reste que la prouesse technique est impressionnante. D’autres recherches dans ce domaine existent, comme le Brain Computer Interface. Des chercheurs britanniques ont ainsi mis au point un casque afin de suivre l’activité cérébrale et traduire leurs pensées numériques directement sur l’ordinateur. Citons également l’Emotiv Development Kit, dans le domaine du jeu vidéo cette fois-ci.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés