Warner Bros propose aux internautes américains de louer le film Batman : The Dark Knight directement sur Facebook. Il suffit pour cela de dépenser 30 crédits Facebook - la monnaie virtuelle du réseau social - pour accéder à la vidéo. Aucun développement à l'international n'est pour l'instant prévu.

Facebook va-t-il se transformer progressivement en plate-forme de vidéo à la demande (VOD) ? Le test conduit par Warner Bros sur le réseau social le laisse en tout cas penser. Le studio de cinéma propose en effet Batman : The Dark Knight à la location. Pour y accéder, il suffit de se rendre sur la page officielle du film de Christopher Nolan et de sélectionner « Watch » dans le menu de gauche.

L’expérience n’est toutefois pas ouverte à tout le monde. Seuls les internautes localisés aux États-Unis pourront voir le film directement sur Facebook. De plus, l’opération n’est pas gratuite. Il faudra débourser 30 crédits Facebook – la monnaie virtuelle du site communautaire -, ce qui représente 3 dollars. L’accès à la vidéo durera alors 48 heures.

« Facebook est devenu une destination quotidienne pour des centaines de millions de personnes. Mettre à disposition nos films sur Facebook est une extension naturelle de nos efforts de distribution dans le numérique. Il donne aux consommateurs un accès simple et pratique à nos films à travers le principal réseau social » a expliqué le président de Warner Bros Digital Distribution, Thomas Gewecke, à The Hollywood Reporter.

La réussite de cette opération conditionnera la suite des évènements. En cas de succès, Warner Bros mettra d’autres longs-métrages à disposition dans les prochains mois. En revanche, le studio n’a pas précisé ses intentions à l’international. L’arrivée de la VOD en Europe, et en particulier en France, n’est donc pas prévue dans l’immédiat.

La qualité de la diffusion n’est pas précisée, mais il est très probable que le film puisse être vu au moins en haute définition (720p). Des plates-formes vidéos comme YouTube ou Dailymotion sont tout à fait capables de gérer des vidéos HD. En définitive, tout dépendra du type de connexion de l’utilisateur et de la qualité de son matériel informatique.

L’arrivée d’un service de VOD sur Facebook risque en tout cas d’agacer Google. Le géant américain, propriétaire de YouTube, songe aussi à lancer un service de vidéo à la demande. Rivales sur le terrain du web social, les relations des deux entreprises se sont tendues dernièrement sur la question de la portabilité des données. En tout état de cause, la vidéo à la demande sera sans nul doute un nouvel objet de discorde.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés