Microsoft a déployé cette semaine le Service Pack 1 de Windows 7. Constitué essentiellement de mises à jour déjà diffusées via Windows Update, ce pack contient néanmoins quelques fonctionnalités nouvelles destinées avant tout aux professionnels. Pas moins de 300 millions de systèmes d'exploitation sont concernés par ce Service Pack 1.

Lancé au cours de l’automne 2009, le système d’exploitation Windows 7 vient de connaître cette semaine sa première mise à jour majeure. En effet, Microsoft a diffusé mardi le Service Pack 1 de son logiciel maison. Comme d’habitude, ce Service Pack se présente essentiellement comme une compilation des correctifs diffusés depuis la commercialisation de Windows 7.

Pour les particuliers, le Service Pack 1 de Windows 7 n’apporte aucune fonctionnalité essentielle hormis la batterie de rustines chargées de colmater les failles du système et d’améliorer la stabilité générale. Celui qui met à jour régulièrement son poste n’aura donc aucune urgence à s’y intéresser. Du côté des professionnels, cette mise à jour apporte en revanche des outils de virtualisation et de travail à distance).

Pour récupérer le Service Pack 1, il faudra passer par Windows Update ou récupérer l’image DVD (2 Go environ). Dans l’un et l’autre cas, l’utilisateur devra nécessairement valider l’authenticité de son installation avec Windows Genuine Advantage.

L’arrivée de ce Service Pack arrive environ un mois après le franchissement du cap des 300 millions de licences vendues depuis 2009. Fin janvier, l’entreprise américaine avait enfoncé le clou en assurant que Windows 7 équipe un ordinateur connecté à Internet sur cinq. Pour Microsoft, c’est un succès commercial qui vient gommer au passage les déboires de Windows Vista.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés