Poursuivi en justice par Sony, GeoHot fait face. Le jeune hacker a décidé de riposter médiatiquement, en publiant une vidéo dans laquelle il rappe contre Sony.

Nous connaissions déjà le rap anti-ACTA. Désormais, il faudra composer avec le rap anti-Sony ! Poursuivi par Sony pour avoir participé au jailbreak de la PlayStation 3, le hacker George « GeoHot » Hotz s’est fendu d’une petite vidéo sur YouTube dans laquelle il exprime sa colère en chanson. Intitulée « The Light It Up Contest », la vidéo montre GeoHot rappant contre la firme japonaise.

Au-delà de la qualité artistique de cette vidéo, que chacun appréciera à sa juste valeur, il est tout à fait fascinant de voir la manière dont GeoHot se sert des médias sociaux, et en particulier de la plate-forme vidéo YouTube, pour gagner l’opinion publique. Et manifestement, le buzz marche plutôt bien : la vidéo a été vue plus de 814 000 fois à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Profitant du Digital Millennium Copyright Act, l’équivalent américain de la loi DADVSI qui interdit de contourner les mesures techniques de protection, Sony a des chances raisonnables de remporter sa bataille judiciaire contre les hackers de la PlayStation 3. En revanche, l’entreprise nippone est nettement moins assurée de remporter la bataille médiatique qui s’est engagée.

Les paroles de la chanson sont visibles sur la page YouTube de la vidéo.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés