Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 27 Décembre 2010

Taxe copie privée sur tablettes : Archos pourrait attaquer au Conseil d'Etat

Si la décision de soumettre les tablettes tactiles à la redevance pour copie privée est confirmée le 12 janvier prochain, le Français Archos devrait se joindre à une action en justice déjà annoncée par le Simalevec, le syndicat des industriels.

Le fabricant français d'appareils électroniques Archos fulmine. Déjà peu soutenu par le gouvernement, avec un Premier ministre "geek" qui préfère ses concurrents américains et japonais, Archos est en colère après la décision de la Commission copie privée de taxer les tablettes tactiles, jusqu'à 12 euros pour les modèles disposant d'au moins 40 Go de mémoire interne. Les membres de la Commission doivent officialiser la décision le 12 janvier, et "Nnous nous déterminerons formellement à ce moment", explique le fabricant aux Echos.

Car comme le remarquait l'UFC-Que Choisir, les tablettes sous Windows 7 ne seront pas concernées par la taxe pour copie privée, qui selon la définition retenue vise les tablettes tactiles "munies d'un système d'exploitation pour terminaux mobiles ou d'un système d'exploitation propre". Les iPad et tablettes sous Android sont bien concernées, mais pas celles de Microsoft dont le système d'exploitation est conçu notamment pour les PC.

"Comment peut-on dire sérieusement qu'une tablette sous Windows est moins à l'origine de copie privée que celles sous Android ?", s'agace Henri Crohas, le PDG fondateur d'Archos. Il prévoit de soutenir l'action devant le Conseil d'Etat qui devrait être déposée par le Simavelec, le syndicat des fabricants d'électronique grand public. Il compte déjà plusieurs victoires devant la juridiction administrative contre la taxe pour copie privée, jusque là sans conséquences.

Outre le risque de distorsion de concurrence, Archos estime sur le fond que les tablettes qu'il conçoit devraient bénéficier de la même exemption que les ordinateurs, qui ne sont pas sujets à la redevance. Car "on peut changer de système d'exploitation comme sur un ordinateur, ce que ne proposent pas les autres tablettes", rappelle-t-il au sujet des tablettes Archos. "De même, on peut y greffer l'ensemble des périphériques adapatables à un PC, ils sont aussi livrés avec une suite logicielle d'ordinateurs. Il s'agit davantage d'un mini-ordinateur que d'une tablette".

Henri Crohas estime que l'application de la redevance copie privée sur les appareils Archos pourrait être très préjudiciable au fabricant français, qui dit avoir versé 3 millions d'euros pour la copie privée en 2009, pour un chiffre d'affaires de 58 millions d'euros.

Publié par Guillaume Champeau, le 27 Décembre 2010 à 18h35
 
49
Commentaires à propos de «Taxe copie privée sur tablettes : Archos pourrait attaquer au Conseil d'Etat»
Inscrit le 21/02/2006
4268 messages publiés
si ça pouvait la faire tomber au profit de la licence globale
Inscrit le 28/11/2008
3158 messages publiés
Taxe compensant une "perte" sur un droit qui est explicitement restreint par les mesures techniques de protection (DRM) et dont le cassage/contournement est condamnable. Taxe fixée, prélevée et redistribuée dans une opacité affligeante.

T'es bien sympa, Archos, j'aime ce que tu fais, mais je préfère acheter mes produits à l'étranger pour ne pas cautionner cette immondice.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Qu'il est bête ce Henri Crohas. D'abord n'a-t-il pas une tablette sous Windows en catalogue ? Ce n'est qu'un Tablet PC et ceux-ci existent depuis longtemps. Ils n'ont jamais été assujettis et il voudrait qu'ils le soient ou quoi ? Trop con le mec. Qu'il tente sa chance...
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Arkados, le 27/12/2010 - 18:51
Taxe compensant une "perte" sur un droit qui est explicitement restreint par les mesures techniques de protection (DRM) et dont le cassage/contournement est condamnable. Taxe fixée, prélevée et redistribuée dans une opacité affligeante.

Faux les fichiers DRMisés sont exclus du bénéfice de la copie privée. Conseil : relire Maître Eolas.

Image IPB
[message édité par Makhno le 27/12/2010 à 18:58 ]
Inscrit le 20/09/2009
364 messages publiés
Makhno, le 27/12/2010 - 18:56

Arkados, le 27/12/2010 - 18:51
Taxe compensant une "perte" sur un droit qui est explicitement restreint par les mesures techniques de protection (DRM) et dont le cassage/contournement est condamnable. Taxe fixée, prélevée et redistribuée dans une opacité affligeante.

Faux les fichiers DRMisés sont exclus du bénéfice de la copie privée. Conseil : relire Maître Eolas.

Image IPB


Faux la commission alibi (où les ayants droit ont 62% des voix) fait une distinction entre les DRM (Gestion des Droits Numériques) qui peuvent permettre un très vague droit à la copie privée et les MTP (Mesure Technique de Protection) qui empêchent toutes copies privées, cependant comme l'ARMT n'a jamais tranché la différence entre DRM et MTP ont peu fortement supposer que comme pour les téléchargements dit illégaux les ayants droit Français ne se gênent pas pour se payer.
Inscrit le 13/08/2002
24571 messages publiés
Makhno, le 27/12/2010 - 18:55
Qu'il est bête ce Henri Crohas. D'abord n'a-t-il pas une tablette sous Windows en catalogue ? Ce n'est qu'un Tablet PC et ceux-ci existent depuis longtemps. Ils n'ont jamais été assujettis et il voudrait qu'ils le soient ou quoi ? Trop con le mec. Qu'il tente sa chance...


Tu peux me dire l'intérêt de ton aggressivité ? Ne te vient-il pas à l'idée que justement, la distinction tablet PC/tablettes tactiles devient très artificielle, et qu'une tablette Android et une tablette Windows 7 devraient soit être taxées toutes les deux, soit ne l'être ni l'une ni l'autre ?
Inscrit le 10/10/2009
281 messages publiés
Et Archos ... ne pourrait pas re-localiser la fabrication aussi ?

Car a priori rien n'est fabriqué en France, voir en Europe ...
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Archos 9 est un netbook classique; pour les autres modèles archos 5, 7 ou 10 sous android; ce sont de netbook classiques sous android mais qui eux se verraient assujettis à la redevance copie privée. Or au vu des capacités de stockages des tablettes avec de vrais disque dur pour certaines, ils vont la sentir passer.

Reste que les archos 9 apprécient moyennement seven même si pour la deuxième version c'est moins pire et qu'en bidouillant bcp on améliore les performances par rapport au départ.

http://www.archoslou...2-GHZ,9448.html
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Makhno, le 27/12/2010 - 18:56

Faux les fichiers DRMisés sont exclus du bénéfice de la copie privée. Conseil : relire Maître Eolas.



Que tu ne puisse pas faire de copie privée, oui c'est vrai.

Qu'ils soient absent du calcul de la redevance copie privée, j'ai un grand doute au vue de la qualités et de la probités des travaux réalisée par la commission copie privée.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
bourgpat, le 27/12/2010 - 19:15

Makhno, le 27/12/2010 - 18:56

Faux les fichiers DRMisés sont exclus du bénéfice de la copie privée. Conseil : relire Maître Eolas.



Que tu ne puisse pas faire de copie privée, oui c'est vrai.

Qu'ils soient absent du calcul de la redevance copie privée, j'ai un grand doute au vue de la qualités et de la probités des travaux réalisée par la commission copie privée.

Si, si . Pour ma part je n'ai aucun doute sur le manque de probité dont tu fais preuve dans le débat contradictoire. Pour éviter le ridicule, tu aurais pu au moins lire la loi .
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
Makhno, le 27/12/2010 - 19:32

Pour ma part je n'ai aucun doute sur le manque de probité dont tu fais preuve dans le débat contradictoire. Pour éviter le ridicule, tu aurais pu au moins lire la loi .


Euh, wé mais s'envoyer le code de la propriété intellectuelle pour justifier un racket, faudrait peu être voir à relativiser un peu.

Question : Pourquoi dois je verser une obole aux ayants droit pour l'achat d'une carte SDHC qui ne sert qu'à prendre des photos numériques avec mon APN ? Pourquoi dois je verser une taxe aux ayants droits quand j'achète un disque dur pour stocker exclusivement ces photos ? Pourquoi dois-je payer une taxe aux ayants droits quand je grave ces photos pour mes amis sur CD ou DVD ? En quoi lèse-je les artistes et leurs droits d'auteur ?

Pourquoi, dans la même logique nauséabonde, taxer les systèmes GPS, qui sont -tout le monde sait cela- réputés pour héberger des musiques ou des films couverts par droit d'auteur ?
Pourquoi ne pas taxer l'air qu'on respire, au motif qu'il permettrai l'émission de contenu protégé par droit d'auteur (bah oui, siffloter en public sera bientôt illégal) ?

Le fond du problème n'est pas de taxer untel plutôt qu'untel. Le fond du problème est la légitimité de cette taxe et son assiette, ainsi que l'opacité de son calcul. En l'occurrence, ca montre -encore- que la rapacité des ayants droits ne s'embarrasse pas de logique ni du respect des autres industries (sans parler du respect des citoyens).
[message édité par Wintermute le 27/12/2010 à 20:06 ]
Inscrit le 09/07/2009
1111 messages publiés
bonob0, le 27/12/2010 - 19:07
Et Archos ... ne pourrait pas re-localiser la fabrication aussi ?

Car a priori rien n'est fabriqué en France, voir en Europe ...


Si c'est possible, enfin si tu acceptes de payer leurs produits 50% plus chers
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Guillaume, le 27/12/2010 - 19:06

Tu peux me dire l'intérêt de ton aggressivité ? Ne te vient-il pas à l'idée que justement, la distinction tablet PC/tablettes tactiles devient très artificielle, et qu'une tablette Android et une tablette Windows 7 devraient soit être taxées toutes les deux, soit ne l'être ni l'une ni l'autre ?

La commission explique ça très bien. Il suffit de s'informer à la source et de lire les comptes rendus de séances. Les PC n'ont jamais été assujettis. Par conséquent les Tablet PC non plus. De plus les disques durs sur lesquels tournent les OS principaux sont ceux sur lesquels sont stockés les fichiers originaux achetés en ligne qui ne sont pas des copies. Il n'y a aucune raison de leur appliquer la redevance. Une tablette Archos sous Windows est un Tablet PC, un PC dont on a supprimé le clavier. Cela a été longuement débattu à la sortie de l'iPad. Cette mesure est à la fois logique et équitable et il est ubuesque de voir Numerama réclamer la taxation des ordinateurs.

:-
Inscrit le 04/09/2002
2747 messages publiés
bonne chance pour leur action. mais je pense que ça se terminera par une taxe sur les tablettes windows...
Inscrit le 13/08/2002
24571 messages publiés
Makhno, le 27/12/2010 - 19:28
Guillaume, le 27/12/2010 - 19:06

Tu peux me dire l'intérêt de ton aggressivité ? Ne te vient-il pas à l'idée que justement, la distinction tablet PC/tablettes tactiles devient très artificielle, et qu'une tablette Android et une tablette Windows 7 devraient soit être taxées toutes les deux, soit ne l'être ni l'une ni l'autre ?

La commission explique ça très bien. Il suffit de s'informer à la source et de lire les comptes rendus de séances. Les PC n'ont jamais été assujettis. Par conséquent les Tablet PC non plus. De plus les disques durs sur lesquels tournent les OS principaux sont ceux sur lesquels sont stockés les fichiers originaux achetés en ligne qui ne sont pas des copies. Il n'y a aucune raison de leur appliquer la redevance. Une tablette Archos sous Windows est un Tablet PC, un PC dont on a supprimé le clavier. Cela a été longuement débattu à la sortie de l'iPad. Cette mesure est à la fois logique et équitable et il est ubuesque de voir Numerama réclamer la taxation des ordinateurs.

:-


Tu ne réponds pas à mes questions.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Guillaume, le 27/12/2010 - 19:32

Makhno, le 27/12/2010 - 19:28
Guillaume, le 27/12/2010 - 19:06

Tu peux me dire l'intérêt de ton aggressivité ? Ne te vient-il pas à l'idée que justement, la distinction tablet PC/tablettes tactiles devient très artificielle, et qu'une tablette Android et une tablette Windows 7 devraient soit être taxées toutes les deux, soit ne l'être ni l'une ni l'autre ?

La commission explique ça très bien. Il suffit de s'informer à la source et de lire les comptes rendus de séances. Les PC n'ont jamais été assujettis. Par conséquent les Tablet PC non plus. De plus les disques durs sur lesquels tournent les OS principaux sont ceux sur lesquels sont stockés les fichiers originaux achetés en ligne qui ne sont pas des copies. Il n'y a aucune raison de leur appliquer la redevance. Une tablette Archos sous Windows est un Tablet PC, un PC dont on a supprimé le clavier. Cela a été longuement débattu à la sortie de l'iPad. Cette mesure est à la fois logique et équitable et il est ubuesque de voir Numerama réclamer la taxation des ordinateurs.

:-


Tu ne réponds pas à mes questions.

Ta mauvaise foi est remarquable.
Inscrit le 13/08/2002
24571 messages publiés
Makhno, le 27/12/2010 - 19:33
Ta mauvaise foi est remarquable.


Je repose mes deux questions alors, et réponds-y simplement :
1. Tu peux me dire l'intérêt de ton aggressivité ?
2. Une tablette Android et une tablette Windows 7 qui font strictement la même chose ne devraient-elles pas, soit être taxées toutes les deux, soit ne l'être ni l'une ni l'autre ?
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Android étant un fork de linux, traiter une tablette android comme n'étant pas un ordinateur peut se révéler aussi faux.

Reste qu'il y a longtemps, on avait un enregistreur cassette qui permettait alors de lire le contenus sur un walkman, un autoradio une chaine hifi, un ordinateur sans que ces périphériques ne soient à chaque fois taxés.

Aujourd'hui tu as un même contenus qui va être lus sur un ordinateur, un baladeur, un téléphone, un portable, cartes mémoires, autoradio ..... et presque tout ces périphériques qui vont lire ce seul et unique contenus vont se voir taxer pour la copie privée alors que l'action au final se résume à lire un contenus sur le matériel dont on dispose en fonction des besoin.
Inscrit le 20/11/2004
2091 messages publiés
Edit rapide : j'avais répondu à un post sans me dire qu'en laissant mon onglet ouvert pendant une demi-heure, une discussion allait déjà pouvoir germer.

Je fais doublon, donc je vire. Désolé !
[message édité par Sabinou le 27/12/2010 à 19:45 ]
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
Inscrit le 20/09/2009
6247 messages publiés
Faut pas trop en demander à Makhno... il n'a pas encore lu la définition d'un ordinateur:
http://fr.wikipedia....wiki/Ordinateur

Moi je ne pige pas pourquoi un Windows 7 n'est pas taxé mais un BSD (iPad) ou Linux (Android) oui. Ce sont tous des systèmes d'exploitation d'ordinateurs et donc aucun ne devrait être taxé. D'ailleurs mon PC tourne avec un noyau Linux. Qu'il y ait un clavier ou un écran tactile n'est pas dans la définition d'un ordinateur.
Inscrit le 09/10/2008
3232 messages publiés
copie privé .. si c'est pas du vol ca faudra me dire ce que c'est..
Inscrit le 29/09/2004
287 messages publiés
Plus précisément du racket organisé par l'état.
Inscrit le 12/03/2009
145 messages publiés
un truc honteux de plus , il y en aura d'autres ...
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
Inscrit le 27/12/2010
6 messages publiés
Rien de neuf : c'est comme d'habitude sous le gouvernement Fillon-Sarko : objectif : massacrer l'industrie française et pomper fiscalement bien à fond les citoyens (sauf les ultra-riches du bouclier fiscal).
Inscrit le 27/12/2010
5 messages publiés
Vive les imbéciles ayant droit qui se tire une balle dans le pied.
Les tablettes multimédia sont un support ou il est plus facile, via des applications, de mettre en avant les offres légales.

Que ce soit en écoute de musique, ou lecture de video en streaming, c'est le support idéale pour promouvoir ces offres.
La meilleur preuve est l'explosion des ventes de livre numérique depuis que l'Ipad a été lancé.

Même la plus ouverte des tablettes passe par une boutique d'application pour l'installation, ce qui facilite grandement la lutte contre le piratage des oeuvres.

Il est toujours possible d'installer tout et n'importe quoi sur une tablette, mais c'est bien moins évident que sur un ordinateur, et l'utilisateur lambda va se contenter de la bibliothèque d'applications.

Bref, les tablettes pourraient devenir une manne financière pour l'industrie du cinéma, du livre, de la musique et pourtant les offres légales sont quasi inexistantes.

Il n'existe, pour le moment aucune site de vente de livre numérique sous androïd en France, le premier risque d'être celui de la Fnac, mais il n'est pas attendu avant des mois.

Il n'y a que les amateurs de BD qui peuvent profiter du programme Ave!comics, ou les livres sont presque à la moitié du prix du papier. Certains éditeurs ont su prendre le train au bon moment.
Inscrit le 08/09/2003
4580 messages publiés
C'est fou ça.
Pour une fois qu'on a une entreprise française qui produit quelque chose de valable et de plus dans un secteur où la France n'est que très rarement représentée, on l'assène de taxes toutes plus débiles les unes que les autres.
Tout ça pour quoi, pour qui ? Quelques parasites qui pompent les consommateurs, les artistes et qui comptent bien faire de même avec les fabricants de matos informatiques. Parasite un jour, parasite toujours !
Inscrit le 17/03/2008
2665 messages publiés
Wintermute, le 27/12/2010 - 20:05

Question : Pourquoi dois je verser une obole aux ayants droit pour l'achat d'une carte SDHC qui ne sert qu'à prendre des photos numériques avec mon APN ? Pourquoi dois je verser une taxe aux ayants droits quand j'achète un disque dur pour stocker exclusivement ces photos ? Pourquoi dois-je payer une taxe aux ayants droits quand je grave ces photos pour mes amis sur CD ou DVD ? En quoi lèse-je les artistes et leurs droits d'auteur ?

Pourquoi, dans la même logique nauséabonde, taxer les systèmes GPS, qui sont -tout le monde sait cela- réputés pour héberger des musiques ou des films couverts par droit d'auteur ?


D'après ce que j'avais compris, taxer TOUS les supports quelque soit leur usage permettais, selon eux, de "prendre en compte d'éventuels usages de copie privée", et non pas FORCEMENT d'usage de copie privée.
Nuance...

En gros leur raisonnement c'est que de toutes les cartes SD achetées, certaines vont finir dans un appareil photo, d'autres vont servir de support à des MP3 (légalement rippés, bien sur....)

Mais comme il est trop difficile/impossible de présager de l'usage de telle ou telle carte SD, on les taxes toute à un taux "raisonnable", qui compenserais le fait de taxer plus des cartes qui seraient exclusivement réservée à la copie privée.

On l'a vu lorsque dans les rayons des magasins on avait les "CD-R et les "CD-R Musique" : Les seconds étaient plus cher alors que c'était strictement les mêmes, avec une jaquette différente : La différence était la taxe.

Le principe est le même avec la redevance TV: Tu la payes même si tu n'a acheté une TV QUE pour jouer à la PS3 : Mais comme ça serais trop difficile à prouver/vérifier, on globalise la taxe à tout le monde.

Conclusion : Cette taxe est scandaleuse. Non pas parce qu'elle touche tous les supports (et encore le mode de calcul est largement trop compliqué), mais parce que c'est pas une taxe, c'est un racket de sociétés privées. Ca devrais aller à l'état, qui LUI redistribuerais ce qu'il juge nécessaire à ces gredins.
Ou alors on la vire complètement.
Inscrit le 20/09/2009
364 messages publiés
Wintermute, le 27/12/2010 - 20:05

Question : Pourquoi dois je verser une obole aux ayants droit pour l'achat d'une carte SDHC qui ne sert qu'à prendre des photos numériques avec mon APN ? Pourquoi dois je verser une taxe aux ayants droits quand j'achète un disque dur pour stocker exclusivement ces photos ? Pourquoi dois-je payer une taxe aux ayants droits quand je grave ces photos pour mes amis sur CD ou DVD ? En quoi lèse-je les artistes et leurs droits d'auteur ?

Pourquoi, dans la même logique nauséabonde, taxer les systèmes GPS, qui sont -tout le monde sait cela- réputés pour héberger des musiques ou des films couverts par droit d'auteur ?


D'après ce que j'avais compris, taxer TOUS les supports quelque soit leur usage permettais, selon eux, de "prendre en compte d'éventuels usages de copie privée", et non pas FORCEMENT d'usage de copie privée.
Nuance...

En gros leur raisonnement c'est que de toutes les cartes SD achetées, certaines vont finir dans un appareil photo, d'autres vont servir de support à des MP3 (légalement rippés, bien sur....)

Mais comme il est trop difficile/impossible de présager de l'usage de telle ou telle carte SD, on les taxes toute à un taux "raisonnable", qui compenserais le fait de taxer plus des cartes qui seraient exclusivement réservée à la copie privée.

On l'a vu lorsque dans les rayons des magasins on avait les "CD-R et les "CD-R Musique" : Les seconds étaient plus cher alors que c'était strictement les mêmes, avec une jaquette différente : La différence était la taxe.

Le principe est le même avec la redevance TV: Tu la payes même si tu n'a acheté une TV QUE pour jouer à la PS3 : Mais comme ça serais trop difficile à prouver/vérifier, on globalise la taxe à tout le monde.

Conclusion : Cette taxe est scandaleuse. Non pas parce qu'elle touche tous les supports (et encore le mode de calcul est largement trop compliqué), mais parce que c'est pas une taxe, c'est un racket de sociétés privées. Ca devrais aller à l'état, qui LUI redistribuerais ce qu'il juge nécessaire à ces gredins.
Ou alors on la vire complètement.


Effectivement tu as bien saisi l'idée originale des ayants droit, mais il reste toujours au moins deux problèmes très important dans l'ADN de cette commission :

1/à la base la taxe existait pour les cassettes audio et vidéo et permettait effectivement que les deux parties y gagne, moi j'enregistre la TV (ou la radio) et avec la copie privée je paye le droit d'avoir ce film (ou cette musique)... Par contre la version 2000 de la copie privée c'est j'achète un fichier numérique je le paye et en plus dans le doute on me fait repayer des fichiers que j'ai déjà légalement acheté ; la version 2000 de la copie privée n'est qu'une arnaque un vrai racket sur le dos du consommateur (sans parler des DRM/MTP). La copie privée devrait donc permettre le téléchargement sur Internet pour que tout le monde y gagne.

2/La commission est intégralement sous le contrôle des ayants droit ; 21 sièges 1 juge qui peut trancher et qui est un ayant droit, 10 ayants droit qui perçoivent la taxe, 5 représentants des consommateurs dont deux taupes des ayants droit (l'un des deux est lui aussi un ayant droit) et 5 représentants des taxés. Avec 12-13 sièges sur 20-21 les ayants droit font ce qu'ils veulent décident dans la plus grande opacité des taux et de leurs montants. Une vrai commission devrait avoir 15 membres 5 des ayants droit, 5 des fabricants et 5 des consommateurs (sans ayants droit infiltrés) ; les ayants droits proposeraient leurs taux, les fabricants les leurs et les consommateurs trancheraient dans le but de défendre les consommateurs pas les ayants droit.
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
Merci les gars de m'aider à enfoncer les ayants droits alors qu'il y en a encore pour se croire en "démocratie" ...
Inscrit le 02/09/2010
201 messages publiés
Faites vos achats au Luxembour ou en Suisse, c'est tout à fait légal, et il n'y a pas de taxe sur la copie privée.

Après-tout, les politiciens vont bien y planquer leurs "caisses noires" et leurs "rétrocommissions", donc ils nous donnent l'exemple.
Inscrit le 10/07/2009
1200 messages publiés
Makhno, le 27/12/2010 - 18:55
Qu'il est bête ce Henri Crohas. D'abord n'a-t-il pas une tablette sous Windows en catalogue ? Ce n'est qu'un Tablet PC et ceux-ci existent depuis longtemps. Ils n'ont jamais été assujettis et il voudrait qu'ils le soient ou quoi ? Trop con le mec. Qu'il tente sa chance...


Le con c'est l'abruti qui sait pas qu'un PC tourne pas que sous windows, mais bon c'est pas grave, quand les UMPs dans votre genre auront détruit toute innovation en France par du vol permanent on vous enverra des aides humanitaire depuis la chine ou les US.
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Inscrit le 13/02/2008
140 messages publiés
Z'ont plus de sous à Bercy. Faut les comprendre, quand même !
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Il y en a qui vont prendre le même avocat que FREE.

Voir la suite des infortunes des ayants droits soufflées par les députés eux même .
Inscrit le 30/12/2010
208 messages publiés
De plus les disques durs sur lesquels tournent les OS principaux sont ceux sur lesquels sont stockés les fichiers originaux achetés en ligne qui ne sont pas des copies.


Ou pas...
Tu connais le principe du "je met mon OS sur un disque plus nerveux et mes data sur un disque de stockage comme ça je peux toujours y accéder de la même façon quel que soit mon OS (et la façon dont il plante)"

Mais merci pour la rigolade
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Zangoo, le 30/12/2010 - 15:45

De plus les disques durs sur lesquels tournent les OS principaux sont ceux sur lesquels sont stockés les fichiers originaux achetés en ligne qui ne sont pas des copies.


Ou pas...
Tu connais le principe du "je met mon OS sur un disque plus nerveux et mes data sur un disque de stockage comme ça je peux toujours y accéder de la même façon quel que soit mon OS (et la façon dont il plante)"

Mais merci pour la rigolade

Tout à fait. Et les disques que l'on ajoute à la tour ou pour remplacer le lecteur-graveur DVD du portable qui ne sert pas trop, ce qui commence à se faire pas mal, ne sont pas taxés. Rien à redire là dessus, et rien de plus normal. J'ai moi même un disque interne de 1 To, mon plus gros disque, avec des originaux et des copies, ainsi qu'un nomade externe de 500 Go avec des sauvegardes et des copies sur lequel j'ai payé la redevance. Je n'en fait pas toute une maladie comme certains qui se ridiculisent à s'afficher grippe-sous.
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
Makhno, le 30/12/2010 - 19:02

Zangoo, le 30/12/2010 - 15:45

De plus les disques durs sur lesquels tournent les OS principaux sont ceux sur lesquels sont stockés les fichiers originaux achetés en ligne qui ne sont pas des copies.


Ou pas...
Tu connais le principe du "je met mon OS sur un disque plus nerveux et mes data sur un disque de stockage comme ça je peux toujours y accéder de la même façon quel que soit mon OS (et la façon dont il plante)"

Mais merci pour la rigolade

Tout à fait. Et les disques que l'on ajoute à la tour ou pour remplacer le lecteur-graveur DVD du portable qui ne sert pas trop, ce qui commence à se faire pas mal, ne sont pas taxés. Rien à redire là dessus, et rien de plus normal. J'ai moi même un disque interne de 1 To, mon plus gros disque, avec des originaux et des copies, ainsi qu'un nomade externe de 500 Go avec des sauvegardes et des copies sur lequel j'ai payé la redevance. Je n'en fait pas toute une maladie comme certains qui se ridiculisent à s'afficher grippe-sous.



Ben nous on achète en dehors de France au sein de l'UE, où la Taxe pour copie privée ne s'applique pas.

Nous ne faisons pas partie du sérail, comme tu en fais partie.

Il n'y a pas de petites économies, tu devrais l'expliquer à ceux qui nous gouvernent.

Le peuple est obligé de faire attention à toutes ses dépenses, et de vérifier les prix proposés.

Le peuple ne vit pas de subventions et de Taxes diverses et multiples comme à la SCAD, vous avez pris la fâcheuse habitude de le faire, tout comme à la SACEM, d'ailleurs.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Natasha, le 30/12/2010 - 19:13

Le peuple ne vit pas de subventions et de Taxes diverses et multiples comme à la SCAD, vous avez pris la fâcheuse habitude de le faire, tout comme à la SACEM, d'ailleurs.

Nous sommes le peuple et nous vivons de notre travail. Nous comprenons bien que vous vous refusez à l'admettre et que pour vous un artiste ne saurait être rémunéré. Nous avons l'habitude de ces préjugés moyenâgeux et nous n'en avons que faire. Avec les philosophes nous avons fait tomber la tête des rois, celles des imbéciles ne vaut pas la peine qu'on s'y attarde. Quand je toucherai mon chèque de copie privée j'ouvrirai une enfilade pour l'annoncer. Alors un tas minables du forum se précipiteront pour vomir leur haine. Avec mes amis nous boirons du rhum et nous lirons leurs posts en nous moquant d'eux. Beau comme un poéme.
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
Makhno, le 30/12/2010 - 21:03

Natasha, le 30/12/2010 - 19:13

Le peuple ne vit pas de subventions et de Taxes diverses et multiples comme à la SCAD, vous avez pris la fâcheuse habitude de le faire, tout comme à la SACEM, d'ailleurs.

Nous sommes le peuple et nous vivons de notre travail. Nous comprenons bien que vous vous refusez à l'admettre et que pour vous un artiste ne saurait être rémunéré. Nous avons l'habitude de ces préjugés moyenâgeux et nous n'en avons que faire. Avec les philosophes nous avons fait tomber la tête des rois, celles des imbéciles ne vaut pas la peine qu'on s'y attarde. Quand je toucherai mon chèque de copie privée j'ouvrirai une enfilade pour l'annoncer. Alors un tas minables du forum se précipiteront pour vomir leur haine. Avec mes amis nous boirons du rhum et nous lirons leurs posts en nous moquant d'eux. Beau comme un poéme.



Tu as bien diné mon petit Pascal, malgrès tes aigreurs d'estomacs, causées par les dernière informations concernant l'assiette de la Taxe Cosip sur le FAI FREE ?

Sans même parler de tous ces voyous qui achètent leurs supports numériques vierges enregistrables hors de France, mais au sein de l'UE pour échapper à la Taxe dont tu profites aussi honteusement.

Nous, contrairement à toi et à ceux que tu défends vivons de notre travail, et non pas de subventions et de "royautés", profite bien des sommes que tu vas toucher au titre de la copie privée, je te parie que l'an prochain son montant aura encore diminué.

Et pourtant en Sarkozistan dont tu es un petit baron, l'on existe qu'en fonction du montant du chèque que l'on touche sur le dos des manants que nous sommes.

Si ton chèque venait à diminuer, ton rang en Sarkozistan, diminuera aussi ... Mais je sais que tu en est très conscient !

Ce qui explique ton agressivité !

Beau comme une arapède tu es, et comme elle tu vis, broutant tout ce que tu trouves en t'accrochant sur le rocher.
[message édité par Natasha le 30/12/2010 à 21:30 ]
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
Makhno, le 30/12/2010 - 21:03

Nous sommes le peuple et nous vivons de notre travail. Nous comprenons bien que vous vous refusez à l'admettre et que pour vous un artiste ne saurait être rémunéré. Nous avons l'habitude de ces préjugés moyenâgeux et nous n'en avons que faire. Avec les philosophes nous avons fait tomber la tête des rois, celles des imbéciles ne vaut pas la peine qu'on s'y attarde. Quand je toucherai mon chèque de copie privée j'ouvrirai une enfilade pour l'annoncer. Alors un tas minables du forum se précipiteront pour vomir leur haine. Avec mes amis nous boirons du rhum et nous lirons leurs posts en nous moquant d'eux. Beau comme un poéme.


Complètement hors sujet : je viens de voir Tron Legacy en VO prévu pour chez nous en Février. Bien sur, y'a pas la 3d (j'm'en balance, c'est tout nul) et ca a pas la qualité DVD/Blu-Ray, mais j'avais trop envie après avoir acheté (en ligne) la BOF des Daft Punks. Grosse déception (c'est purement subjectif, mais je suis resté un fan de l'original).
Merci chronologie des médias, tu m'as fait économiser 2 places de ciné et la location des lunettes de soleil.

Ah, et pour ta taxe, je m'en balance, je me fourni à l'étranger. Quand toutes tes vaches à lait feront pareil, ce qui n'est, je te l'accorde, pas demain la veille, on en reparlera (et le rhum, c'est pas une boisson de pirates ?).
[message édité par Wintermute le 31/12/2010 à 03:15 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Makhno, le 30/12/2010 - 21:03

Natasha, le 30/12/2010 - 19:13

Le peuple ne vit pas de subventions et de Taxes diverses et multiples comme à la SCAD, vous avez pris la fâcheuse habitude de le faire, tout comme à la SACEM, d'ailleurs.

Nous sommes le peuple et nous vivons de notre travail. Nous comprenons bien que vous vous refusez à l'admettre et que pour vous un artiste ne saurait être rémunéré. Nous avons l'habitude de ces préjugés moyenâgeux et nous n'en avons que faire. Avec les philosophes nous avons fait tomber la tête des rois, celles des imbéciles ne vaut pas la peine qu'on s'y attarde. Quand je toucherai mon chèque de copie privée j'ouvrirai une enfilade pour l'annoncer. Alors un tas minables du forum se précipiteront pour vomir leur haine. Avec mes amis nous boirons du rhum et nous lirons leurs posts en nous moquant d'eux. Beau comme un poéme.


Read on my lips, sucker.

Nous sommes le peuples et nous vivons de notre travail. Nous ne créons rien ex nihilo, et savons que les plus grandes oeuvres ont été produites à partir d'autres oeuvres. Si nous sommes artistes, nous souhaitons avant tout que nos oeuvres circulent. Si nous ne sommes pas artistes, nous souhaitons bénéficier de tous les accès possibles aux oeuvres, en apportant une juste contrepartie aux artistes, et pas aux intermédiaires économiques qui vampirisent les artistes depuis des décennies. Nous détruirons donc - pardon, nous avons déjà commencé à détruire - les oligopoles des industries culturelles, et nous allons continuer. Nous ramènerons - pardons, nous avons déjà commencé à ramener - le droit d'auteur à de plus justes proportions, en les débarrassant des petits profiteurs que sont les intermédiaires pantagrueliques et les propagandistes qui les servent. Nous dynamiterons - pardon, nous avons déjà commencé à dynamiter - le "droit d'éditeur", cette hypertrophie aberrante du droit d'auteur, qui en usurpe les formes et les protections. Nous avons fait tomber la tête des rois, et les potentats du Moyen-Age n'ont rien pu faire contre la propagation du savoir dans le public. Les roitelets du présent, capitaines d'industries ou rats d'administration, tomberont de la même façon, pendant que la création et le savoir continueront à se propager selon un nouveau paradigme : le P2P. Les petites lois saisonnières et les complicités déplorables des oligarques qui s'autoproclament justiciers, ne changeront rien : elles nous font rire, et nous les méprisons tout autant que leurs promoteurs imbéciles.

Dernière chose : un véritable "artiste" qui reçoit un chèque pour copie privée ne devrait pas s'opposer au principes des licences légales. Un troll inculte, faisandé et légèrement narcissique peut le faire, lui.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
U., le 31/12/2010 - 14:32

Dernière chose : un véritable "artiste" qui reçoit un chèque pour copie privée ne devrait pas s'opposer au principes des licences légales. Un troll inculte, faisandé et légèrement narcissique peut le faire, lui.

Jamais je ne me suis opposé aux licences légales puisque je suis partisan de leur généralisation. N'importe quel connard peut apprendre à lire, encore lui faudra-t-il comprendre ce qui est écrit…

Et encore merci pour cet hommage maladroit à mon texte originel. Je suis flatté.

Image IPB
[message édité par Makhno le 31/12/2010 à 16:53 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Makhno, le 31/12/2010 - 16:35

U., le 31/12/2010 - 14:32

Dernière chose : un véritable "artiste" qui reçoit un chèque pour copie privée ne devrait pas s'opposer au principes des licences légales. Un troll inculte, faisandé et légèrement narcissique peut le faire, lui.

Jamais je ne me suis opposé aux licences légales puisque je suis partisan de leur généralisation. N'importe quel connard peut apprendre à lire, encore lui faudra-t-il comprendre ce qui est écrit…

Et encore merci pour cet hommage maladroit à mon texte originel. Je suis flatté.

Image IPB


Et on lit ça où, mon gros connard canard ?

Parce que ça n'apparaît pas dans ta signature de troll en beurre.

Ici peut-être ? http://www.numerama....meme-chose.html

ça serait rigolo, nan ?
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 31/12/2010 à 17:05 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
La signature de ce plouc est amusante. Enfin, plus exactement, le noble texte qu'il reproduit en signature est intéressant.

Très très schématiquement :

Cet article expose en deux termes l'équation qu'il faut résoudre, l'équation qui depuis des siècles caractérise le rapport du créateur avec la foule.

La propriété intellectuelle a été créée pour permettre à la 2e phrase d'exister.

Mais la première phrase préexiste à la propriété intellectuelle.

Les artistes ont ainsi pu bénéficier de la seconde phrase, et l'ensemble de la communauté humaine a continué à bénéficier de la première.

A première vue, on pourrait même penser qu'elles sont contradictoires - mais ça n'est que la pratique de certains qui font cet effet.

La propriété intellectuelle permettait de trouver le moyen d'assurer à un artiste le moyen de ne vivre que de son art.

C'était noble, mais comme toute grande idée, elle finit souvent par être pervertie.

Parce qu'après la machinisation du dernier siècle, la donne a changé.

La propagation des biens culturels a pris une dimension toute nouvelle. Elle a pu être "industrialisée".

L'ère - relativement courte - de la musique enregistrée était née. Et avec elle, l'ère du "support culturel physique", et ses modèles économiques. Plus seulement le livre, donc, mais la musique, le cinéma...

Des entités fictives, des entreprises, des "systèmes", sont alors venues sytématiquement s'imposer entre les artistes et leur public.

Pour quelle raison ? Uniquement parce qu'elles avaient le fric, c'est-à-dire le moyen de fabriquer des "supports physiques" en grande quantité.

Et les moyens de les distribuer.

Au début, c'était pour rationaliser les rapports, gérer la rareté, faciliter l'éclosion de talents, répandre dans le public.

Puis, petit à petit, les intermédiaires ont trahi leur rôle, pour devenir des entités court-termistes et rentabilistes.

Elles ont perdu de vue l'important.

L'important, ça n'est même pas tant l'oeuvre, c'est le vecteur de communication entre l'artiste et le public.

Les intermédiaires ont considéré que l'important, c'était surtout leur investissement.

Bonnes petites entités capitalistes, n'est-ce pas.

Petit à petit, les intermédiaires, non contents de s'arroger l'exclusivité des droits des auteurs, ont détourné le droit d'auteur pour en faire un droit d'éditeur.

Pourquoi ? Parce que pour elles, l'artiste n'était plus la source, mais uniquement un coût de production.

Puis, quand la technologie a changé de nouveau, ces entités déjà gargantuesques, dont les activités étaient devenues d'industrialiser la merde plutôt que de continuer à faire découvrir des talents, sont devenues franchement détestables.

Elles se sont indignées que les artistes et le public se passent à nouveau de leurs services.

Elles ont prétendu assigner en justice leur propre public.

Elles ont fait voter des lois corporatistes, anachroniques et imbéciles.

Comment ? Toujours le fric, voyons.

Par court-termisme boursier, par appât du gain, par paresse intellectuelle, ces entités se sont concentrées sur la 2e phrase de l'article 27 cité par monsieur bourrin ci-avant.

En y voyant la source de toute créativité.

Les Majors, les sociétés de répartition, les boîtes de production, croient qu'il n'y a d'art que parce qu'il est rémunéré.

C'est d'une bêtise insondable, d'autant plus choquante venant de milieux qu'on aurait pu croire sensibles à l'art et aux artistes.

Mais nous, nous en revenons à la première phrase.

Sans laquelle la seconde n'a aucune raison d'exister.

La technologie nous a permis d'y revenir, et de redécouvrir la première phrase. Artistes et public ont compris que le tour de force des entités fictives intermédiaires, c'est d'avoir créé un écran.

Un écran tout entier constitué de la seconde phrase.

Occultant la première.

Retour aux fondamentaux, donc.

Hadopi n'est que l'un des derniers éternuements d'une vérole industrielle qui va caner.

C'était toujours le même débat, entre la 1ere et la seconde phrase.

La propagation, ou la protection ?

La liberté, ou la sécurité ?

La fonction de la propriété intellectuelle est de trouver un équilibre entre les deux.

Le P2P a donné aux foules le moyen de rétablir l'équilibre : en introduisant des comportements radicalement opposés au monopole d'exploitation dérobé par l'industrie.

L'industrie a essayé de faire passer sa propagande : en téléchargeant, on tuerait les artistes et la création !

Mais non.

Nous savons bien qu'en téléchargeant, nous ne faisons que tuer les intermédiaires, devenus inutiles.

L'ère de la musique enregistrée touche à sa fin. Nous avons pénétré "l'âge de l'accès".

La notion de "propriété" perd en pertinence, dans ce cas précis.

Les artistes, eux, ont déjà trouvé d'autres moyens de subsister.

Les artistes, et certains intermédiaires moins stupides que leurs confrères, ont su réhabiliter le rapport entre l'artiste et son public. Un rapport parfois direct, individuel, sans intermédiaire, sans "Major", sans distributeur, sans "société de répartition".

Sans les coûts que ces intermédiairezs vampires ont ajouté, année après année, pour ne faire l'aumone aux artistes que de quelques pourcentages sur leurs bénéfices.

Quant à la dimension collective, certains juristes ont depuis longtemps suggéré les licences globales, quel qu'en soient les formes. Parce que c'est toujours ce qui a le mieux accompagné une révolution technologique générale.

Comment se fait-il qu'hormis les intermédiaires industriels et leurs petits copains politiques, tout le monde ait compris ça ?

Parce que les artistes et les foules, en fait, ce sont les mêmes.

Il n'y a que les intermédiaires, qui se sont incrustés.

En tant que tels, à l'origine ils pouvaient être utiles.

En devenant énormes et toujours plus avides, ils se sont rendus odieux.

En perdant le socle de leur justification (la rareté du support physique), ils sont devenus inutiles.

Mais on va bientôt s'en débarrasser.

Du moins tels qu'on les connaît, on va bientôt les voir s'effondrer.


(ce message présente une forme très aérée et un contenu volontairement synthétisé pour être le plus compréhensible possible par les petits promoteurs de la Hadopi, les directeurs de sociétés de répartition et les présidents de maisons de disques, au hasard, dont on connaît les immenses difficultés à bien saisir les subtilités du droit d'auteur, de la technologie P2P et du web)).
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 31/12/2010 à 17:45 ]
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
Ce serait bien d'arrêter de mélanger Culture et Divertissement.

Y'a rien de culturel chez René la Taupe ...

Sinon, +1 avec ci dessus...
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Wintermute, le 01/01/2011 - 15:00

Ce serait bien d'arrêter de mélanger Culture et Divertissement.

Y'a rien de culturel chez René la Taupe ...



(rire)

Non bien sûr. J'ai parlé de divertissement pour éviter qu'on vienne me taxer d'élitisme, alors qu'indépendamment de l'indigence des offres "culturelles" desdites Majors, ya aussi une bonne part du public qui préfère mater Daniela Lumbroso sur un plateau de TF1 entre Miss France et un épisode des Expert, plutôt qu'un film de Ferrara ou un thema sur la géopolitique.

Quant à René la Taupe, malgré mon propre libéralisme, je suis pour qu'on interdise ces pubs pour les numéros sutaxés et les saloperies de SMS à la con qu'on vend aux mômes. Proposer à un mouflet de 6 ans d'appeler le Père Noël, ou proposer à une pré-ado de savoir quelle est la couleur préférée de Jeremy son voisin de classe, voire des choses encore plus fantastiquement débiles, c'est de l'escroquerie. Frédo Lefebvre, bougre de crétin, si tu me lis, voilà un chantier intéressant. On interdit bien la pub pour les alcools à la télévision.
Inscrit le 29/05/2011
36 messages publiés
bonne chance pour leur action. mais je pense que ça se terminera par une taxe sur les tablettes windows...

http://www.geekle.net/
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Décembre 2010
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9