Le HDMI va-t-il prochainement céder sa place à l’HDBaseT ? C’est ce que doit espérer sans aucun doute la HDBaseT Alliance, qui a récemment finalisé les spécifications (.pdf) de la première version du HDBaseT. Selon l’association, cette norme a pour objectif d’être une alternative au câblage HDMI, en proposant une technologie moins coûteuse et plus performante.

Formé le 15 décembre dernier, le HDBaseT Alliance regroupe plusieurs sociétés de premier plan, comme LG Electronics, Samsung, Sony et Valens. Selon les promoteurs de cette technologie, le HDBaseT affiche des capacités au moins équivalentes à la dernière version de l’HDMI 1.4. Par exemple, cette norme permet de faire transiter des flux vidéos non-compressés en très haute définition (1080p ou en 4096×2048 pixels (4K)) et en trois dimensions.

Le principal point fort de l’HDBaseT, outre ses spécifications, est de s’appuyer sur un câblage de type RJ45, de catégorie CAT5e ou CAT6. De cette façon, un câble HDBaseT est nettement moins onéreux qu’un câble HDMI et profite par la même occasion des avantages fournis par le RJ45 en étendant nettement la portée maximale du câble jusqu’à 100 mètres.

Selon l’HDBaseT Alliance, l’HDBaseT pourrait intervenir dans nombreux équipements, comme des téléviseurs, des consoles de jeux vidéo, des ordinateurs ou encore des lecteurs en tout genre (DVD et Blu-ray notamment). De nombreux périphériques pourraient ainsi profiter des bienfaits de cette nouvelle norme. Par ailleurs, le câble est capable de fournir jusqu’à 100 watts de courant, contrairement à l’HDMI.

Les premiers appareils supportant la technologie HDBaseT devraient être commercialisés dès la fin 2010. Cependant, le véritable raz-de-marée devrait survenir plutôt l’année prochaine, grâce au concours des sociétés à l’origine de cette alliance, véritables poids-lourds du secteur de la high-tech.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés