Chatroulette veut se refaire une réputation. En effet, le fondateur du site souhaite mettre en place un filtre anti-pénis afin d'en finir avec les déviances que son service entraine. Il est vrai que le site web a surtout gagné en popularité à cause des dérives qu'il a engendré. Désormais à la recherche d'investisseurs, Chatroulette veut paraitre sous son meilleur jour.

Mise à jour : Chatroulette continue sa quête de respectabilité. Le site a annoncé qu’il allait désormais dénoncer à la police ceux qui montrent leur intimité aux mineurs. Vendredi soir, le fondateur de Chatroulette Andredy Ternovsiy a indiqué dans un message diffusé sur le site que sa société avait commencé à collecter des preuves, et à contacter les autorités. « Nous avons caputé et sauvegarder des milliers d’adresses IP de délinquants présumés, avec des logs et des screenshots qui démontrent le comportement fautif« , écrit-il. Sur la page d’accueil du site, un message indique que « la diffusion de contenu inapproprié à des mineurs est une violation des lois américaines et européennes« . Pas opposé par principe à la nudité, Chatroulette a par ailleurs lancé des chaînes thématiques qui permettent aux adultes voyeurs et exhibitionniste de se rencontrer. Elles font partie des chaînes les plus populaires du site.

Article du 17 juin 2010 – Il y a quelques mois, un site web lancé fin 2009 par un jeune étudiant russe faisait sensation sur la toile. Intitulé Chatroulette, le service avait alors pour ambition de mettre en relation, de façon aléatoire, deux individus afin qu’ils puissent discuter par messagerie instantanée et par webcam. Avec le temps, le site a rapidement gagné en popularité, mais très vite quelques utilisateurs s’en sont emparés pour donner une plus grande visibilité à leurs fantasmes.

En effet, si Chatroulette est devenu une curiosité du web, ce n’est pas tant pour son principe de mise en relation aléatoire – certes novateur -, mais bien pour les quelques dérives et détournements qu’il a entrainé. Bien entendu, il ne s’agit pas de dire que le service n’a connu que des épisodes catastrophiques. Certains participants se sont distingués avec brio. Nous pensons évidemment à la fameuse vidéo « Chat Roulette Funny Piano Improv« , où un pianiste adapte son jeu et ses paroles en fonction de son interlocuteur.

Sauf qu’à côté de ces bonnes surprises, il y en avait des moins bonnes. Quelques associations en charge de la défense des enfants dans l’espace numérique ont largement critiqué le manque de contrôle sur les contenus visibles sur Chatroulette. L’une d’entre elles, e-Enfance, avait estimé que le site était accessible trop facilement, déconcertée par ailleurs avec quelle « facilité et régularité un enfant peut être confronté » à des scènes qui ne sont définitivement pas faites pour lui.

Pour l’association, il était alors capital les éditeurs de logiciels de contrôle parental intègrent des filtres permettant de bloquer la connexion à Chatroulette, de telle sorte qu’un enfant ne puisse pas y accéder lors d’une session de surf. Et si ces logiciels permettent déjà de filtrer Chatroulette au niveau de l’utilisateur final, les associations devraient bientôt recevoir l’aide de… Chatroulette lui-même.

En effet, le fondateur du site, Andrey Ternoskiy, souhaite marginaliser les comportements déviants sur Chatroulette, en déployant de nouveaux procédés pour bloquer les utilisateurs désireux de montrer leurs attributs aux autres. En effet, à force de laisser le terrain à la libre disposition des utilisateurs les plus problématiques, Chatroulette risque fort de lasser. Ou de dégouter.

C’est pourquoi le service cherche à mettre au point un système de reconnaissance des parties génitales, rapporte Techcrunch. De plus, Michael Arrington indique que Shawn Fanning – le créateur de Napster – sera de la partie, en tant que consultant à titre gracieux. De quoi représenter une assurance et un cachet auprès d’éventuels investisseurs ?

Si sa mission exacte n’est pas encore connue, il n’en demeure pas moins très motivé : « je suis fasciné par Chatroulette et Andrey. Et je veux l’aider de n’importe quelle façon« . Mais l’arrivée d’un tel filtre ne va-t-il pas justement sonner le glas du service, lui qui s’est fait justement connaitre pour ses dérives ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés