Les choses se précisent pour la Google TV. Alors qu’il ne s’agissait que d’un vague projet il y a encore quelques mois, le magnétoscope numérique sous Android commence à prendre forme. Et il pourrait bien être révélé dans les prochaines semaines, croit savoir le Wall Street Journal. En effet, le quotidien américaine estime que Google profitera de sa conférence annuelle à San Francisco – qui se déroulera le mois prochain – pour présenter sa Google TV.

Plusieurs partenaires se sont déjà manifestés, tous étant impatients de produire des magnétoscopes numériques reposant sous le système d’exploitation de Google. En mars dernier, des accords ont été signés avec Intel et Sony. Depuis, le géant sud-coréen Samsung et la société suisse Logitech ont également fait savoir qu’ils suivaient avec attention le développement de la Google TV.

En mars dernier, nous avions rapporté la signature d’un partenariat entre Google et Dish Network, le deuxième opérateur américain de télévision par satellite. S’il s’agissait d’expérimentations initiales, cette association avait cependant en ligne de mire la création d’une set-top-box basée sur une version allégée de son système d’exploitation Android.

Le lancement d’une Google TV n’est pas si anodin. Pour sortir du carcan imposé par les différentes box sur le marché – ainsi que les consoles de jeux vidéo, de plus en plus interconnectées -, Google devait proposer sa propre solution (via Google TV Ads et Google Adsense for TV) pour diffuser ses contenus publicitaires, surtout pour une entreprise comme Google qui tire près de 95 % de ses revenus de ce secteur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés