Vous ne les connaissez sans doute pas, mais Bae Yeong-Ho et Ha Mok-Min sont les nouveaux champions du monde du texto depuis jeudi dernier. Respectivement âgés de 17 et 18 ans, les deux jeunes représentaient la Corée du Sud lors de la « LG Mobile World Cup Challenge« , véritable coupe du monde des SMS organisée par la firme sud-coréenne à New York.

La compétition, pour le moins originale, réunissait pas moins de treize pays différents (Canada, Indonésie, Portugal, Brésil, Russie, Afrique du Sud, Mexique, Argentine, Corée du Sud, Espagne, Australie, Nouvelle-Zélande et États-Unis).

En finale, Yeong-Ho et Mok Min ont affronté l’équipe américaine composée de Morgan Dynda et Kate Moore, remportant un prix de 100 000 dollars (environ 69 000 euros). Cependant, les Américaines ne sont pas reparties les mains vides, avec un prix de 20 000 dollars tandis que les troisièmes, les Argentins Juan Ignacio Aufranc et Agustina Montegna, ont touché 10 000 dollars.

L’épreuve de rapidité, d’une durée de deux minutes, consistait à recopier sur le téléphone mobile des suites de mots et de phrase directement affichées dans leur langue maternelle. Pour corser le tout, les organisateurs ont rappelé que les messages recopiés ne devaient comporter aucune faute ou abréviation et respecter scrupuleusement la ponctuation. Mais il fallait être très prudent, puisque justement quelques fautes avaient été glissées volontairement dans les textes à recopier…

L’autre grand évènement de ce championnat fut le concours de vitesse pour taper un texto de 264 caractères. C’est le Portugai Pedro Matias qui a remporté ce défi sur un clavier Qwerty, en 1 minute 59 secondes. Il améliore ainsi le record précédent – établi par le Finlandais Arttu Harkki en 2005 – de 23 secondes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés