Après Opera 10.10 intégrant Unite et l'annonce récente d'une prochaine version d'Internet Explorer, la neuvième, la compétition pour être le navigateur le plus apprécié des internautes s'intensifie. Preuve en est avec la publication de 4 versions beta de Firefox 3.6 en moins d'un mois.

Mise à jour – la Release Candidate 1 de Firefox 3.6 est désormais disponible au téléchargement. Après cinq versions beta, le logiciel devrait subir encore quelques retouches bien que l’ensemble des nouveautés et des améliorations ont été intégrées.

Mozilla va désormais s’atteler à chasser les derniers bugs et vérifier la stabilité du navigateur, avant de le proposer officiellement dans quelques semaines.

En parallèle, la fondation va poursuivre sa feuille de route avec les développements de la mouture suivante (3.7) et de la prochaine grande version du navigateur, Firefox 4.0.

Article publié le 26 novembre – quatre versions beta en moins d’un mois. C’est le rythme très soutenu qu’a choisi la Fondation Mozilla pour diffuser au plus vite la version finale de la prochaine grande version de son produit phare, le navigateur web Firefox. Si la première version beta est arrivée le 30 octobre, toutes les autres ont été mises en ligne durant le mois de novembre : le 10 novembre pour Firefox 3.6b2, le 17 novembre pour la troisième beta et aujourd’hui pour la dernière version en date.

Une chose est sûre, cette longue période de stabilisation du navigateur web aura été particulièrement bénéfique : en effet, chaque nouvelle publication aura été l’occasion pour les développeurs du projet de corriger une bonne centaine de bugs à chaque fois. Lorsque la deuxième beta est arrivée, c’est pas moins de 190 bugs qui furent résolus, tandis que la suivante aura permis la correction de plus de 80 problèmes détectés. Enfin, la quatrième beta s’est chargée d’éliminer encore 140 soucis repérés par les nombreux passionnés du navigateur.

Comme prévu, Firefox 3.6 reposera sur le moteur de rendu Gecko 1.9.2. Le navigateur pourra exécuter les scripts de façon asynchrone afin d’améliorer le temps de chargement des pages web. De plus, seront pris en charge les miniatures d’onglets dans la barre des tâches de Windows 7, le support des polices d’écriture WOFF (Web Open Font Format), les balises HTML 5, les nouvelles propriétés CSS et DOM, les vidéos affichées en HTML 5 en plein écran ou encore l’intégration de Personas, une fonctionnalité permettant de modifier plusieurs éléments de l’interface sans nécessiter un redémarrage de Firefox.

Et alors que la version définitive de Firefox 3.6 est attendue dans les prochaines semaines, la Fondation Mozilla a commencé à dévoiler ses intentions avec la prochaine version (3.7) du navigateur. Parmi les développements envisagés, nous retrouvons la prise en charge de l’accélération matérielle.

En effet, avec Microsoft annonçant qu’Internet Explorer 9 supporterait cette fonctionnalité, Mozilla s’est senti piqué dans son orgueil et envisage de relever le défi. Preuve en est, Chris Blizzard, l’un des pontes de la Fondation, a annoncé que Mozilla « travaille également sur la prise en charge de Direct2D pour Firefox. Je parie qu’on sera les premiers à lancer ça !« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés