Microsoft, qui a dévoilé en mai dernier son nouveau moteur de recherche, continue de récupérer patiemment des parts de marché dans le domaine de la recherche en ligne. Si Bing est encore loin derrière Google ou même Yahoo, la solution proposée par la firme de Redmond gère déjà un peu moins de 11 % des recherches en ligne.

Troisième sur le podium des moteurs de recherche aux Etats-Unis, Bing gère un peu plus de 1,15 milliard de requêtes mensuelles. Avec un peu moins de 11 % du marché, il est donc encore très loin derrière Google, premier du classement avec une part de marché estimée à 64,6 %. Pourtant, selon la dernière étude menée par Nielsen, le nouveau moteur de recherche de Microsoft enregistre la plus forte progression de ces derniers mois, avec une croissance en hausse de 22,1 %.

Dès lors, le moteur de recherche pourrait très bien dépasser à terme Yahoo Search qui a enregistré un recul de 4,6 % le mois dernier, tombant à 16 de parts de marché. Rappelons néanmoins qu’un accord a été conclu entre Yahoo et Microsoft pour la gestion de la recherche en ligne. Microsoft proposera sa propre solution contre un partage des gains publicitaires réalisés. Loin derrière, nous retrouvons AOL Search avec 333 millions de recherches mensuelles et Ask.com en cinquième position avec 186 millions de requêtes web.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés