Après sa grande victoire au Parlement européen, le Parti pirate suédois va désormais se préparer aux prochaines grandes échéances, à savoir les élections locales et législatives. Fort de sa popularité chez les moins de 30 ans, la formation politique dirigée par Rick Falkvinge a des chances non-négligeables de rentrer au parlement suédois.

(Rick Falkvinge & Peter Sunde at Pirate Bay Trial – CC BY Texplorer)

Après s’être imposé progressivement dans l’arène politique suédoise, le Piratpartiet se prépare désormais à de nouvelles élections, en espérant réitérer le formidable exploit qu’a connu le mouvement en juin dernier, en s’emparant d’un siège au Parlement européen (voire deux si le Traité de Lisbonne rentre en application à partir du 1er janvier 2010). Avec un peu plus de 7 % des voix reçues lors de ce scrutin, le mouvement emmené par Rick Falkvinge pourrait bien créer à nouveau la surprise lors des élections locales et législatives qui se dérouleront l’année prochaine.

Dans une longue tribune publiée dans le quotidien Dagens Nyheter, Rick Falkvinge dresse les grandes lignes des futurs combats qui attendent le parti politique. « Notre objectif est de changer la loi à une échelle globale, pour encourager l’émergence d’une société de l’information, caractérisée par la diversité et l’ouverture« . En plus des sujets que le Parti pirate suédois a l’habitude de traiter, la formation politique souhaite également un renforcement de la protection de la vie privée des citoyens contre la surveillance et la collecte de données par des autorités populistes, explique Rick Falkvinge.

Prochain objectif donc, les élections législatives qui se dérouleront le 19 septembre 2010. S’il est encore trop tôt pour savoir si le Parti pirate suédois parviendra à s’emparer de quelques sièges du Riksdag, la chambre unique du parlement suédois, il est d’ores et déjà certain que le Parti pirate suédois a un coup à jouer avec les moins de 30 ans : il est en effet le premier parti chez la tranche d’âge 18 – 30 ans.

Les derniers sondages montrent d’ailleurs une hausse des intentions de vote concernant le Parti pirate suédois : le tabloïd Aftonblated a publié un sondage conduit par United Minds où 3,9 % des sondés se déclaraient prêts à voter pour le Piratpartiet. Un score qui serait dès lors suffisant pour entrer au parlement suédois. Par ailleurs, rappelons qu’à l’issue des élections européennes, les intentions de vote sont montées à 5 %, alors qu’elles stagnaient à 2,7 % avant le scrutin.

Du côté de la propagande politique, le Parti pirate a déjà mis en place une nouvelle campagne vidéo à la tonalité presqu’Hollywoodienne, tant le spot ressemble à une bande-annonce d’un futur blockbuster américain. Le clip, très épique dans sa mise en scène, rappelle que la meilleure arme pour se battre reste le vote, en appelant chacun à voter pour le Parti pirate suédois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés