Firefox a franchi le cap du milliard de téléchargements depuis les serveurs Mozilla. Une étape importante dans la vie d'un logiciel, d'autant plus qu'il a été porté constamment par des bénévoles du monde entier. Une victoire pour le projet open source.

Finalement, le cap du milliard aura été franchi plus vite que prévu. Alors que nous évoquions un passage plutôt courant août, c’est en réalité hier, en fin de journée, que le navigateur web Firefox a enregistré son milliardième téléchargement depuis les serveurs Mozilla. C’est une belle victoire pour la fondation Mozilla qui avait lancé la première version stable du logiciel le 9 novembre 2004.

Depuis cette version 1.0, le navigateur aura bien évolué, à la fois d’un point de vue technique, mais aussi sur un plan plus commercial, puisque en quelques années, Firefox s’est retrouvé être un véritable challenger pour l’ancien navigateur de Microsoft, Internet Explorer. Au point d’être même une menace dans certaines régions du monde, comme en Europe où les parts de marché d’IE ne cessent de reculer au profit de navigateurs plus performants.

Pour célébrer l’évènement, Mozilla a mis en place une page spéciale One billion Plus Vous. On y découvre des anecdotes sur ce que représente exactement un nombre aussi important qu’un milliard, mais aussi quelques photos d’utilisateurs prises aux quatre coins du monde pour souligner cette aventure véritablement planétaire.

On se souvient par exemple de l’opération Download Day pour donner le top-départ de Firefox 3.0 : l’objectif était d’établir un record du monde, celui du logiciel le plus téléchargé en 24 heures. Pari réussi d’ailleurs, puisque le navigateur a été récupéré plus de 8 millions de fois.

Et la communauté ne semble définitivement pas résolue à se reposer sur ses lauriers, puisque la fondation Mozilla a commencé à donner quelques informations sur l’avenir de son logiciel phare. Plusieurs concepts de l’interface utilisateur pour Firefox 3.7 et 4.0 ont été dévoilés et les grandes lignes de Firefox 3.6 ont été tracées : nouveau système d’extensions, nouvelle ergonomie, performances accrues, vélocité renforcée… La guerre des navigateurs n’en sera que plus intense.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés