Publié par Julien L., le Samedi 01 Août 2009

Un milliard de téléchargements pour Firefox

Firefox a franchi le cap du milliard de téléchargements depuis les serveurs Mozilla. Une étape importante dans la vie d'un logiciel, d'autant plus qu'il a été porté constamment par des bénévoles du monde entier. Une victoire pour le projet open source.

Finalement, le cap du milliard aura été franchi plus vite que prévu. Alors que nous évoquions un passage plutôt courant août, c'est en réalité hier, en fin de journée, que le navigateur web Firefox a enregistré son milliardième téléchargement depuis les serveurs Mozilla. C'est une belle victoire pour la fondation Mozilla qui avait lancé la première version stable du logiciel le 9 novembre 2004.

Depuis cette version 1.0, le navigateur aura bien évolué, à la fois d'un point de vue technique, mais aussi sur un plan plus commercial, puisque en quelques années, Firefox s'est retrouvé être un véritable challenger pour l'ancien navigateur de Microsoft, Internet Explorer. Au point d'être même une menace dans certaines régions du monde, comme en Europe où les parts de marché d'IE ne cessent de reculer au profit de navigateurs plus performants.

Pour célébrer l'évènement, Mozilla a mis en place une page spéciale One billion Plus Vous. On y découvre des anecdotes sur ce que représente exactement un nombre aussi important qu'un milliard, mais aussi quelques photos d'utilisateurs prises aux quatre coins du monde pour souligner cette aventure véritablement planétaire.

On se souvient par exemple de l'opération Download Day pour donner le top-départ de Firefox 3.0 : l'objectif était d'établir un record du monde, celui du logiciel le plus téléchargé en 24 heures. Pari réussi d'ailleurs, puisque le navigateur a été récupéré plus de 8 millions de fois.

Et la communauté ne semble définitivement pas résolue à se reposer sur ses lauriers, puisque la fondation Mozilla a commencé à donner quelques informations sur l'avenir de son logiciel phare. Plusieurs concepts de l'interface utilisateur pour Firefox 3.7 et 4.0 ont été dévoilés et les grandes lignes de Firefox 3.6 ont été tracées : nouveau système d'extensions, nouvelle ergonomie, performances accrues, vélocité renforcée... La guerre des navigateurs n'en sera que plus intense.

Publié par Julien L., le 1 Août 2009 à 18h22
 
61
Commentaires à propos de «Un milliard de téléchargements pour Firefox»
Inscrit le 05/03/2008
805 messages publiés
Félicitations!!!!!!!Et quel navigateur, je l'utilise depuis ses débuts et quel chemin parcouru. Et tout le pognon que la fondation aurait pu se faire, pourquoi existe t-il des gens bénévoles?
Inscrit le 29/11/2003
6285 messages publiés
Ah mais elle s'en fait du pognon. Le problème est que certains bossent pour un salaire et d'autres pour... ben rien en fait.
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
Ah mais elle s'en fait du pognon. Le problème est que certains bossent pour un salaire et d'autres pour... ben rien en fait.

T'as des infos sur cela? Je doute fortement que qui que ce soit se soit fait du pognon sur le dos du projet firefox : il se serait fait descendre depuis longtemps par RMS, et surtout par le fisc américain, mozilla étant enregistrée comme "not for profit organization"
[message édité par longcat le 01/08/2009 à 20:02 ]
Inscrit le 29/11/2003
6285 messages publiés
longcat, le 01/08/2009 - 19:54

Ah mais elle s'en fait du pognon. Le problème est que certains bossent pour un salaire et d'autres pour... ben rien en fait.

T'as des infos sur cela? Je doute fortement que qui que ce soit se soit fait du pognon sur le dos du projet firefox : il se serait fait descendre depuis longtemps par RMS.

On ne peut pas dire qu'ils se font du pognon sur le dos du projet, ils respectent juste "l'esprit du libre", avec des contributeurs qui sont payés et d'autres qui ne le sont pas.

Mozilla affiche 75 millions de dollars de revenus pour 2007
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés

Ah mais elle s'en fait du pognon. Le problème est que certains bossent pour un salaire et d'autres pour... ben rien en fait.
T'as des infos sur cela? Je doute fortement que qui que ce soit se soit fait du pognon sur le dos du projet firefox : il se serait fait descendre depuis longtemps par RMS.

On ne peut pas dire qu'ils se font du pognon sur le dos du projet, ils respectent juste "l'esprit du libre", avec des contributeurs qui sont payés et d'autres qui ne le sont pas.

Mozilla affiche 75 millions de dollars de revenus pour 2007


En effet. Mozilla emploie 150 personnes à temps plein, les autres contributeurs ont un job autre part. C'est comme ça que fonctionne le libre. Une bonne partie des développeurs de KDE bosse pour Novell, les gars qui maintiennent CentOS sont tous employés quelque part, pareil pour le projet Samba. Ce sont des gens qui bossent pour des entreprises privées, souvent pour des boites qui vendent des logiciels libres d'ailleurs, tout en développant des projets comme mozilla...
[message édité par longcat le 01/08/2009 à 20:11 ]
Inscrit le 29/11/2003
6285 messages publiés
Je ne trouve pas satisfaisante la situation où des personnes travaillent sur leur temps libre sans être rémunérées.
Inscrit le 15/09/2008
1500 messages publiés
C'est nul firefox, je préfère encore mon bon vieux internet explorer v6.
Inscrit le 09/02/2009
1815 messages publiés
C'est nul firefox, je préfère encore mon bon vieux internet explorer v6.

Ha le BEAU TROLL

Allez, tiens, j'en rajoute un autre :
Et que dire alors, de ces millions de terriens qui ont payé pour pouvoir participer au débogage de Vista, la version Béta de Seven !
Ils sont trop forts chez M$
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
C'est nul firefox, je préfère encore mon bon vieux internet explorer v6.

Ha le BEAU TROLL



Allez, tiens, j'en rajoute un autre :

Et que dire alors, de ces millions de terriens qui ont payé pour pouvoir participer au débogage de Vista, la version Béta de Seven !

Ils sont trop forts chez M$


J'ai du mal à lire vos post, c'est marqué : kernell32.dll @mswin32.Millenium rebooting.
Putain de PC à grand-mami...
Inscrit le 21/12/2005
1567 messages publiés
C'est nul firefox, je préfère encore mon bon vieux internet explorer v6.

Je savais pas que microsoft avait fait un portage de son navigateur sur le minitel.
Inscrit le 24/02/2009
2242 messages publiés
@ Polar Bear

C'est dur à comprendre mais il existe effectivement des choses que l'on peut faire sans contrepartie pécuniaire:
*Contribuer à Wikipédia
*Faire un blog
*prendre un auto-stoppeur
*Donner son avis sur numérama
*Sourire
*...
*..
*.

Je vous conseille de lire la différence entre gènes et mèmes.
Inscrit le 29/11/2003
6285 messages publiés
Severe, le 02/08/2009 - 01:22

@ Polar Bear

C'est dur à comprendre mais il existe effectivement des choses que l'on peut faire sans contrepartie pécuniaire:
*Contribuer à Wikipédia
*Faire un blog
*prendre un auto-stoppeur
*Donner son avis sur numérama
*Sourire
*...
*..
*.

Je vous conseille de lire la différence entre gènes et mèmes.

Ca c'est sûr, on trouve toujours des bonnes poires pour faire tourner un système, quelqu'il soit.

C'est quand même dingue que l'on trouve normal qu'un artiste doit être rétribué pour ses oeuvres, par une licence globale notamment, mais pas un développeur. Non lui le développeur, il le fait gratuitement parce qu'il le fait "avec plaisir". Il ne travaille pas, non non, il prends son pied en fait et ne mérite donc pas de rétribution en conséquence, même quand son code permet d'engranger "pour gratis" des dizaines de millions de dollars en production. Depuis quand un travail fait avec plaisir ne mérite pas de salaire, surtout lorsque celui-ci permet une plus-value ?

Et contrairement au cas de l'auto-stoppeur, le développeur du logiciel libre n'a même pas ce droit moral pourtant censé être inaliénable de dire "merde" à celui qui a modifié sa création et de lui intimer l'ordre d'arrêter de l'utiliser de la sorte. Sympa si le gars en question a modifié l'outil afin de l'adapter à une intention abjecte.

Il n'y aurait pas comme un bug dans la si "parfaite" philosophie du libre qui porterait le doux nom de "monde réel" ?
[message édité par polar_bear le 02/08/2009 à 03:33 ]
Inscrit le 31/07/2009
4 messages publiés
Le milliard de téléchargement comptabilise - t - il le nombre de clics sur "download firefox" ou le nombre de téléchargement réel ?
Inscrit le 04/03/2006
45 messages publiés
@polar_bear
Qui a dit que le boulot d'un développeur ne méritait pas de salaire? Il n'y a aucune espèce d'arnaque dans la conception d'un logiciel libre: les professionnels, étudiants ou entreprises qui prennent le temps d'y contribuer savent très bien pourquoi ils le font.
Je suis opposé à certaines formes de crowdsourcing ou ce genre de récupération du travail lorsque le but n'est pas systématiquement connu du contributeur, mais là, pour contribuer au développement d'un logiciel libre et gratuit, il faut forcément en avoir envie!
Inscrit le 29/11/2003
6285 messages publiés
lincruste, le 02/08/2009 - 03:35

@polar_bear
Qui a dit que le boulot d'un développeur ne méritait pas de salaire? Il n'y a aucune espèce d'arnaque dans la conception d'un logiciel libre: les professionnels, étudiants ou entreprises qui prennent le temps d'y contribuer savent très bien pourquoi ils le font.

Et c'est quoi donc ? Un "idéal" ?

Il y a bien une arnaque dans le libre en fait : Dans le même projet, certains en vivent, d'autres y perdent du temps et de l'argent. Ca va à l'encontre du principe de base d'égalité.

Et quand une entreprise passe derrière, et qu'au lieu d'acheter une licence ou de développer son propre outil elle se contente de se servir gratuitement, j'appelle ça de l'esclavage moderne.
[message édité par polar_bear le 02/08/2009 à 04:20 ]
Inscrit le 02/08/2009
3 messages publiés
je note juste, comme souvent, qu'on passe à la trappe le navigateur qui a tout inventé avec dix ans d'avance (que ce soit les frames, les onglets, les mouse gestures et autres dispositifs désormais banals) : Opera. Gratuit, lui aussi, pour les utilisateurs (Opera se rémunère grâce aux licences vendues aux opérateurs de mobile et aux fabricants de pda genre archos), et encore plus rapide, plus stable et infiniment plus léger que Mozilla (et, cerise sur le gâteau, n'ayant besoin d'aucune extension (les quelques widgets/gadgets téléchargeables étant par ailleurs validés et fournis par Opera, contrairement aux extensions mozilla qui viennent d'un peu partout (et un peu n'importe comment).
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
ah tien , et tu crois que en sortant d'une école tu connais toute les subtilité du code ? tu crois que coder ce fait en 2 click ?

Ces projets sont non seulement utile a la société mais aussi utile aux dev , qui doivent apprendre sans cesse a améliorer leur codage.

L'apprentissage ce fait par le partage et la pratique , je vois pas de meilleur moyen.
Inscrit le 27/02/2009
29 messages publiés
C'est beaucoup mieux Firefox que IE.
Et il y à pas ce logiciel espion de Microsoft nommé genuine avantage dedans.
Inscrit le 02/08/2009
1 messages publiés
@polar_bear, personne n'oblige les développeur a pondre du code gratuitement Les bénévoles le font parce qu'ils en ont envie, alors stop le troll!
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
polar_bear a raison de se poser ces questions parce qu'il n'est pas évident que ce modèle soit viable à grande échelle. Mais je pense que de nombreuses entreprises ont démontré que sa marche : les distributions professionnelles de linux comme Red Hat ou Novell (qui détient SuSE), des noms plus connus comme Sun Microsystems mais aussi plein d'entreprise dont on n'entend généralement pas parler qui fonctionnent tout à fait normalement en sortant du code sous licence GPL v2 (Ingres - bases de données SQL, SugarCRM - logiciel de gestion de relations clients etc.).

Je trouve cela absolument génial : les développeurs ont un job à temps plein aussi bien payé que chez M$, mais tout le monde a le droit d'exécuter, d'étudier, de distribuer et de modifier leur code. Ils ne développent pas le libre pendant leur temps libre, ils le font pendant leur temps de travail. Si Novell sait qu'un de leurs employés est l'un des principaux développeurs de Samba, ils savent très bien qu'il va passer un certain temps sur le code de Samba pendant ses heures de travail, et ça ne les dérange pas puisque c'est dans leur intérêt.

Et ceux qui codent pendant leur temps libre, ce sont des gens qui sont motivés par les avantages du libre qui sont du point de vue d'un informaticien la possibilité d'étudier le code de n'importe quelle application pour s'instruire mais surtout la sécurité qu'apporte l'utilisation d'un logiciel libre. Acheter un logiciel propriétaire, c'est avoir une épée de damoclès au dessus de la tête : tout peut t'arriver. Le logiciel peut t'espionner, cesser de fonctionner, tu peux te retrouver en prison sans vraiment comprendre pourquoi. Certaines licences stipulent que tout ce que tu crées avec le logiciel appartient au propriétaire du logiciel, si tu l'oublies tu peux te faire attaquer pour violation de copyright. Elles sont devenues rares avec le temps mais on trouve encore des exemples comme Wolfram Alpha. Tous les textes générés par Wolfram Alpha sont la propriété de Wolfram, tu es passible de prison ferme d'après la loi américaine si tu envoies le résultat d'une recherche par mail ou si tue en publies un extrait sur internet. Evidemment, ça arrive rarement au particulier, mais un grand nombre d'entreprises se sont fait violemment baiser par des licences tordues, comme Ebay récemment.

C'est pourquoi certains haïssent donc le concept de code propriétaire et passent leur nuit à coder du libre par fanatisme idéologique. Je pense donc que la plupart des personnes qu'il défend ne seraient pas d'accord avec lui.
[message édité par longcat le 02/08/2009 à 09:49 ]
Inscrit le 05/03/2008
113 messages publiés
je me moque qu'il gagne de l'argent ou non, ce que je vois, c'est qu'ils ont un excellent produit qu'on utilise tous les jours !
Inscrit le 24/04/2009
182 messages publiés
Et firefox dans les dépôts des différentes distri Linux, c'est comptabilisé comment ? sachant que c'est le navigateur par défaut le plus souvent, ça doit avoir un poids non négligeable...

@polar_bear : sans "les baisés" du libre, tu n'aurais sans doute même pas la joie de poster sur numérama
Inscrit le 06/05/2009
150 messages publiés
Je ne trouve pas satisfaisante la situation où des personnes travaillent sur leur temps libre sans être rémunérées.


???
Et la situation où les actionnaires de Microsoft s'empiffrent de milliards pour certains, de millions à moins pour les autres selon leur place dans la pyramide, ceci juste en imposant avec un système d'exploitation vérolé un navigateur tout aussi moisi.
Ne l'oublions pas, tous ceux qui utilisent Microsoft ne l'on pas choisi et à chaque achat d'ordi repassent à la caisse, toujours pour l'utilisation restrictive de la même license basée sur la privatisation des connaissances (il y a bien sûr les Mac mais c'est à quelques détails près le même modèle économique...).
Pour la liberté utilisez une distribution Linux mais sans passer par le financement obligatoire de Microsoft via l'impôt Windows n'est pas évident, c'est un choix à faire...
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
C'est nul firefox, je préfère encore mon bon vieux internet explorer v6.


Windows 95. c'est bien aussi !
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
@Longcat


Ils ne développent pas le libre pendant leur temps libre, ils le font pendant leur temps de travail. Si Novell sait qu'un de leurs employés est l'un des principaux développeurs de Samba, ils savent très bien qu'il va passer un certain temps sur le code de Samba pendant ses heures de travail, et ça ne les dérange pas puisque c'est dans leur intérêt.


Je trouve ça un peu bizarre : un employeur va-t-il prendre le "risque" de payer un employé pour autre chose que le bien de l'entreprise ? Les entreprises doivent pouvoir en tirer partie plus ou moins directement, soit par notoriété (dans ce cas ton développeur travaille sans le savoir pour le département publicitaire de la boîte ), soit pour pouvoir s'approprier le travail dudit développeur. Une boîte ne fait rien gratuitement, elle en tire forcément un bénéfice. Dans ce cas, je dirais que les heures de travail du développeur du libre sont au service direct de l'entreprise qui l'engage, faut pas rêver...



Acheter un logiciel propriétaire, c'est avoir une épée de damoclès au dessus de la tête : tout peut t'arriver. Le logiciel peut t'espionner, cesser de fonctionner, tu peux te retrouver en prison sans vraiment comprendre pourquoi.


Ou PIRE : ça marche pas juste ce qu'il faut pour que tu te tappes le paiement de la prestation de maintenance, passage obligatoire dans ce cas. C'est une forme de vente forcée très, très vicelarde, à vômir.
Quant à l'espionnage, là c'est complètement illégale, ou alors faut apprendre à lire les contrats
Inscrit le 12/03/2009
145 messages publiés
C'est nul firefox, je préfère encore mon bon vieux internet explorer v6.

Je savais pas que microsoft avait fait un portage de son navigateur sur le minitel.

oué mais lui travail a l elysee !
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
@Longcat


Ils ne développent pas le libre pendant leur temps libre, ils le font pendant leur temps de travail. Si Novell sait qu'un de leurs employés est l'un des principaux développeurs de Samba, ils savent très bien qu'il va passer un certain temps sur le code de Samba pendant ses heures de travail, et ça ne les dérange pas puisque c'est dans leur intérêt.


Je trouve ça un peu bizarre : un employeur va-t-il prendre le "risque" de payer un employé pour autre chose que le bien de l'entreprise ? Les entreprises doivent pouvoir en tirer partie plus ou moins directement, soit par notoriété (dans ce cas ton développeur travaille sans le savoir pour le département publicitaire de la boîte ), soit pour pouvoir s'approprier le travail dudit développeur. Une boîte ne fait rien gratuitement, elle en tire forcément un bénéfice. Dans ce cas, je dirais que les heures de travail du développeur du libre sont au service direct de l'entreprise qui l'engage, faut pas rêver...



Ces entreprises y ont un intérêt direct parce que ce que développent leur employés est ensuite inclus dans le produit vendu, vu que tout est sous la même license. Dans l'équipe qui développe KDE, il y a beaucoup d'employés de Novell, du coup SuSE a une excellente intégration de KDE, probablement la meilleure, c'est un argument pour vendre SLED. Mais KDE aussi est utilisé par des millions de particuliers. L'open source c'est une situation de win-win perpetuel.

Je ne sais pas trop quoi dire de Novell à cause de leur deal douteux avec M$, mais les dirigeants des entreprises qui travaillent dans le libre sont en général issus du milieu. Il y a donc toujours une part d'idéalisme dans la politique d'entreprises comme Red Hat.
[message édité par longcat le 02/08/2009 à 16:42 ]
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
Bien sur autour de chaque projet, il y a la communauté, dont certains membres contribuent occasionnellement au code du projet (bug fixing ou petites optimisations). On pourrait croire que ce sont eux qui se font arnaquer. Mais là, l'explication est très simple : coder, c'est leur hobby, et ils sont très contents que quelqu'un organise et maintienne un projet auquel ils peuvent participer de temps en temps. En plus de coder, ils ont le sentiment de participer à un projet de qualité, utile, et accessible librement à des milliers d'utilisateurs.
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
L'open source c'est une situation de win-win perpetuel


Je ne suis que trop d'accord. Par contre quel dommage que cette mentalité ait du mal à percer dans les entreprises françaises (j'entends, les grosses entreprises)...


coder, c'est leur hobby, et ils sont très contents que quelqu'un organise et maintienne un projet auquel ils peuvent participer de temps en temps. En plus de coder, ils ont le sentiment de participer à un projet de qualité, utile, et accessible librement à des milliers d'utilisateurs.


+1 vive les g33k
Et ce n'est pas qu'un sentiment. Quand on observe l'adéquation entre le degré de civilisation et la distribution de toute chose (soin, sciences et savoir, service, technologie) au sein de la population, on ne peut que reconnaître que Progrès et Diffusion (aka libre) sont intrinsèquement liés.
Ce n'est pas par la valeur de chaque produit que la richesse se fait, mais par le rendement et la quantité distribuée : c'est exactement comme ça que marche toute industrie depuis belle lurette, et au sein des NTIC le Libre est un puissant vecteur de rendement, et de qualité.

win-win à donf. 1 milliard de downloadeurs, ça devrait faire tilt à quelques personnes étriquées vis à vis du Libre...
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
Il faut quand même admettre que l'immense majorité des projets libres sont de gigantesques merdes qui en plus n'aboutissent pas : manque de méthode, manque de gestion de projet, manque de personnes qualifiées pour développer le projet.

Il y a bien sûr quelques projets libres qui fonctionnent : (les) Linux, Apache, Java, OpenOffice.org, PHP, MySQL, Eclispe, WebKit, (et j'en oublie sûrement). Soit en gros une dizaine sur la centaine de milliers.

Et la plupart du temps, derrière ces projets, il y a une grosse entreprise : IBM, Sun, Oracle, Apple. C'est à dire que c'est une entreprise qui mène la danse et qui en récupère les bénéfices. Je ne sais si vous avez essayer de mettre en place un projet Java utilisant Eclipse, mais les sociétés spécialisées (filiales d'IBM) facturent des sommes indécentes pour la formation et l'accompagnement.

Alors c'est vrai, comme dit polar_bear, tout travail mérite salaire. Mais d'un autre côté, si ça fait plaisir aux gens de travailler bénévolement, c'est leur problème. Sachant que de toute façon, le gros du travail est effectué par les ingénieurs de ces sociétés "sponsors" et que les amateurs bénévoles sont le plus souvent cantonnés dans des tâches annexes.

>>>"C'est dur à comprendre mais il existe effectivement des choses que l'on peut faire sans contrepartie pécuniaire: *Contribuer à Wikipédia *Faire un blog *prendre un auto-stoppeur *Donner son avis sur numérama *Sourire ..."
Je ne suis pas sûr que tu apprécierais si quelqu'un utilisait les textes de ton blog pour en faire un bouquin qu'il vendrait.
La différence entre tes exemples et les contributions à des logiciels, c'est que si sourire ne coûte rien, cela ne rapporte pas d'argent à personne non plus. Or, polar_bear a quand même un peu raison, il y a des mecs qui se font du pognon avec le travail des autres.
Tu t'imagines faire du bénévolat pour chercher de la nourriture et t'apercevoir que l'association vend la nourriture aux sans-abris ? Ou plutôt mieux, ne vend pas la nourriture, mais vend du conseil nutritionnel sur l'utilisation de cette nourriture.

>>>"Certaines licences stipulent que tout ce que tu crées avec le logiciel appartient au propriétaire du logiciel"
Cela n'a rien à voir avec les licences d'utilisation du logiciel. Google a tenté de faire le coup avec certains de ses logiciels en ligne (sous licence libre).

>>>"Le logiciel peut t'espionner, cesser de fonctionner, tu peux te retrouver en prison sans vraiment comprendre pourquoi."
Le logiciel peut t'espionner : Non. C'est interdit. C'est prendre un risque considérable si quelqu'un le découvre (et cela sera découvert forcément).
Et tu peux donner des exemples de gens qui sont allés en prison pour avoir utilisé un logiciel propriétaire "sans comprendre pourquoi" ?
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
>>>"Et la situation où les actionnaires de Microsoft s'empiffrent de milliards pour certains"

Déjà ceux qui s'empiffrent de milliards, il ne doit pas y en avoir des masses. D'autre part, les actionnaires sont des gens qui investissent de l'argent dans l'entreprise. Il est donc normal qu'ils en retirent quelque chose.

>>>"tous ceux qui utilisent Microsoft ne l'on pas choisi"
Connerie. A part dans le cadre professionnel où effectivement tu ne choisis pas tes outils de travail (mais le travailleur agricole ne choisit pas la marque du tracteur sur laquelle il bosse), tout le monde a le choix. Il y a toujours eu de la concurrence à Microsoft.

>>>"Pour la liberté utilisez une distribution Linux "
Oui. Mais laquelle. Parce que selon l'année, la distribution à la mode change : Une année Red Hat, puis mandrake, puis ... En 2009, c'est Ubuntu.
Désolé mon gars, mais quand je fais un choix d'un OS, c'est au moins pour quelques années. Il n'est pas question que je me demande chaque année si j'ai fait le bon choix et que je change selon les modes.
Et quoique on en dise, si Linux est un excellent choix pour des serveurs, il est encore un peu léger côté poste de travail : tous les périphériques ne sont pas supportés (ce n'est pas la faute de Linux, mais l'utilisateur n'a rien à foutre de savoir de qui c'est la faute), pas mal de logiciels n'existent pas sous Linux et en particulier les jeux : va expliquer à ton fils qu'il va y avoir un ordi à la maison mais qu'il ne pourra pas jouer à Sims2 ou FIFA09 ... tu vas voir sa gueule !
Inscrit le 02/08/2009
1 messages publiés
La question n'est pas si oui ou non ceux qui développent gratuitement se font arnaquer. Comme celà a été dit, ils l'ont choisi. Mais la question c'est: Si ils n'y avait aucun contributeur "gratuits", Mozilla ( ou tout autre projet libre ) ne seraient ils pas obligé d'embaucher à plein temps plus de dev' ? Ce qui ferait vivre plus de developpeurs.
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Il faut quand même admettre que l'immense majorité des projets libres sont de gigantesques merdes qui en plus n'aboutissent pas : manque de méthode, manque de gestion de projet, manque de personnes qualifiées pour développer le projet.


Et cela n'est pas l'apanage des projets libres.
Il faut voir le libre un peu comme un foisonnement ou le nombre d'échecs est masqué par le nombre des voies empruntées. Au final, le libre produit du viable autant que le non libre, et c'est parce que de nombreuses tentatives ont été effectuées qu'il y a autant d'échecs.
Quant au manque de méthode, d'INGPRO ou de compétence, on en trouve partout (hélas) : passer 2 mois avec un développeur qui produit la moitié du taf escompté fait encore plus mal aux bourses quand c'est sur le paramétrage d'un produit que tu paies durant ce temps là.



Il y a bien sûr quelques projets libres qui fonctionnent : (les) Linux, Apache, Java, OpenOffice.org, PHP, MySQL, Eclispe, WebKit, (et j'en oublie sûrement). Soit en gros une dizaine sur la centaine de milliers.



Et la plupart du temps, derrière ces projets, il y a une grosse entreprise : IBM, Sun, Oracle, Apple. C'est à dire que c'est une entreprise qui mène la danse et qui en récupère les bénéfices. Je ne sais si vous avez essayer de mettre en place un projet Java utilisant Eclipse, mais les sociétés spécialisées (filiales d'IBM) facturent des sommes indécentes pour la formation et l'accompagnement.


Oui, mais tant qu'à citer un gros bouzin qui coûte la peau du cul (tant pour le produit que la prestation de maintenance et de paramétrage) on peut aussi citer SAP.
Editeur, consultants, "experts fonctionnels"... : dans le genre suceurs de sang, ils se posent là.
Encore une fois ce n'est pas l'apanage du Libre.



Je ne suis pas sûr que tu apprécierais si quelqu'un utilisait les textes de ton blog pour en faire un bouquin qu'il vendrait.



Il y en a pour qui le message importe plus que le messager. Si un code innovant de par sa conception contribue à révolutionner les méthodes de développement, tant sur l'évolutivité, que sur la sécurité et le rendement, il s'en trouvera encore quelques "fanatiques" (sic) pour en être heureux.
Et puis, quelque part, sur un CV, une telle annotation (a contribué à l'un des plus gros projets Libre de ces 5 dernières années), c'est tout benef pour la suite.
Imagine : 2000-2005 : a fondé le concept de l'AJAX et révolutionné l'applicatif web, ça jette, non ?
(exemple capillotracté assumé purement illustratif)



"tous ceux qui utilisent Microsoft ne l'on pas choisi"
Connerie. A part dans le cadre professionnel où effectivement tu ne choisis pas tes outils de travail (mais le travailleur agricole ne choisit pas la marque du tracteur sur laquelle il bosse), tout le monde a le choix. Il y a toujours eu de la concurrence à Microsoft.


Pas la peine d'être aussi malpoli. Et il y a plus de marques d'engins agricoles qu'on peut se l'imaginer, au-delà de John Deer (New holand, Lamborghini etc.).
Si tu veux dire que pour les entreprises, le choix est limité, c'est vrai et faux à la fois : il n'y a pas qu'un OS, mais force est effectivement de constater qu'au-delà de AIX-Solaris (Unix IBM), Windows et encore OS/400 / e-series (re-IBM), côté serveurs, on reste assez limité, mais c'est suffisant pour s'adapter pile au besoin en général.
Par contre, côté poste de travail, entreprise comme particuliers n'ont guère le choix : Windows, Windows, Windows. Le plus triste étant que cela est dû au coût supposé de la maintenance de plate-forme basé sur du Libre (Linux, en l'occurence), plus que sur sa réelle qualité. Tant que le Libre aura encore l'image d'un produit fait par 5 gus dans un garage... ça n'aura jamais la cote auprès des boîtes. Sauf les coins fauchés, style l'administration, où les besoins en bureautiques sont suffisamment limité pour que le recours au libre soit convaincant. Les particuliers font plus que ça avec un OS. Tu utilises le très bon exemple des jeux : comment peut-on choisir, quand, effectivement, on a pas le choix, justement ?

Pour les postes de travail, Windows n'est pas un choix. Maintenant, c'est sûr que c'est pas vraiment leur faute chez Redmond (sauf à prétendre qu'ils ont si fortement pénétré le marché du PC qu'éditeurs et constructeurs ont suivi comme des agneaux sans autre alternative : tu vas là où tu es rentable, ou tu meurs)


Mais la tendance s'inverse, doucement mais surement. Le matériel est très fortement reconnu (sauf ces put** de webcam crosoft ), et les jeux commencent soit à être édités pour Linux, soit à être assez bien supportés côté Wine.
C'est certes pas encore ça, mais aussi sûr que j'ai acheté mon Win7 dernièrement, je pense que d'ici ce qu'il soit "obsolète", le Libre aura fait un chemin de géant --du moins si l'allure actuelle est conservée--
[message édité par qaruk.zurack le 03/08/2009 à 00:25 ]
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
Il faut quand même admettre que l'immense majorité des projets libres sont de gigantesques merdes qui en plus n'aboutissent pas : manque de méthode, manque de gestion de projet, manque de personnes qualifiées pour développer le projet.

On ne peut ne peut prouver que cette phrase soit vraie, ni fausse d'ailleurs. Si un projet n'aboutit pas, on n'en entend pas parler, donc il est difficile de faire une statistique "projets réussis contre projets ratés", que ce soit dans le monde du libre ou du logiciel propriétaire. Enfin si le logiciel devait être libre, il y aura des traces de son développement sur internet (mailing lists etc.). Si un projet closed-source n'aboutit pas, il peut par définition laisser aucune trace.

Désolé mon gars, mais quand je fais un choix d'un OS, c'est au moins pour quelques années. Il n'est pas question que je me demande chaque année si j'ai fait le bon choix et que je change selon les modes.

Tu utilises donc l'OS qu'on t'oblige a acheter avec ton pc sans même te demander si c'est le bon choix, c'est pas forcément mieux... Il y a des gens qui sont sur Slackware depuis 1993, c'est pas parce que l'on parle d'une distro dans les médias que les autres perdent en qualité.
Je ne suis pas sûr que tu apprécierais si quelqu'un utilisait les textes de ton blog pour en faire un bouquin qu'il vendrait.

Justement, cette situation est exclue par les licences du type GPL! Là est tout le truc! Si tu modifie un contenu sous GPL, du dois distribuer le résultat sous une licence qui offre les mêmes libertés. C'est l'idée centrale de Stallman, c'est cet aspect de la licence qui lui donne tout son intérêt. Chacun aura donc le droit de se procurer une copie de son bouquin gratuitement. L'auteur aura aussi le droit de le vendre, et certains vont sans doute l'acheter. Mais si tu veux, tu peux te le procurer gratuitement, écrire un nouveau bouquin inspiré de celui ci, et le distribuer sous une licence compatible et ainsi de suite. Au final, tout le monde y gagne.


pas mal de logiciels n'existent pas sous Linux et en particulier les jeux : va expliquer à ton fils qu'il va y avoir un ordi à la maison mais qu'il ne pourra pas jouer à Sims2 ou FIFA09 ... tu vas voir sa gueule !


En effet, si tu as besoin d'un logiciel et que tu ne trouves aucun moyen de le faire tourner autre part que sous windows, tu n'as pas le choix, tu es victime d'un "lock-in", c'est un risque qu'on prend en s'habituant à un logiciel closed-source.
[message édité par longcat le 02/08/2009 à 20:02 ]
Inscrit le 06/05/2009
150 messages publiés
>>>"Et la situation où les actionnaires de Microsoft s'empiffrent de milliards pour certains"



Déjà ceux qui s'empiffrent de milliards, il ne doit pas y en avoir des masses. D'autre part, les actionnaires sont des gens qui investissent de l'argent dans l'entreprise. Il est donc normal qu'ils en retirent quelque chose.



>>>"tous ceux qui utilisent Microsoft ne l'on pas choisi"

Connerie. A part dans le cadre professionnel où effectivement tu ne choisis pas tes outils de travail (mais le travailleur agricole ne choisit pas la marque du tracteur sur laquelle il bosse), tout le monde a le choix. Il y a toujours eu de la concurrence à Microsoft.



>>>"Pour la liberté utilisez une distribution Linux "

Oui. Mais laquelle. Parce que selon l'année, la distribution à la mode change : Une année Red Hat, puis mandrake, puis ... En 2009, c'est Ubuntu.

Désolé mon gars, mais quand je fais un choix d'un OS, c'est au moins pour quelques années. Il n'est pas question que je me demande chaque année si j'ai fait le bon choix et que je change selon les modes.

Et quoique on en dise, si Linux est un excellent choix pour des serveurs, il est encore un peu léger côté poste de travail : tous les périphériques ne sont pas supportés (ce n'est pas la faute de Linux, mais l'utilisateur n'a rien à foutre de savoir de qui c'est la faute), pas mal de logiciels n'existent pas sous Linux et en particulier les jeux : va expliquer à ton fils qu'il va y avoir un ordi à la maison mais qu'il ne pourra pas jouer à Sims2 ou FIFA09 ... tu vas voir sa gueule !


La belle bande de larbins qui se cachent derrière le pseudo "enter" payés pour troller toute l'année

Alors jusqu'a 2005 et 2006, déjà 3 de Microsoft parmi les 25 premières fortunes mondiales : Bill Gates, Paul Allen et Steve Ballmer puis certains sont dépassés ensuite. Bill Gates conserve la première place depuis plus de 12 ans sauf en 2008 ou malgré une progression de Deux milliards de plus, il a malgré tout été dépassé puis retrove la première place en 2009 malgré la crise...
http://fr.wikipedia....u_monde_en_2005
http://fr.wikipedia....u_monde_en_2006
http://fr.wikipedia....u_monde_en_2007
http://fr.wikipedia....u_monde_en_2008
http://fr.wikipedia....u_monde_en_2009
Bizarre pour quelqu'un qui dit consacrer sa fortune aux oeuvres humanitaires de conserver la première place du classement... Communiquer sur l'humanitaire , les nouvelles formules de marketing du grand capital...

Pour le reste des conneries inutile de répondre, autre chose à foutre...
Inscrit le 29/09/2008
195 messages publiés
Firefox c est trop naz ... trop long à se lancer , trop lourd etc ... je prefère Google chrome !!
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
>>>"Tu utilises donc l'OS qu'on t'oblige a acheter avec ton pc sans même te demander si c'est le bon choix, c'est pas forcément mieux."
Qui te permet de dire ça ? L'OS installé sur ma machine a été choisi en fonction de mes besoins et de mes envies.

>>>"Par contre, côté poste de travail, entreprise comme particuliers n'ont guère le choix : Windows, Windows, Windows."
Faux. Les utilisateurs ont eu le choix et ont toujours le choix. Il y a toujours eu des alternatives à Microsoft. Mais, c'est vrai qu'ils ont commis des erreurs stratégiques qui ont laissé le champ largement ouvert à Microsoft.

>>>"On ne peut ne peut prouver que cette phrase soit vraie, ni fausse d'ailleurs."
Va sur SourceForge et regarde le nombre de projets. Puis regarde le nombre de projets abandonnés.

>>>"Si tu modifie un contenu sous GPL, du dois distribuer le résultat sous une licence qui offre les mêmes libertés. "
1) Je ne parlais pas de ça : je parlais du résultat de l'utilisation d'un logiciel "libre" (comme un dessin fait avec The Gimp).
2) C'est beaucoup plus compliqué que ça. Rien ne t'interdit d'utiliser un développement GPL pour un développement spécifique vendu à un client (il ne s'agit pas de redistribution). Exemple que l'on voit tous les jours : toutes les bibliothèques PHP qui sont utilisées dans des projets, donc revendues aux entreprises.

>>>"La belle bande de larbins qui se cachent derrière le pseudo "enter" payés pour troller toute l'année"
Tiens, encore un Sherlock Holmes amateur. Pourquoi tu t'énerves, bébé rose ? C'est quoi ce troll sur les oeuvres humanitaires de Gates ? Qu'est ce qui te gêne ? Qu'il consacre une partie de sa fortune à une fondation humanitaire et que tu ne fais pas partie des bénéficiaires ?
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Firefox c est trop naz ... trop long à se lancer , trop lourd etc ... je prefère Google chrome !!


C'est pas naze mais le reste est vrai. Par contre Chrome est trop dépouillé pour être jouissif comme il se devrait !
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés

>>>"Par contre, côté poste de travail, entreprise comme particuliers n'ont guère le choix : Windows, Windows, Windows."

Faux. Les utilisateurs ont eu le choix et ont toujours le choix. Il y a toujours eu des alternatives à Microsoft. Mais, c'est vrai qu'ils ont commis des erreurs stratégiques qui ont laissé le champ largement ouvert à Microsoft.


Si tu parles de Mac avec leur politique du "trop bon pour partager ses API", je vois ce que tu veux dire.
Mais quelles sont les autres alternatives auxquelles tu penses ? A quelle époque ont-elles fait leur faux pas fatal qui amène à la situation d'aujourd'hui ? (cf. ton post du 2 août à 19h00)

Et pour avoir le choix, encore faut-il le savoir. Mets-toi à la place de Madame Michu et ses bambins. Comment peut-elle avoir accès à l'information suffisante pour ne serait-ce que savoir que "PC" ça veut pas dire "ordinateur", que "Windows" c'est pas tout ce qui existe ? Ses enfants en cours de techno au Collège St Gainsbourg-en-Beauce sont sur du Windows (bon, du Windows Millenium, certes, mais du Redmond tout de même). On leur apprend que chercher un programme se fait par le bouton "démarrer", qu'un programme s'installe à partir d'un exécutable, que Ctrl+Alt+Suppr c'est le summum du hacking...
Le choix est, c'est indéniable, mais il n'existe pas, au sens sémantique du terme. Personne ne sait et les moyens d'information pour que cela change ne sont guère suffisant.
Maintenant la responsabilité de cette com ne peut être attribuée à Microsoft (pas oui, c'est sûr, on va pas faire de la pub aux concurrent), et c'est clair que le "Libre" en général ne comprend rien au marketting : si c'est pas sex, tu "vends" pas.
Inscrit le 04/11/2005
300 messages publiés
1) Je ne parlais pas de ça : je parlais du résultat de l'utilisation d'un logiciel "libre" (comme un dessin fait avec The Gimp).


Eh bien quid des dessins réalisés avec Gimp ?
Ce que tu produis à l'aide de logiciels libre peut être sous la licence que tu veux, voire aucune licence. Si tu ne veux pas qu'on reprenne tes dessins sans ton autorisation, eh bien ça tombe bien, c'est interdit par la loi !

Prière de troller un peu plus finement.
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
2) C'est beaucoup plus compliqué que ça. Rien ne t'interdit d'utiliser un développement GPL pour un développement spécifique vendu à un client (il ne s'agit pas de redistribution). Exemple que l'on voit tous les jours : toutes les bibliothèques PHP qui sont utilisées dans des projets, donc revendues aux entreprises.


Ce que tu veux dire c'est que si tu utilises un programme disponible sous licence GPL, ce que tu crées à l'aide de ce programme n'est pas concerné par cette licence, tu peux en rester propriétaire. Encore heureux. Sinon tu serais obligé de placer sous GPL tous les textes que tu écris avec éditeur de texte sous GPL, tu n'aurais pas le droit de l'utiliser pour créer un rapport d'entreprise. Tu es donc libre de choisir la licence des images que tu crées avec GIMP. Mais relis bien la licence de Photoshop, il est possible que tout ce que tu crées avec appartienne à Adobe. Par contre, si tu modifies GIMP, le résultat est sous GPL.

Va sur SourceForge et regarde le nombre de projets. Puis regarde le nombre de projets abandonnés.

Comme je l'ai dit, cela ne permet pas de comparer, car tu ne peux pas savoir combien de projets ont été abandonnés par des entreprises qui cachent leur code.

Pour les librairies, il faut voir le paragraphe 5 de la LGPL, c'est un cas spécial :
A program that contains no derivative of any portion of the Library, but is designed to work with the Library by being compiled or linked with it, is called a "work that uses the Library". Such a work, in isolation, is not a derivative work of the Library, and therefore falls outside the scope of this License.

Le libre est donc un modèle qui permet de créer des logiciels qui font vivre des entreprises et créent des emplois tout en étant accessibles librement par tout le monde. Cette situation permet d'exclure tous les coups bas et les stratégies mafieuses dont doivent se servir les entreprises qui font du business by obscurity pour survivre.
[message édité par longcat le 03/08/2009 à 11:04 ]
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés

stratégies mafieuses dont doivent se servir les entreprises qui font du business by obscurity pour survivre


Qu'elles doivent, qu'elles doivent... Quand on est compétent et pas trop con, pour survivre, faire du bon taf et le vendre suffit amplement. Le seul cas où les coups bas maffieux sont nécessaires n'est pas pour survivre au marché, mais pour survivre aux autres coups bas, justement.
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
La stratégie officielle de microsoft est "Embrace-Extend-Extinguish" (Adopte, étend et étouffe). C'est le terme utilisé en interne.

1. Embrace : Microsoft développe des logiciels substantiellement compatibles avec les produits concurrents, ou implémentant un standard public ;

2. Extend : Microsoft ajoute et fait la promotion de fonctions non supportées par les produits concurrents, créant des problèmes d'interopérabilité pour les clients souhaitant demeurer « neutres » ;

3.Extinguish : Les extensions Microsoft deviennent un standard de facto en raison de leur position dominante sur le marché, ce qui marginalise les concurrents et crée un obstacle majeur à d'éventuels nouveaux concurrents.

Cette stratégie leur a permis d'atteindre une position de monopole tout en proposant des produits techniquement inférieurs à ceux de la concurrence. Ce genre de stratégie tue l'innovation et fait baisser la qualité des produits disponibles. Seule la GPL, qui est une licence en béton armé (pas un procès perdu), peut résister à ce subterfuge. Comme tu le dis, la seule raison d'utiliser windows est le lock-in résulant de cette situation.

Qu'elles doivent, qu'elles doivent... Quand on est compétent et pas trop con, pour survivre, faire du bon taf et le vendre suffit amplement. Le seul cas où les coups bas maffieux sont nécessaires n'est pas pour survivre au marché, mais pour survivre aux autres coups bas, justement.


Justement, tout piège au brevet caché ou autre truc de ce genre entraine une guerre de coups mafieux dans le monde propriétaire.

Edit : D'ailleurs, le non respect des standards du W3C par IE6 n'est pas fortuit, c'était le début de l'opération d'étouffement des autres navigateurs sur le marché qui à échoué grâce au lancement de firefox.
[message édité par longcat le 03/08/2009 à 11:32 ]
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés

La stratégie officielle de microsoft est "Embrace-Extend-Extinguish" (Adopte, étend et étouffe). C'est le terme utilisé en interne.

1. Embrace : Microsoft développe des logiciels substantiellement compatibles avec les produits concurrents, ou implémentant un standard public ;

2. Extend : Microsoft ajoute et fait la promotion de fonctions non supportées par les produits concurrents, créant des problèmes d'interopérabilité pour les clients souhaitant demeurer « neutres » ;

3.Extinguish : Les extensions Microsoft deviennent un standard de facto en raison de leur position dominante sur le marché, ce qui marginalise les concurrents et crée un obstacle majeur à d'éventuels nouveaux concurrents.

Cette stratégie leur a permis d'atteindre une position de monopole tout en proposant des produits techniquement inférieurs à ceux de la concurrence.


En gras : ils sont dominants parce qu'ils sont dominants, c'est un sophisme cyclique. Par contre c'est l'exacte vérité si on considère ce processus comme contribuant à entretenir cette position, voire l'agrandir.
Néanmoins, le début dudit cercle vicieux se trouve là où la communication des différents acteurs du marché, alors à ses débuts, a manifestement loupé le coche : plaire au public, à la déesse-plèbe des consommateurs.
Et aujourd'hui, il faut acter qu'aucun courant digne de ce nom ne tente sérieusement de s'immicer contre cette dynamique. Alors pourtant que la puissance est là, énorme, voulue, enviée : la GRATUITÉ. C'est énorme ! Il manque juste un bon coup de pub, et à Redmond, ils pourront faire dans leur fr0c. Et comme tu l'indiques :


Seule la GPL, qui est une licence en béton armé (pas un procès perdu), peut résister à ce subterfuge
[message édité par qaruk.zurack le 03/08/2009 à 11:38 ]
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
Oui Microsoft se sont lancés avec basic et DOS, jusque là tout allait bien, mais c'est à partir de là qu'intervient la folie des grandeurs qui leur donne l'idée de l'Embrace-Extend-Extinguish et le cercle vicieux commence.

La différence fondamentale entre le libre et le propriétaire, c'est que dans le libre, il n'y a que trois processus : innovation, création, partage. Le monde propriétaire est beaucoup plus complexe, il y a tout une dimension stratégique qui fait intervenir des armées d'avocats et de conseillers juridiques, d'où ce processus de destruction qui n'a aucun sens dans le monde du libre.
[message édité par longcat le 03/08/2009 à 11:44 ]
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés

Edit : D'ailleurs, le non respect des standards du W3C par IE6 n'est pas fortuit, c'était le début de l'opération d'étouffement des autres navigateurs sur le marché qui à échoué grâce au lancement de firefox.


Certes, mais pourquoi ? Car on pourrait aussi mettre Opera dans le même sac, il respecte aussi les normes.
Il est gratos aussi.

Deux points communs rassemblent Firefox et Opera tout en les opposant à IE : ils sont gratuits et respectueux des standard. Ils ne peuvent donc pas expliquer la différence de pénétration du marché qui s'observe.
Opera n'est pas Open-Source (ce que je ne savais pas, je l'ai appris sur ce forum).
Et Firefox, qui l'est, est bardé de Plugin à gogo, grâce au code ouvert. C'est une forme de publicité qui a mis à peine quelques années à caresser l'utilisateur final dans le sens du poil. Firefox est lourd, ça rame de chez rame ? Qu'importe, il est beau, il fait ce que je veux, et il n'est pas plus "dangereux" que IE.
Il est gratuit.

On voit aujourd'hui le résultat d'un tel concept : 1'000'000'000 téléchargements.
Les développeurs Linux vont-ils attendre encore longtemps avant de brader leurs tenues de g33k et endosser le costard du vendeur en supermarché ?
[message édité par qaruk.zurack le 03/08/2009 à 11:48 ]
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés

La différence fondamentale entre le libre et le propriétaire, c'est que dans le libre, il n'y a que trois processus : innovation, création, partage


Et il manque le fondamental promotion.
On omettra de rajouter écoute du marché par excès d'élitisme, ça fait troll
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
Il y avait des pubs assez horribles dans les versions gratuites d'Opera jusqu'en 2005, je pense que c'est ce qui a nuit à ses parts de marché et à son image. Opera était vulnérable à la stratégie de Microsoft parce que tout le code appartient à une entreprise, il aurait pu être abandonné, racheté, l'entreprise attaquée en justice... Le code libre reste libre quoi qu'il arrive, et il y aura toujours quelqu'un pour le développer, donc on ne peut pas le faire disparaitre à 100%.
Et il manque le fondamental promotion.

Je pense que cela commence un peu. Le nouveau KDE est bien bling-bling, la page d' Ubuntu est bien jolie et orientée client (desktop tour etc.).
[message édité par longcat le 03/08/2009 à 12:07 ]
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Tiens, tant que j'y suis, prenons l'exemple de Chrome : dépouillé au possible, lié à une "méchante multinational espionnite omniprésente", Google...
Mais il est lui aussi :
- Gratuit
- Open Source.

Son caractère Open Source l'a-t-il aidé à percer comme il le fait encore ? Où sont les modules, les API le fondant dans un SI aussi surement qu'une plante dans un jardin ? Perso, j'en vois pas encore.

Et pourtant, il perce.
Il perce parce que Google, dominant sur le métier de la com, ... a fait de la com. On en parle. Le produit est visible. Il est bien, mais Mme Michu ne sait pas trop pourquoi. Qu'importe, il a l'air sympa, on va l'essayer.

Et hop, le tour est joué.
Communication, attraction, béton.
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
qaruk.zurack, le 03/08/2009 - 12:07

Tiens, tant que j'y suis, prenons l'exemple de Chrome : dépouillé au possible, lié à une "méchante multinational espionnite omniprésente", Google...
Mais il est lui aussi :
- Gratuit
- Open Source.

Son caractère Open Source l'a-t-il aidé à percer comme il le fait encore ? Où sont les modules, les API le fondant dans un SI aussi surement qu'une plante dans un jardin ? Perso, j'en vois pas encore.

Et pourtant, il perce.
Il perce parce que Google, dominant sur le métier de la com, ... a fait de la com. On en parle. Le produit est visible. Il est bien, mais Mme Michu ne sait pas trop pourquoi. Qu'importe, il a l'air sympa, on va l'essayer.

Et hop, le tour est joué.
Communication, attraction, béton.


Il y avait des articles sur Chrome dans tous les médias, parce que c'est Google donc tout le monde en parle. La curiosité a suffi à leur créer une part de marché non négligeable. Je n'aime pas trop personnellement mais je vois que c'est un bon produit.

Google n'est d'ailleurs pas une multinationale très méchante, ils font du business avec les données personnelles des utilisateurs, mais au moins ils passent plus de temps à coder qu'à chercher des failles dans la défense juridique de la concurrence. C'est une boite qui a compris qu'il est intéressant d'avoir des bonnes relations avec la communauté open source.

Regarde la licence de leur nouveau protocle Google Wave :
Subject to the terms and conditions of this License, Google and its affiliates hereby grant to you a perpetual, worldwide, non-exclusive, no-charge, royalty-free, irrevocable (except as stated in this License) patent license for patents necessarily infringed by implementation of this specification. If you institute patent litigation against any entity (including a cross-claim or counterclaim in a lawsuit) alleging that the implementation of the specification constitutes direct or contributory patent infringement, then any patent licenses for the specification granted to you under this License shall terminate as of the date such litigation is filed.


Chacun est libre d'écrire un programme utilisant ce protocle. C'est avec de telles décisions qu'on fait avancer le schmilblick.
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés

Je pense que cela commence un peu. Le nouveau KDE est bien bling-bling, la page d'Ubuntu est bien jolie et orientée client (desktop tour etc.).


Tout à fait ! Assez bling bling pour que l'on sache maintenant que si les screenshots ont l'air hot, une fois dessus, tu décampes rapidos de ce Kubuntu mal foutu pour retourner sous Gnome et mettre les skins qui vont bien

Blague à part, je ne sais plus où (Korben.info je crois), mais en Australie je crois, deux gars avaient fait un reportage tordant : en main, un portable, dessus; KDE 4 justement, mais qu'on fait passer pour Windows 7. Les gens, dans la rue : ooh il est sympa le nouveau Windows. Pratique en plus. Oui, je changerait bien mon XP contre ça
Et sans baril d'Ariel en plus
[message édité par qaruk.zurack le 03/08/2009 à 12:16 ]
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
qaruk.zurack, le 03/08/2009 - 12:12


Je pense que cela commence un peu. Le nouveau KDE est bien bling-bling, la page d'Ubuntu est bien jolie et orientée client (desktop tour etc.).


Tout à fait ! Assez bling bling pour que l'on sache maintenant que si les screenshots ont l'air hot, une fois dessus, tu décampes rapidos de ce Kubuntu mal foutu pour retourner sous Gnome et mettre les skins qui vont bien

Blague à part, je ne sais plus où (Korben.info je crois), mais en Australie je crois, deux gars avaient fait un reportage tordant : en main, un portable, dessus; KDE 4 justement, mais qu'on fait passer pour Windows 7. Les gens, dans la rue : ooh il est sympa le nouveau Windows. Pratique en plus. Oui, je changerait bien mon XP contre ça
Et sans baril d'Ariel en plus


Je la connais cette vidéo
Franchement mon KDE 4.2.4, je le trouve très beau. Je n'utilise pas le thème standard par contre.
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Inscrit le 23/04/2009
40 messages publiés
Longue vie à Firefox et a sa politique d'innovation!

http://tux25.wordpre...-site-officiel/
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés

Franchement mon KDE 4.2.4, je le trouve très beau. Je n'utilise pas le thème standard par contre.


Bah écoute c'était peut-être le fait de le tester en live cd mais j'avais beau cliquer où je pouvais, ces put41n de plasmoids faisaient jamais ce que je voulais
Inscrit le 20/07/2009
483 messages publiés
Tu as peut-être testé KDE 4.0 qui n'aurait jamais du sortir (le premier utilisable était 4.1.3)
[message édité par longcat le 03/08/2009 à 13:29 ]
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Tu as peut-être testé KDE 4.0 qui n'aurait jamais du sortir (le premier utilisable était 4.1.3)


Pas impossible. Qu'importe, maintenant j'ai un bureau qui déchire, ergonomique et fonctionnel, rapide au démarrage et pas plus consommateur qu'un Win32, fût-il seven ou pas...
Par contre, si seulement je pouvais mettre aussi mes jeux dessus :snif:
Inscrit le 24/02/2009
783 messages publiés
+1 avec tous les posts de longcat.

Il y a bien sûr quelques projets libres qui fonctionnent : (les) Linux, Apache, Java, OpenOffice.org, PHP, MySQL, Eclispe, WebKit, (et j'en oublie sûrement). Soit en gros une dizaine sur la centaine de milliers.

Ouais, t'en oublie même suffisament pour rendre ton argumentaire completement bidon.
Exemple: dcraw.
Utilisé comme moteur pour le developement raw par des dizaines de softs libres ou pas, notamment Photoshop... rien que ça.
Sans lui, t'es limité au(x) soft(s) du fabricant de ton APN, par exemple ViewNX ou CaptureNX pour Nikon. Chiant non?
Donc c'est pas parce que toi enter, tu connais 10 softs genre Apache sous GPL que c'est représentatif de quoique ce soit.
Inscrit le 29/09/2008
195 messages publiés
Dépouillé , dépouillé euh moi je trouve pas !!!!
J utilise Chrome comme j utilisai Firefox jadis ... genre avec mes onglets de page que je fréquente frequement ! ( Numérama en fait partit ) Et je ne note aucun laps de temps supplementaire de ce fait !!
Inscrit le 29/09/2008
195 messages publiés
@qaruk.zurack :

J aime bien ton avatar !!!
Inscrit le 29/09/2008
195 messages publiés
Il représente la France à l heure actuel !!!
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Août 2009
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6