Selon une projection réalisée par la London School of Economics et le Trinity College de Dublin, le Parti Pirate suédois pourrait obtenir 8,5 % des voix aux élections européennes du 7 juin prochain, ce qui lui permettrait d'obtenir deux sièges au Parlement européen.

A la fin du mois dernier, nous vous disions qu’un sondage national réalisé en Suède accordait au Piratpartiet 5,1 % des voix, ce qui était suffisant pour propulser un candidat au Parlement européen. Mais les choses pourraient finalement être plus favorables encore pour le Parti Pirate, qui défend l’idée d’une remise à plat complète des règles du droit d’auteur, qu’il juge inadaptées à l’ère numérique où l’échange des œuvres devrait être libre.

Selon la très prestigieuse London School of Economics et le Trinity College de Dublin, le Parti Pirate pourrait arriver troisième du scrutin des élections européennes en Suède, avec 8,5 % des voix !

Sachant qu’il faut en Suède 4 % de voix pour obtenir un siège au Parlement Européen, c’est deux eurodéputés qui pourraient représenter les internautes après les élections du 7 juin prochain. Un résultat totalement inespéré, alors que le Parti Pirate n’avait réuni que 0,6 % des voix aux élections législatives de 2006, quelques semaines après sa création.

D’après la même étude, les Parti de Gauche (les communistes suédois), le Parti du Centre, les Verts, les Libéraux et les Démocrates Chrétiens n’auraient chacun qu’un seul siège. C’est dire si l’élection de deux membres du Parti Pirate serait un tremblement de terre dans le paysage politique.

Les Sociaux Démocrates et le Parti Modéré, les deux grandes puissances politiques suédoises, auraient respectivement six et quatre sièges au Parlement européen.

La projection a été réalisée d’après un modèle statistique développé par deux chercheurs britanniques et un chercheur irlandais, basé sur les sondages existants. Il prend en compte le fait que les sondages réalisés avant les élections européennes s’avèrent avoir généralement tort après la publication des résultats.

« C’est un travail réalisé par des chercheurs renommés et très respectés. A ma connaissance, c’est la projection la plus crédible réalisée pour les élections européennes« , indique Ulf Bjereld, un professeur de sciences politiques de l’université de Gothenburg, à l’agence de presse TT.

« Les études d’opinion avant les élections européennes surestiment en général les partis de gouvernement et sousestiment les petits partis, les partis critiques. C’est pourquoi dans leur projection pour la Suède les auteurs ont accordé moins de poids aux Modérés et ajouter du poids au Parti Pirate« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés