Après l’avoir bloqué pendant les Jeux Olympiques, Pékin a finalement libéré l’accès à iTunes, qui peut de nouveau être utilisé par les internautes chinois. Mais pas dans sa totalité. L’album Songs for Tibet qui avait provoqué la mesure de censure reste bloqué, puisque ceux qui opèrent le Great Firewall of China ont découvert que chaque page de téléchargement d’un album sur iTunes avait en fait une URL unique, qu’il suffit donc de bloquer spécifiquement.

Apple, qui n’a pas vraiment réagi à l’affaire sauf pour confirmer le blocage, ne fera probablement rien pour contourner cette censure, même s’il peut théoriquement modifier l’URL de l’album pro-tibétain. Une telle mesure serait perçue par Pékin comme une déclaration de soutien aux indépendentistes.

L’album Songs for Tibet est également bloqué notamment sur Amazon.com et YouTube, lorsque les internautes chinois tentent d’y accéder.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés