Mozilla lance Firefox 100. C’est une version particulière, car son numéro de version a suscité quelques inquiétudes.

Firefox 100 est donc sorti. Comme à chaque fois, cette nouvelle version du navigateur web accueille plusieurs changements techniques. Elle rend son utilisation plus conviviale, en apportant de nouvelles fonctionnalités tout en corrigeant des bugs. Mais cette version là, annoncée le 3 mai 2022, est particulière pour une autre raison : son numéro de version.

Mozilla s’est penché sur les conséquences d’un Firefox 100 sur le web

C’est la première fois que le navigateur web de Mozilla présente une numérotation de version composée de trois chiffres. Jusqu’à présent, les branches n’en présentaient qu’une ou deux : Firefox 2, Firefox 17, Firefox 57. Ce changement peut sembler anecdotique. Pas pour Mozilla : depuis plusieurs mois, l’organisation se prépare à cette bascule.

La raison ? Certains sites dépendent de l’identification de la version du navigateur. Dès lors, si cette version connaît une transformation inhabituelle, comme le fait de passer de deux à trois chiffres, cette identification peut mal se passer. En clair, elle peut « casser » le bon affichage des sites. Le problème a été considéré avec sérieux, y compris par Google, car Chrome a aussi atteint ce cap.

Chrome 100
Chrome a aussi pris ce virage particulier, manifestement sans trop de souci. // Source : Google

Mozilla comme Google ont mis en place des mesures pour éviter de perturber la navigation des internautes. En ce qui concerne les éditeurs de sites dépendants de l’identification de la version du navigateur, des dispositions ont aussi été prises pour négocier ce virage. Mozilla et Google ont même imaginé « geler » la version à 99 si les choses tournaient vraiment mal.

Ce scénario du pire ne semble heureusement pas s’être manifesté. Depuis la sortie de Chrome 100 le 30 mars, il n’y a manifestement pas eu de tsunami d’internautes se plaignant d’un problème d’affichage ou d’accès à cause de ce changement de numérotation. C’est plutôt bon signe pour Mozilla, qui lance à son tour Firefox 100.

Le patch note de Firefox 100 pourrait presque se contenter de la satisfaction de ne pas mettre le web sens dessus dessous. Ce qui est déjà à saluer.

Mais cette nouvelle mouture à d’autres atouts à faire valoir : l’arrivée du mode « HTTPS uniquement » dans Android (elle existe déjà sur PC), l’intégration des sous-titres et des légendes dans « Picture-in-Picture », la fourniture de nouveaux fonds d’écran et des modifications pour alléger l’encombrement visuel. Le détail du patch note est à retrouver sur le site officiel.