Huawei a officialisé le premier téléviseur de son histoire, baptisé Huawei Vision. Il utilise le système d'exploitation Harmony OS.

Huawei avait autre chose que ses smartphones haut de gamme Mate 30 et Mate 30 Pro à annoncer ce jeudi 19 septembre. Durant sa conférence organisée à Munich, le constructeur chinois a levé le voile sur Huawei Vision, une télévision 4K UHD Quantum Dot (120 Hz) qui tournera sous HarmonyOS (son propre système d’exploitation).

La Huawei Vision, qui emboîte le pas de la OnePlus TV, sera disponible en 55, 65, 75 et 85 pouces — soit des grands formats — et proposera un son de qualité (reproduction d’un rendu 5.1). Les observateurs remarqueront la présence d’une caméra rétractable pour, notamment, des fonctionnalités de visioconférence (comme les « « « cadres photo » » » de Facebook).

Téléviseur Huawei Vision // Source : Huawei

Huawei se lance sur le marché des téléviseurs

La Huawei Vision sera livrée avec une petite télécommande qui rappelle celle de l’Apple TV (beurk). On retrouve un pavé tactile pour la navigation, un bouton pour les commandes vocales et diverses touches plus ou moins utiles. La multinationale mise sur les fonctionnalités liées à son intelligence artificielle, avec de la reconnaissance faciale, du tracking, des modes pour protéger les yeux… Bref, la Huawei Vision est une télévision très smart, ultra connectée et intégrée à l’écosystème maison.

Pour la qualité d’image, Huawei préfère faire confiance aux quantum dots — chers à Samsung — plutôt qu’à la technologie OLED — plébiscitée par LG (qui fournit les dalles aux autres). Normalement, la Huawei Vision devrait être un écran très lumineux (un plus pour les contenus HDR), avec des couleurs chatoyantes, mais des noirs qui n’atteindront pas la profondeur des concurrents OLED.

Huawei n’a rien précisé sur la disponibilité ou la grille tarifaire. À l’heure où nous écrivons ces lignes, on ne sait même pas si la TV sortira ailleurs qu’en Chine.

Partager sur les réseaux sociaux