Le Pixel 4 sera donc proposé en version corail.

Il existe plusieurs manières de mettre fin à des leaks. Apple se dote d’une infrastructure de contre-espionnage (inefficace, visiblement), la plupart des constructeurs chinois envoient des images de leurs smartphones par petits bouts et Google… paie une publicité sur Times Square, l’un des emplacements publicitaires physiques les plus connus du monde. L’opération coûte probablement plus d’un million de dollars.

C’est l’occasion pour Google de présenter officiellement la version du smartphone qui n’était qu’une rumeur : la couleur corail du smartphone qui se démarquera des classiques blancs et noirs proposés traditionnellement par Mountain View. Le corail n’est pas étranger au monde des smartphones : c’était la couleur du bouton sur la tranche du Pixel 3, mais aussi la couleur flagship de l’iPhone XR l’an passé. Cette année, Apple a préféré un vert sombre pour ses iPhone 11.

Le Pixel 4 de Google // Source : LousyTX sur Reddit

Google lance également une campagne de communication auprès du grand public : la date du 15 octobre pour la conférence de presse inaugurale y est présentée. C’est aussi l’occasion de voir que le dos du smartphone comporte, comme sur l’iPhone 11 Pro, un module photo à 3 objectifs — la disposition diffère par rapport à celle choisie par Apple.

La guerre du photophone le plus performant de 2019 risque d’être passionnante à suivre : si Apple a déjà lancé une stratégie basée sur la multiplication des capteurs, Google avait jusqu’ici fait confiance à son logiciel… pour écraser la concurrence. Cette année, les premiers essais de l’iPhone 11 Pro semblent montrer qu’il revient très largement au top, mais le Pixel 4 est bel et bien en embuscade.

Sans parler du Huawei Mate 30 qui sera annoncé demain à Munich et où Numerama se rend : en plus d’être bien équipé lui aussi, il sera peut-être le premier smartphone de Huawei sans un Android avec les services Google embarqués. Une troisième voie à suivre de près.

Partager sur les réseaux sociaux