Microsoft annonce que Windows 10 intégrera prochainement un noyau Linux. Il sera basé sur la version 4.19.

On pourrait croire à un poisson d’avril, mais ça n’en est pas un : Microsoft entend bel et bien intégrer le noyau Linux dans Windows 10. C’est ce qu’a annoncé la firme de Redmond le lundi 6 mai. Son arrivée est prévue pour le courant de l’été, d’abord pour les membres du programme Windows Insider. « C’est la première fois que le noyau Linux inclus en tant que composant dans Windows », fait observer l’entreprise.

Dans un premier temps, ce noyau Linux sera basé sur sa version 4.19. Celle-ci est sortie à la fin du mois d’octobre 2018 et est actuellement la version la plus récente du noyau qui bénéficiera d’un support étendu (LTS, soit Long Term Support). Concrètement, cela veut dire que cette branche bénéficiera de mises à jour au cours des six prochaines années, relève Développez.com.

L’open source sera respecté

Microsoft précise toutefois que ce noyau sera mis à jour dès qu’une nouvelle version LTS sera désignée, de façon à « s’assurer que le noyau du WSL (Windows Subsystem for Linux) possède toujours les dernières qualités de Linux ». Le genre de commentaire qui paraît toujours un peu surréaliste lorsqu’il vient de Microsoft. La version la plus récente du noyau sur le marché est la 5.1. Elle est sortie le 6 mai.

Microsoft ajoute par ailleurs que l’intégration du noyau Linux pour WSL respectera les principes de l’open source. « Des instructions pour créer votre propre noyau WSL seront disponibles sur Github. Nous travaillerons avec les développeurs intéressés à contribuer à apporter des changements en amont », poursuit Microsoft. Des annonces plus précises doivent survenir dans les semaines à venir.

À lire sur Numerama : Le shell Bash et Ubuntu sous Windows 10  : ce qu’il faut savoir

Partager sur les réseaux sociaux