Google Earth Timelapse bénéficie d'une mise à jour. Trois changements ont été apportés à l'outil de visualisation en accéléré des territoires.

Depuis 2013, Google offre la possibilité aux internautes de voir l’évolution en accéléré des territoires sur Earth, son service de visualisation de la Terre. Pour parvenir à un tel résultat, la firme de Mountain View s’appuie sur des photos aériennes ou satellitaires prises au fil du temps. En les mettant ensuite bout à bout, les grandes dynamiques d’aménagement du territoire apparaissent alors.

L’outil, baptisé Google Earth Timelapse, reçoit sporadiquement des mises à jour. En 2016 par exemple, l’actualisation a permis de doter la plateforme de visuels bien plus détaillés que par le passé. Cette année, d’autres modifications ont eu lieu. Dévoilées le 25 avril, elles sont au nombre de trois : l’étendue de la couverture temporelle, l’amélioration de l’expérience sur mobile et la retouche du design.

Les États-Unis vus de l’espace. // Source : Wikimedia/CC/NASA Earth Observatory (photo recadrée)

Ce qui change dans Earth Timelapse

Google Earth Timelapse couvre désormais une période de temps de l’histoire de la surface du globe longue de 35 ans. Le service vient en effet d’ajouter deux années de plus, à savoir 2017 et 2018. Vous pouvez désormais suivre l’évolution d’un territoire entre 1984 et 2018. Vous pouvez ainsi voir, par exemple, l’émergence d’un centre commercial là où il y avait autrefois des champs.

Le fonctionnement a aussi été amélioré sur mobile. « Jusqu’à récemment, les navigateurs mobiles désactivaient la possibilité de lire automatiquement les vidéos, ce qui est essentiel pour Timelapse (puisqu’il est composé de dizaines de millions de vidéos multirésolution qui se chevauchent). Chrome et Firefox ont rétabli la prise en charge de la lecture automatique (avec coupure du son) », explique Google.

Enfin, un petit ravalement de façade a été offert à Timelapse de manière à proposer au service un design épuré et clair, de manière à focaliser l’attention de l’internaute sur l’essentiel et lui faciliter l’expérience de navigation.

Partager sur les réseaux sociaux