Google+ cesse d'exister pour le grand public ce 2 avril 2019.

« Nous allons mettre fin à la version grand public de Google+ le 2 avril 2019 », prévenait Google dans un communiqué le 10 décembre 2018. C’est à présent acté : le réseau social de la multinationale a vraiment fermé ses portes virtuelles ce 2 avril 2019 — évitant ainsi tout risque de mauvaise blague du 1er avril. Deux raisons ont été évoquées par Google : « Sa faible utilisation et des difficultés liées à la gestion d’un produit qui réponde pleinement aux attentes de ses utilisateurs. »

Les internautes qui étaient encore sur Google+ avaient jusqu’au 31 mars 2019 pour télécharger et sauvegarder toutes leurs données. Il convient de noter que toutes les photos et vidéos sauvées dans Google Photos seront bien sûr conservées par les utilisateurs.

Google a précipité la fermeture de son réseau social, qui était prévue pour août 2019, après qu’une faille avait été découverte dans l’API de Google+.

Google Plus // Source : Google

Le « virage du web social » a été loupé

Le réseau social de Google a été lancé en 2011 dans l’espoir de se faire une place à côté du mastodonte Facebook en proposant des fonctionnalités alternatives qui avaient vocation à créer une plateforme plus « humaine », comme la possibilité de créer des « cercles » d’amis.

Tous les internautes disposant d’une adresse gmail avaient automatiquement un compte Google+, mais très peu étaient en réalité vraiment actifs.

En 2011, Eric Schmidt, CEO de Google à l’époque, avait admis avoir « loupé le virage » du web social : « Je savais clairement que je devais faire quelque chose, mais je n’ai pas réussi à bien le faire. Un PDG doit prendre ses responsabilités. J’ai merdé. »

À lire sur Numerama : Google précipite la fermeture de Google+

Partager sur les réseaux sociaux