Seriez-vous prêts à acheter un téléphone à clapet 1 300 euros ? C'est en tout cas le créneau sur lequel mise Motorola, qui compterait vendre de nouveau des RAZR.

En juillet 2004, Motorola sortait son tout premier RAZR. Avec son clapet argenté et ses deux écrans, ce téléphone mobile s’est vendu à des dizaines de millions d’exemplaires. 15 ans plus tard, Motorola veut relancer sa production et le vendre à 1 500 dollars (1 300 euros environ), a révélé le Wall Street Journal mardi 15 janvier.

Un téléphone vendu dès février ?

Selon le Wall Street Journal, Lenovo, la maison-mère chinoise de Motorola, projette de vendre son RAZR dès le mois de février. Il ne sera a priori proposé qu’aux États-Unis, dans les boutiques Verizon.

Un téléphone RAZR d’origine. // Source : WikiCommons

Le RAZR a été un téléphone iconique de sa génération. Celui vendu en 2019 sera un produit « nouvelle génération », c’est-à-dire mis au goût du jour. Nous n’avons pour le moment pas plus de détails sur son look ou les fonctionnalités qu’il comprendra. Il serait à priori toujours en test à l’heure qu’il est. Un brevet avait été déposé au mois d’août pour un téléphone à clapet qui pourrait correspondre à ce produit.

Le prix de la nostalgie

Motorola avait déjà tenté de remettre le RAZR au goût du jour. En 2011, puis en 2012, l’entreprise avait noué des partenariats avec Verizon pour créer une ligne de smartphones nommés RAZR. Ces derniers n’avaient toutefois pas grand chose à voir avec leurs ancêtres, puisqu’il s’agissait de smartphones tactiles, sans clapet.

D’autres marques ont également tenté le coût, à l’image de Nokia et sa réédition du mythique 3310. Celui-ci avait l’avantage d’être proposé à un prix inférieur à 100 euros qui permettait encore de craquer sur un appareil pas très utile sans culpabiliser à outrance. Motorola mise sur un autre créneau en transformant le RAZR en produit de luxe vendu à 1 300 euros. À ce prix là, on peut aussi s’acheter un iPhone XR ET un Oneplus 6.

Partager sur les réseaux sociaux