À quelques jours du CES 2019, LG a dessiné les contours de sa future gamme de téléviseurs. Il y aura un modèle OLED 8K.

Le CES 2019 n’ouvrira ses portes que la semaine prochaine mais LG ne perd pas de temps en annonçant déjà sa nouvelle gamme de téléviseurs via un communiqué de presse publié le 3 janvier 2019. Comme ces dernières années, le constructeur coréen met l’accent sur ses produits OLED, qui s’appelleront C9, E9, W9 et Z9 (du plus abordable au plus cher).

Cette année, LG a coché plusieurs mots-clés dans son cahier des charges : Alexa, HDMI 2.1, deep learning et… 8K. Après Samsung, la firme asiatique va bel et bien lancer des téléviseurs de 33 millions de pixels : un LCD de 75 pouces et un OLED de 88 pouces dont on ose à peine imaginer le prix.

Téléviseurs LG OLED W9, E9, C9 et Z9 (de gauche à droite) // Source : LG

Une télé OLED 8K de 88 pouces

Pour animer ses télés, LG s’en remet à la seconde génération de son processeur α (Alpha) 9, lequel sera épaulé par un algorithme de deep learning pour un meilleur rendu visuel et une mise à l’échelle de qualité (surtout pour la 8K). LG raconte aussi que cette nouvelle puce serait capable d’adapter l’image aux conditions de l’environnement dans lequel se trouve la télé, ce qui permettrait d’optimiser plus efficacement le contraste en fonction du niveau d’éclairage. Ce procédé s’appliquerait également au HDR.

Le rendu sonore serait par ailleurs intelligemment modifié en fonction du placement du téléviseur dans la pièce, sans oublier l’optimisation liée au type de contenu lu et reconnu (meilleure intelligibilité des voix dans les films et les séries par exemple).

En 2019, LG fera cohabiter Google Assistant et Alexa, en espérant une meilleure intégration des assistants vocaux qu’au sein des modèles de 2018 (on ne peut pas les allumer à la voix…).

Pour terminer, les futures télévisions de LG vont accueillir l’interface HDMI 2.1, qui autorise la 4K à 120 Hz, la 8K à 60 Hz ou encore la technologie VRR (ou variable refresh rate, qui permet à un processeur graphique de transmettre un signal sans être contraint par un framerate fixe). Sans oublier l’activation automatique du mode avec le plus faible taux de latence, que les fans de jeux vidéo apprécieront très certainement.

À lire sur Numerama : Test du téléviseur LG OLED W8 Signature  : le design au prix fort

Partager sur les réseaux sociaux