Le Projet Fi est mort, vive Google Fi. La firme de Mountain View a renommé son projet d'opérateur de réseau mobile virtuel. Dans le même temps, elle annonce une large compatibilité avec les smartphones.

Google poursuit sa mue aux États-Unis pour devenir un opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO). Signe de cette évolution, l’entreprise américaine vient de renommer son projet Fi en Google Fi. Le message qui accompagne ce changement est clair : l’entreprise n’en est plus au stade du tâtonnement. Elle passe à l’étape d’après, celle de l’industrialisation de son initiative dans les télécoms.

D’ailleurs, les restrictions qui existaient sur les smartphones compatibles sont en passe d’être levées. Sur le site dédié, la firme de Mountain View explique que «  la plupart des smartphones Android et iPhone fonctionnent avec Google Fi ». L’entreprise prévient toutefois que certaines fonctions ne sont disponibles que sur certains modèles bien précis, mais l’essentiel du service sera accessible à tout le monde.

Compatibilité Google Fi
Vérification de la compatibilité d’un smartphone avec Fi.

Forfait unique et modulable

Google Fi a démarré en 2015. Il s’agit de proposer à la population américaine un forfait unique de 20 dollars par mois pour avoir les appels et les SMS en illimité. L’Internet mobile est en option, avec un tarif de 10 dollars par tranche d’un Go, et cela jusqu’à six. Au-delà, la facturation cesse, mais le débit finit par être bridé après la consommation de quinze Go. Au maximum, donc, un client paiera 80 dollars par mois.

Ce tarif est cher vu d’Europe, mais la concurrence des prix sur le Vieux Continent a modifié en profondeur la perception des prix.

Il convient d’ailleurs de noter qu’une formule à 80 dollars par mois constitue un maximum et que nombre de clients se trouveront en réalité avec une facture entre 20 et 80 dollars par mois, selon leur utilisation. En outre, Google Fi s’appuie aussi sur les hotspots gratuits, qui évitent de consommer son enveloppe de données mobiles, lorsqu’il n’est pas utile de passer par l’un des opérateurs télécoms du coin.

L’initiative de Google avec Fi est la traduction concrète d’une bataille discrète, mais aux enjeux colossaux qui se joue depuis quelques années. Le secteur des télécoms est l’objet d’une rivalité croissante entre les opérateurs et les géants du numérique, les premiers voyant leurs positions de plus en plus contestées par les seconds. L’une des clés de cette bataille est l’émergence de l’eSIM.

Partager sur les réseaux sociaux