Dans un rapport, Facebook dit avoir supprimé 1,5 milliards de faux comptes entre les mois d'avril et septembre 2018.

Entre le mois d’avril et celui de septembre 2018, Facebook a supprimé 1,5 milliard de faux comptes, a indiqué l’entreprise dans un rapport publié le vendredi 16 novembre.

3 à 4 % des utilisateurs sont de faux comptes

Ces comptes étaient pour la plupart dédiés à la diffusion de spams commerciaux – par exemple, des comptes promouvant l’utilisation d’un produit – ou d’arnaques. Beaucoup parmi eux ont été créés par les mêmes acteurs, qui utilisaient des scripts ou bots pour les créer ou les faire ensuite interagir.

Mark Zuckerberg lors d’une conférence à San Francisco, en 2012. // Source : Photo by C Flanigan/WireImage

Facebook estime que 3 à 4 % des utilisateurs mensuels actifs de sa plateforme étaient des faux comptes au second et troisième trimestre 2018.

De plus en plus de faux-comptes supprimés

La plupart sont supprimés dans les minutes suivant leur inscription, et 99,6 % le sont avant qu’un utilisateur ne les ait signalés.

Le nombre de suppressions augmente depuis plusieurs mois : au second trimestre de 2018, 800 millions de faux comptes ont été écartés du réseau social, contre 534 millions au premier trimestre.

Le nombre de faux comptes supprimés par Facebook. // Source : Facebook

Facebook précise que ces chiffres ne signifient pas nécessairement que les faux comptes sont plus nombreux. Ses techniques de modération (l’utilisation d’algorithmes couplée à une modération par des humains) sont peut-être simplement plus efficaces.

Entre avril et septembre, le réseau social dit avoir aussi supprimé 2,1 milliards de contenus de type spam. En plus de ces publications, Facebook doit aussi lutter contre d’autres contenus problématiques, notamment ceux de propagande politique. À la veille des élections de mi-mandat américaine, le réseau social qui avait été vivement critiqué pour ses actions lors de la présidentielle a ainsi fait disparaître 115 comptes soupçonnés d’ingérence.

Partager sur les réseaux sociaux