La FCC a approuvé l'Hydrogen One de RED, ce qui préfigure une commercialisation imminente.

En juillet 2017, une drôle de mouche avait piqué RED, acteur reconnu sur le marché de la caméra à usage professionnelle qui s’est mis en tête de lancer un smartphone holographique. Nous sommes en août 2018 et son Hydrogen One de tous les superlatifs n’est pas disponible.

Mais toujours est-il que le bout du tunnel semble proche pour la commercialisation de l’objet. Comme le révèlent nos confrères de PhoneScoop le 1er août 2018, le super téléphone a passé l’étape d’approbation de la Federal Communications Commission (FCC), agence qui régule notamment les télécommunications.

RED Hydrogen One // Source : AT&T

Sortie imminente pour le smartphone holographique ?

La certification auprès de la FCC permet en outre de prendre connaissance de certains détails supplémentaires sur sa fiche technique. L’Hydrogen One pourra compter sur une batterie de 4 510 mAh et verra double concernant ses capteurs à l’avant et à l’arrière. Compatible avec tous réseaux mobiles américains à l’exception du Band 71 de T-Mobile, le produit sera capable d’accueillir jusqu’à deux cartes SIM.

Il reste maintenant à connaître les derniers détails du lancement, toujours flous au moment où nous écrivons ces lignes. Sur les forums officiels, Jim Jannard, fondateur de RED, a expliqué, le 28 juillet 2018, que « les opérateurs étaient en train de redéfinir une fenêtre de sortie. » Ce jour-là, il faisait montre de sa frustration de ne pouvoir en dire davantage à ce sujet, sachant que AT&T ne l’espère pas avant cet automne. 

On aimerait également savoir combien coûtera cet Hydrogen One, dont les premières précommandes — désormais fermées — chiffraient à 1 295 et 1 595 dollars selon la finition choisie (aluminium ou titane). Si rien n’a changé, Verizon Wireless et AT&T feront partie des partenaires qui proposeront l’appareil en mesure de produire du contenu holographique et en 3D stéréoscopique (sans paire de lunettes, donc).

Partager sur les réseaux sociaux