Le 16 juillet, des clients d'Amazon se sont retrouvés face à une erreur du site alors qu'ils souhaitaient profiter du Prime Day. L'incident pourrait valoir cher à l'entreprise : l'événement est un levier important pour attirer de nouveaux membres.

Amazon ne pouvait sans doute pas vivre pire timing lors de son Prime Day, la journée annuelle lors de laquelle le site brade de nombreux produits. Le 16 juillet 2018, alors que des internautes arpentaient sans doute la plateforme en quête de bonnes affaires, ils se sont retrouvés face à une page d’erreur les informant qu’Amazon.com avait rencontré un problème.

Ils sont tombés nez à nez avec Mae, Hunter ou Oliver, les chiens qu’Amazon affiche sur sa page lorsque son site n’est plus accessible. « Désolé, quelque chose s’est mal passé de notre côté. Merci de revenir en arrière et d’essayer à nouveau ou de vous rendre sur la page d’accueil d’Amazon », ont pu lire certains clients du site.

CC/Flickr/Stock Catalog

Amazon s’est montré confiant

Comme le rapportent nos confrères de Buzzfeed, les réactions mécontentes des internautes ne se sont pas faites attendre sur Twitter. Interpellé à plusieurs reprises, Amazon s’est finalement exprimé dans un tweet : « Certains de nos clients rencontrent des difficultés pour faire leur shopping, et nous travaillons pour résoudre ce problème rapidement. Beaucoup d’entre eux parviennent à faire leur shopping — pendant la première heure du Prime Day aux États-Unis, les clients ont commandé plus de produits que dans les premières heures l’année passée. Des centaines de milliers de transactions sont à venir, et il reste plus de 34 heures pour acheter pendant le Prime Day. »

Si Amazon affiche ainsi une attitude confiante, sa déclaration ne masque pas le fait que le Prime Day est une échéance importante pour le site. Lancé en 2015, l’événement permet de susciter de nouvelles adhésions à son offre d’abonnement annuel, à l’heure où la croissance du nombre d’adhérent est en train de ralentir, comme le note Recode.

Second Mesure, une startup spécialisée dans l’analyse des paiements par cartes de crédit, notait l’an dernier qu’Amazon avait enregistré une hausse de 85 % des inscriptions quotidienne à son service Prime, lors du Prime Day. Les incidents techniques, et le mécontentement des internautes, risqueraient d’avoir des conséquence pour les futurs mois d’Amazon.

Partager sur les réseaux sociaux