Une mare à carpe, un simulateur de verre de bière... les applications du top 10 de l'App Store d'Apple lors de son lancement étaient des gadgets.

La mi-juillet 2018 célèbre les 10 ans du lancement de l’App Store d’Apple, ce magasin d’application qui a radicalement changé l’informatique mobile et par conséquent, le monde. Si le slogan du lancement « il y a une app pour ça  » a été maintes fois parodié, il faut reconnaître qu’en 2018, l’application est reine. Aujourd’hui, les applications font tout, des choses les plus sérieuses et pratiques aux plus rigolotes et créatives. Mais en 2008, comment avait-on reçu cette place de marché ?

L’App Store, première édition

D’un côté, on retrouve des applications qui fêtent leurs dix ans : eBay ou encore Facebook ou Shazam étaient déjà sur la plateforme. Les deux dernières se retrouvent d’ailleurs dans le top 10 des applications les plus téléchargées de l’année 2008. De l’autre, et c’est d’autant plus étonnant qu’il s’agit d’applications payantes, on retrouve… des gadgets qui n’ont rien à voir avec la mobilité que nous connaissons aujourd’hui. Les 10 applications les plus achetées en 2008 sont des jeux ou des expériences pour s’amuser quelques minutes.

La première du top se nomme tout de même Koi Pond (mare à carpe koï) qui se contente d’afficher une mare à l’écran, avec des carpes. Plusieurs ambiances sont disponibles, mais il s’agit ni plus ni moins que d’un équivalent tactile du fameux écran de veille aquarium de Windows. L’application qui clôt le top 10 est tout aussi inutile : iBeer transforme l’écran en un verre de bière qui, grâce à l’accéléromètre du smartphone, permet de faire semblant qu’on boit le liquide alcoolisé. Stupéfiant. Entre les deux extrêmes, on trouve presque exclusivement des jeux et deux accessoires : un dictaphone et une fausse guitare numérique.

En 2017, le top des applications payantes est monopolisé par des outils qui montrent à quel point le smartphone est entré dans nos vies : il n’est plus un gadget, mais un outil. On trouve pèle-mêle des éditeurs vidéo, un scanner, des applications de sport, de l’organisation professionnelle, de la retouche photographique… bref, la naïveté de l’enfance a laissé place à l’activité de l’âge adulte. Côté gratuit, seul Facebook a gardé une place dans le top 10, rejoint par les usual suspects que vous pourriez nommer de tête : Snapchat, Bitmoji, YouTube, Facebook Messenger, Instagram, Google Maps, Netflix, Spotify, Uber…

Alors certes, l’App Store peut être considéré comme l’une des plus grandes réussites d’Apple, mais il aura fallu attendre plusieurs années que l’usage des smartphones évolue pour y trouver des expériences qui ont un réel impact sur notre quotidien. En 2018, impossible de dire que le smartphone est un gadget et le marché s’est naturellement ajusté.

Partager sur les réseaux sociaux