Samsung a publié les chiffres du second trimestre de l'année 2018. Et ils sont moins bons que ceux de l'an dernier.

Samsung a livré un premier aperçu des chiffres qu’il inscrira au bilan financier du deuxième trimestre de l’année 2018. Et alors que le constructeur coréen s’était habitué à une croissance continue ces derniers mois, il s’apprête à observer une baisse de son chiffre d’affaires.

Ainsi, Samsung s’attend à dégager 58 billions de won (44 milliards d’euros), contre 61 billions il y a douze mois (- 5 %). Un recul des recettes qui n’empêche pas le résultat d’exploitation d’être dans le vert : 14,8 billions de won (11 milliards d’euros), contre 14,07 (+ 5 %). Sur cette donnée, les analystes espéraient plus, néanmoins.

La faute au Galaxy S9

Ce léger affaissement est imputable au Galaxy S9, qui se vendrait beaucoup moins que prévu. Nos confrères de The Verge, s’appuyant sur des observateurs ayant partagé leur avis dans les colonnes du Financial Times et du Wall Street Journal, soulignent que le smartphone serait le flagship estampillé Samsung réalisant les plus bas volumes depuis le Galaxy S3. Il devrait terminer l’année 2018 à 31 millions d’unités écoulées, sachant que le Galaxy S7, plus gros succès de la firme dans la catégorie, est encore loin avec ses 50 millions.

Il faut dire que le S9, ainsi que sa déclinaison S9+, n’a pas particulièrement convaincu les spécialistes — la faute à un manque criant de nouveautés nous ayant fait dire qu’il constitue une excellente publicité pour le S8. À cause de cet attentisme et d’une concurrence chinoise très agressive, Samsung met fin à sa série de records, achevée durant Q1 2018 avec un chiffre d’affaires ahurissant (60,56 billions de won) et le résultat d’exploitation qui va avec (15,64). Mais il reste encore un semestre au constructeur pour se refaire la cerise.

Partager sur les réseaux sociaux