Vous avez envie d'en prendre plein les oreilles pendant une session de jeux vidéo tout en laissant vos voisins en paix ? Voici une sélection de casques pour les G4m3r5.

Comme au cinéma, le son est une donnée très importante quand on joue à un jeu vidéo. Les studios mettent souvent les moyens quand il s’agit de donner naissance à une ambiance à même de renforcer l’immersion et de garantir un plaisir décuplé. Cela passe par de multiples bruitages, pouvant venir de partout, et des musiques qui accompagnent ce qu’il se passe à l’écran.

Dès lors, pour profiter au mieux du travail des développeurs mélomanes, il faut être bien équipé. La configuration idéale ? Un ensemble home cinéma composé d’au minimum cinq enceintes (les effets sonores sont généralement nombreux et correctement spatialisés).

Les casques, une alternative à considérer

Cependant, on n’a pas toujours la place, ni la possibilité, sinon le luxe, d’installer de telles périphériques dans un salon ou une chambre. Il existe une alternative : les casques. Moins chers qu’un kit 5.1 et bien meilleurs que les hauts-parleurs d’un téléviseur ou d’un moniteur, ils auront en plus le bon goût de ne pas déranger vos voisins pendant vos sessions nocturnes.

Quel est l’accessoire idéal en fonction de vos besoins ? On fait le point avec une sélection de quelques casques susceptibles d’offrir des parties bien plus confortables et immersives.


Le top du top

HyperX Cloud Revolver S 

Le top du 7.1

Chez Kingston, on soigne les oreilles des joueurs exigeants avec la marque HyperX. À ce sujet, le Cloud Revolver S arbore des finitions très robustes et soignées, notamment une mousse à mémoire de forme qui garantit un confort sur la tête — même pendant de longues sessions.

Par ailleurs, il simule plutôt bien du 7.1. Ses basses ni trop ni pas assez présentes assurent un rendu clair, gourmand et suffisamment spatialisé. Il est bien sûr équipé d’un microphone et d’un boîtier de commande audio USB avancée avec carte son DSP intégrée (technologie Dolby). Si jamais vous ne croyez pas au 7.1 simulé, il existe une version stéréo simple vendue moins chère.

SteelSeries Arctis Pro

Un DAC en option

Il vaut mieux ne pas se fier au design tout en sobriété du SteelSeries Arctis Pro, bien que ses oreillettes arborent une bande lumineuse programmable : car il en donne vraiment pour son argent. Et encore plus si on lui adjoint son DAC optionnel qui lui garantit des performances à la pointe (on parle quand même d’un rendu en 24 bits – 96 kHz avec les fichiers idoines) et plusieurs configurations possibles. En simple DTS d’obédience Headphone:X v2.0, le casque tire quand même son épingle du jeu et renforce l’immersion en mettant en avant les spécificités des bandes sons. Il ne faut pas avoir peur de l’utiliser pendant plusieurs heures, car il assure un confort exemplaire.


Les casques sans-fil

SteelSeries Arctis Pro Wireless

Zéro fil premium

Vous l’aurez compris, le SteelSeries Arctis Pro Wireless n’est autre que la version sans-fil de l’excellent SteelSeries Arctis Pro : il assure un rendu de qualité, avec la liberté de mouvements en prime. Compatible avec les normes Bluetooth et 2,4 G, que l’ont peut activer sans perte, l’accessoire assure une transmission et sans latence. Il est accompagné d’un petit boitier émetteur, lui-meme doté d’un écran OLED via lequel on peut régler l’égaliseur. Enfin, comme il est livré avec deux batteries, il n’y a aucun risque d’en manquer. Chacune assure dix heures d’autonomie, et se recharge en une heure.

SteelSeries Siberia 800 Wireless

Le sans-fil souvent en promo

Le Siberia 800 n’est pas tout jeune, mais c’est encore aujourd’hui un sweet spot idéal pour qui cherche un excellent casque Bluetooth, dans la mesure où il est souvent soldé. Il a pour lui une spatialisation incroyable en jeu, une liberté de mouvement de la tête totale — Bluetooth oblige –, et un confort en jeu à toute épreuve.

Notre rédacteur en chef a passé bien trop d’heures avec cet engin sur la tête. Bien entendu, il est vendu avec 2 batteries : la première se met à charger dans le boîtier Bluetooth relié à l’ordinateur, l’autre est dans le casque. Quand elle est vide, la deuxième prend le relai — le changement peut se faire en 20 secondes.

Le choix juste

Razer ManO’War

Le choix G4m3r

Impossible de passer à côté des accessoires gaming sans parler de Razer, spécialiste du domaine. Dans la partie audio, on conseille le casque ManO’War. Non seulement il est 7.1 et multiplateforme, mais il est aussi décliné en de multiples versions — Overwatch, Destiny, Green Edition –, un argument qui pallie son design assez agressif. Il existe même une déclinaison sans-fil pour celles et ceux qui détesteraient les cordons. Côté rendu, il se veut doux, chaleureux et pas avare en effets surround simulés.

Corsair HS50

Le moins cher

Le Corsair HS50 va à l’essentiel. Mais cela ne veut en aucun cas dire qu’il n’est pas capable de revendiquer des prestations de qualité. Pour un prix abordable, il propose déjà une bonne qualité de finition et assure un rendu très bluffant car précis, bien qu’en simple stéréo — on perd un peu en scène sonore. Il y a mieux sur le marché, mais certainement pas dans cette gamme tarifaire.

Partager sur les réseaux sociaux