La démonstration de Google Duplex a donné des idées à certains internautes. Sur YouTube, ils ont imaginé des échanges téléphonique entre l'assistant et des humains, dans lesquels la technologie n'a pas forcément le beau rôle. Drôle ou flippant ?

Lors du keynote d’introduction de la Google I/O 2018, la firme a fait une présentation remarquée de son Assistant. Sa nouvelle fonctionnalité, baptisée Duplex, a suscité quelques émois lorsque l’assistant intelligent a pris un rendez-vous en direct par téléphone devant le public.

Google Duplex a décuplé l’inventivité de certains internautes, qui se sont volontiers imaginé des situations dans lesquelles un échange entre la technologie et un être humain se passerait de manière inattendue.

Ainsi, la chaîne YouTube Funny Or Die anticipe une situation dans laquelle des parents utiliseraient Google Duplex afin de prendre des nouvelles de leurs enfants.

Ici, l’assistant de Google appelle les parents d’une dénommée Lindsay : l’outil informe les parents de la vie de leur fille, en leur rapportant toutes les informations dont il a connaissance — y compris la dernière fois que leur fille est allée chez le dentiste…

« Je suis désolé, John n’est pas disponible »

Une autre vidéo, également publiée peu après la conférence de Google par Adam Fierman, met l’assistant intelligent dans une position délicate puisqu’il est chargé d’annoncer à son interlocutrice que son compagnon veut mettre un terme à leur relation amoureuse. La conversation qui s’ensuit est très drôle, à grands coups de « John voudrait que vous veniez chercher vos affaires pour les enlever de chez lui ».

Outre ces détournements, la démonstration de Google Duplex a suscité des questions éthiques. L’entreprise a confirmé que le robot devrait se présenter comme tel à un interlocuteur humain, ce qui se passe effectivement dans ces deux vidéos fictives.

Ces parodies explorent malgré tout des préoccupations éthiques qui pourraient éclore si la technologie venait à entretenir de telles conversations à l’avenir.

Partager sur les réseaux sociaux