Nissan va s'engager dans le championnat de Formule E. Outre les gains en terme de visibilité et de belle vitrine, le constructeur nippon souhaite surtout en profiter pour développer des technologies pour les voitures grand public.

Nissan est fier d’être le premier constructeur japonais à s’engager pour le championnat de Formule E, qui vit actuellement sa quatrième saison. Pour la firme, cela raisonne comme un aboutissement, en tant que  pionnière sur la mobilité électrique grand public, avec sa Leaf.

Mais il semblerait que Nissan voie surtout ce sport mécanique comme un vaste laboratoire d’expérimentation. Le constructeur entend développer sa technologie en se servant des bolides propres et du fait que les courses de Formule E ne se disputent pas sur des circuits, mais dans nos rues.

Pour Nissan, la Formule E est un labo

Pour Nissan, cette participation au championnat de Formule E contribue à la vision Nissan Intelligent Mobility, qui souhaite donner naissance à des véhicules toujours plus propres et intelligents. « Nos ingénieurs Nissan sont impatients de participer à la Formule E en développant nos futures technologies électriques. Et être en mesure de courir dans les grands centres urbains du monde entier en fait une plate-forme idéale pour présenter Nissan Intelligent Mobility  », explique Daniele Schillaci, vice-président exécutif, dans le cadre d’un événement organisé cette semaine à Los Angeles.

Michael Carcamo, directeur de Nissan Global Motorsport, explique pourquoi ces courses hors-circuits sont si cruciales pour la marque : « Le championnat de Formula E ABB FIA constitue une plateforme de développement clé pour nos technologies 100 % électriques. Se servir de ces rues, empruntées tous les jours par des propriétaires de Nissan LEAF, comme circuit de course présente de réels avantages. » Par exemple : compiler un maximum de données et tester des évolutions qui pourraient être intégrées plus tard dans des voitures produites à grande échelle, en vue d’être commercialisées. Une véritable aubaine pour les ingénieurs de la marque.

Pour communiquer sur son implication dans la Formule E, Nissan a choisi comme ambassadrice l’actrice Margot Robbie.

Partager sur les réseaux sociaux