Les chatons n'ont pas été oubliés du CES. Mais entre les colliers connectés et les gamelles automatiques, la chatontech est morose. Les 3 co-fondateurs de Petronics comptent bien y remédier.

Les allées du CES sont remplies cette année de startups présentant des produits pour animaux. La moitié de ces objets sont l’équivalent des bracelets connectés, mais pour les chats et les chiens. Ils permettent de traquer géographiquement un animal — quand ils ne promettent pas des choses comme « ce collier vous permettra de mieux comprendre votre chien  ». L’autre moitié, grosso-modo, concerne l’approvisionnement automatique en nourriture de nos ventres à pattes favoris. Bref, pas vraiment de quoi rêver ou rire.

C’est là que les trois docteurs en sciences robotiques de Petronics interviennent. Après un doctorat dans une université américaine, ces dingues de matous ont eu une idée : mettre leur savoir au service du fun félin. Carrément. C’est alors qu’ils inventent Mousr, leur idée du jouet pour chat. Loin d’une bête souris à remonter qui avance en ligne droite, Mousr est un concentré de technologies et d’articulations, conçu pour reproduire les mouvements d’un vrai petit animal.

Il fuit, il rentre dans les murs, il se retourne, il gesticule et couine quand il est attrapé, le tout à grande vitesse — bref, Mousr est un jouet de luxe. Le jouet possède trois queues interchangeables qui peuvent correspondre aux différents caractères des chats. La plus courte est celle qui bouge le plus — elle existe aussi en version herbe à chat. La plus longue est une plume et bouge moins — elle ravira les chats qui aiment bouger la papatte sans forcément courir partout.

Mousr peut être parfaitement autonome et se marrer avec votre chat pendant votre absence. Vous pouvez aussi contrôler Mousr depuis l’application compagnon disponible sur Android et iOS et laisser le chat jouer avec vous — un point important pour qu’il vous considère comme un humain digne de survivre. L’objet a une autonomie de 40 minutes et se recharge en 15 minutes chrono. Il est disponible en France via le site du constructeur pour 128 € et sera livré au cours du premier trimestre — soit autour de mars.

Partager sur les réseaux sociaux