Le marché des ordinateurs connaît un rebond, selon le cabinet Gartner. Celui-ci note d'ailleurs que Windows XP n'est pas étranger à cette reprise, qui devrait se poursuivre l'année prochaine.

L'ordinateur est-il définitivement en dehors du coup face aux terminaux mobiles, qui rencontrent un succès indéniable auprès du grand public ? Non, à en croire Gartner. Alors que les ventes de PC connaissent un important déclin depuis plusieurs années, le cabinet d'étude a publié ses dernières estimations et celles-ci s'avèrent plutôt encourageantes pour l'avenir du marché.

En fait, ce sont surtout les machines de petit gabarit (ultramobiles, premium) qui font office de locomotive. Il s'en est écoulé plus de 21 millions l'an dernier et cette année les projections parlent d'un total de 32 millions d'unités expédiées (et non vendues, la nuance a son importance). En 2015, Gartner estime que plus de 55 millions d'appareils seront mis sur le marché.

Du côté des ordinateurs classiques, une reprise est aussi attendue en 2015 après plusieurs années de baisse. Et l'un des facteurs de ce rebond est à mettre au crédit de Windows XP. Le système d'exploitation ne recevant plus de correctifs depuis le 8 avril, les entreprises sont désormais fortement poussées à migrer vers un O.S. plus récent, ce qui implique parfois l'achat de machines plus adaptées.

"Après huit semaines de baisse dans les livraisons, celles-ci ont connu une croissance nulle au cours du deuxième trimestre 2014 au niveau mondial", a commenté Gartner, qui y voit le signe d'une remontée qui doit se poursuivre l'année suivante. Ce rebond devrait toutefois demeurer limité, du fait de nombreux autres paramètres pesant sur le marché (crise économique, parc déjà bien équipé, terminaux mobiles…).

( photo : CC BY espensorvik )

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !