L’un des plus anciens magazines de la presse informatique spécialisée, la revue au nom provocateur « Pirates Magazine », peine à trouver son lectorat après quelques déboires.

Edité par l’éditeur anticonformiste ACBM, le magazine a été lancé en 1998 « car les lecteurs du Virus Informatique (magazine traitant de la défense des consommateurs en informatique) voulaient des articles sur le piratage, pour comprendre comment ça marche et se protéger« , nous explique Olivier Aichelbaum, son directeur de publication. Il est à l’origine de plusieurs révélations, dont l’affaire de la carte Vitale qui a beaucoup fait parler récemment.

Ce fut un succès immédiat, avec un pic jusqu’à 80.000 lecteurs. Mais en 2002 le magazine perd son agréément de la Commission Paritaire. « D’un seul coup, sans explication« , note Olivier Aichelbaum, qui a retrouvé son numéro de CP de les mêmes conditions, le 10 mars dernier. Mais les ennuis ne s’arrêtent pas là. « Entre temps, et alors que le magazine refusait la publicité pour des raisons d’indépendance, des personnes ont envahi les forums Internet pour traiter le personnel d’escroc lié à telle ou telle société« , se lamente l’éditeur.

Le magazine perd des lecteurs, frappés par la crise qui secoue généralement toute la presse informatique papier. « Sa situation est difficile« , conclue Aichelbaum.

Pour ceux de nos lecteurs que le magazine intéresse, ACBM nous fait tout de même part du sommaire du numéro 20, qu’ils espèrent ne pas être le dernier :

– Nouveau : desormais Google vous  » espionne  » !
– Une guerre pour contrefacon entre… chasseurs de pirates entraîne la fin des poursuites massives automatiques des utilisateurs des reseaux P2P en France.
– Des visiteurs du portail Lycos contamines par un code malveillant !
– Le hacking de Freebox
– Astuce : plus forts que les CD-Audio, faites vos Audio-DVD !
– Le hacking de PSP europeenne
– Les problemes de securite des cartes a puce telephonique Eurochip
– Comparatif des antispams gratuits
– Configurer un firewall et un routeur gratuit sous Linux
– Exclusif : il est possible de corriger la carte Vitale sans passer a Vitale 2 !

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !