Un drone de fabrication ukrainienne, rempli d’explosifs, a été retrouvé dans la banlieue de Moscou. Ce modèle a déjà été aperçu lors de précédentes frappes sur le sol russe.

La carcasse d’un drone ukrainien, rempli d’explosifs, a été repérée en Russie ce 23 avril 2023. Des attaques sur le sol russe ont déjà eu lieu. Cependant, ce modèle trouvé au milieu d’une forêt remet en question la sécurité au sein des frontières près de 40 km à l’est de Moscou. Il aurait probablement traversé le ciel de la capitale russe, à 480 km de l’Ukraine. L’engin a été découvert par une habitante de Noginsk, dans l’agglomération de Moscou. Il contenait 17 kg d’explosifs M112 de fabrication canadienne.

Le drone perdu en banlieue de Moscou est un UJ-22 de fabrication ukrainienne. Cet appareil n’est pas inédit et a déjà frappé la Russie récemment. Fin février, un dépôt d’essence est touché au sud de la Russie, non loin de Sotchi. Le même soir, un autre drone rate sa cible et s’écrase près d’une infrastructure gazière à 100 km de Moscou. On découvre alors un UJ-22. Vraisemblablement, le manque de fuel ou une erreur de pilotage sera à l’origine des deux ratés du 23 avril et du 28 février.

Un appareil testé depuis 2022

Ce mini-avion de 3,5 mètres d’envergure est fabriquée par l’entreprise UkrJet depuis 2022, avec un premier déploiement sur le front en 2022. D’abord dédié à la reconnaissance, il est capable d’embarquer jusqu’à 20 kg de charge explosive. Son rayon d’action est son point fort puisque le modèle peut voler jusqu’à 800 km de distance, pendant 7h, avec une vitesse maximale de 160 km/h. L’armée ukrainienne le testerait d’abord comme appareil « kamikaze » avec un aller sans retour.

Un UJ-22 sur le tarmac. // Source : Ministère du numérique ukrainien
Un UJ-22 sur le tarmac. // Source : Ministère du numérique ukrainien

C’est un drone de combat « classique » selon les standards actuels, mais assez performant pour poser un risque pour les infrastructures fréquemment ciblées le long de la frontière. Des défenses anti-aériennes ont d’ailleurs été installées sur les bâtiments moscovites. Ce modèle laisse aussi supposer que l’Ukraine se dirige vers de la fabrication locale de drones en série.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !