Sylvie Krstulovic nous fait part sur son blog (merci Sylvie :)) d’une initaitive qui nous avait échappée. Peter Rojas, qui n’est autre que le créateur de trois des blogs les plus visités au monde (Engadget, Gizmodo et Joystiq) s’est lancé dans la musique en ligne avec le site RCRD LBL. Derrière ce nom barbare et selon nous très mal choisi – il s’agit de « record label » sans les voyelles, se trouve un site originale à la croisée entre le magazine, le blog et le site de téléchargement classique. Le tout en respectant au maximum à la fois les artistes, les labels et le public.

RCRD LBL a été fondé en associaiton avec le label Downtown Records (Justice, Cold War Kids,…) et permet d’offrir gratuitement de la musique en téléchargement ou en streaming, le tout financé par la publicité. 11 autres labels les ont rejoints. Contrairement à Airtist dont nous détaillions hier le fonctionnement, il ne semble pas s’agir de publicités classiques mais plutôt de widgets sponsorisés, mis aux couleurs de marques comme Puma ou Nokia, qui sont voués à s’épandre sur la blogosphère (voir quelques exemples ci-dessous). Autre différence importante, beaucoup des morceaux proposés sur RCRD LBL sont disponibles sous une licence Creative Commons qui autorise leur redistribution à titre non commercial, et parfois leur remix. Enfin, dernière différence importante avec Airtist, il y a sur RCRD LBL une volonté forte de mettre le blog au centre du concept, avec une forte éditorialisation des groupes et des labels qui sont présentés. Cet esprit blog/magazine permet de guider le lecteur vers une offre musicale qui reste élitiste, et doit favoriser la naissance d’une « commuanuté ». Mais cette présentation blogcentrique rend le site, en tant que plateforme musicale, plus difficile à appréhender qu’une plateforme classique.

Quelques exemples de widgets sponsorisés :

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !