Jeff Kaplan, directeur d'Overwatch, s'est exprimé sur la disqualification du joueur pro d'Hearthstone. Il goûte peu à la sanction de Blizzard.

En ouverture de la BlizzCon 2019, J. Allen Brack, président de Blizzard, a présenté des excuses quant à l’affaire Ng ‘blitzchung’ Wai Chung, joueur professionnel d’Hearthstone disqualifié pour avoir exprimé son soutien à Hong Kong. On croyait que c’était la conclusion du dossier mais c’était sans compter l’intervention de Jeff Kaplan dans les colonnes du Washington Post, le 8 novembre (via Polygon).

Le directeur d’Overwatch, donc employé de Blizzard, a pris le contre-pied de son entreprise en indiquant que la sanction est disproportionnée. Après avoir été banni un an, Ng ‘blitzchung’ Wai Chung sera finalement écarté du circuit pendant six mois. Jeff Kaplan aimerait toutefois que la peine soit réduite, voire supprimée.

overwatch
Overwatch // Source : Blizzard Entertainment

Le directeur d’Overwatch en désaccord avec Blizzard

« Je suis bien évidemment un grand supporter de la liberté d’expression. C’est quelque chose de très important pour moi. Cela me touche personnellement. Je pense que la sanction initiale était trop sévère et j’étais ravi de voir qu’ils lui ont donné son argent », explique Jeff Kaplan, qui ajoute que la décision de Blizzard a donné naissance à des opinions différentes au sein de l’équipe en charge d’Overwatch. Certains salariés de Blizzard avaient même manifesté au QG situé à Irvine. Comble de l’histoire : certains joueurs n’ont pas hésité à utiliser un mème mettant en scène le personnage chinois Mei, tiré du FPS, pour protester.

Ng ‘blitzchung’ Wai Chung reprendra sa carrière à l’issue de son bannissement. Dans un communiqué publié le 31 octobre, l’organisation eSport Tempo Storm a annoncé son recrutement. Dans un premier temps, il continuera à s’entraîner et à streamer. «  J’ai beaucoup réfléchi à la suite à donner à ma carrière Hearthstone ces dernières semaines. Comme je n’ai pas encore atteint tous mes objectifs, et que je ne veux pas rester sur le carreau, je vais me relancer dans la compétition après ma suspension », a expliqué l’intéressé. Avec une structure sérieuse pour l’entourer.

Partager sur les réseaux sociaux