Après avoir défendu les nouveaux robots de Fortnite, Epic Games a finalement fait marche arrière : ils seront désormais beaucoup moins puissants, pour le grand bonheur des joueurs chevronnés. Moins pour les autres.

Dire que les joueurs chevronnés seront ravis est un euphémisme. Les robots B.R.U.T.E. très critiqués depuis leur arrivée dans Fortnite ont enfin été modifiés, a annoncé Epic Games dans un billet de blog du 22 août 2019.

Dans le jargon du jeu vidéo, on appelle ça « nerfer » un objet ou un personnage : il s’agit de diminuer ses capacités (points de vie, dommages, etc) lorsque l’on se rend compte qu’il est trop puissant par rapport au reste du jeu, ce qui déséquilibre tout l’écosystème et génère beaucoup de frustration du côté des gamers.

Le nouveau robot BRUTE // Source : YouTube/Fortnite

Les robots B.R.U.T.E. ont donc subi de gros « ajustements » pour les rendre moins forts :

  • Les missiles seront moins nombreux (6 au lieu de 10), ils seront  56 % plus lents à envoyer, et leur portée diminue,
  • Le temps de récupération sera rallongé entre les accélérations de la machine,
  • Les robots n’apportent plus de matériaux de construction à la personne qui les conduit (c’était une manière très facile de gagner énormément de matériaux sans avoir à les « miner » laborieusement),
  • Ils ont globalement moins de pourcentage de chance d’apparaître dans le jeu à chaque étape de la tempête.

Des robots beaucoup trop forts qui changent l’esprit du jeu

Ces changements sont une victoire pour celles et ceux qui se plaignaient de ces robots depuis leur ajout au début de la saison X de Fortnite, le 1er août 2019. Ils étaient jugés trop avantageux, au point où ils pouvaient dénaturer l’expérience de jeu : de nombreux professionnels se sont fendus de vidéos où ils montrent combien il leur est impossible de lutter contre un robot habité par deux ennemis. L’esprit du jeu lui-même (engranger des matériaux, construire, se protéger) était bouleversé par le risque constant d’être éliminé par une seule rafale de missiles.

Epic Games avait pourtant réagi dans un communiqué le 15 août pour assumer son choix, affirmant que les robots B.R.U.T.E. permettaient à des joueurs moins doués d’engranger des éliminations, voire des victoires : « Il faut que tout le monde puisse avoir une chance d’éliminer quelqu’un d’autre, ou même de remporter la partie, car cela procure un fort sentiment de satisfaction. Mais actuellement, nous savons que certains joueurs n’ont jamais eu cette opportunité. »

Mais c’était sans compter l’énervement grandissant de tous les célèbres streamers qui, visiblement, a eu un plus gros impact sur l’image d’Epic Games. Faire plaisir aux joueurs et joueuses lambda est une chose, mais le studio américain a visiblement tout de même besoin de garder les influenceurs de son côté. Et tant pis pour les moins doués…

Partager sur les réseaux sociaux