Netflix a gagné quasiment 9 millions de nouveaux abonnés payants au quatrième trimestre de 2018. C'est la première fois que la plateforme publie des résultats trimestriels sans compter les abonnés gratuits.

Netflix a gagné près de 9 millions d’abonnés payants dans le monde entre le troisième et le quatrième trimestre 2018, a annoncé la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) ce 17 janvier 2019 dans sa lettre aux actionnaires.

Le service compte aujourd’hui 139,26 millions d’abonnés payants, contre 130,42 millions au Q3 de 2018. C’est un gain de 8,8 millions, soit 1,2 million de plus que ce que Netflix avait anticipé comme hausse.

Il y a 58,5 millions d’abonnés payants aux États-Unis et 80,7 millions à l’international.

Sex Education, la nouvelle série britannique de Netflix // Source : Netflix

Netflix ne communique plus sur ses abonnés gratuits

Le CEO Reed Hastings avait prévenu : Netflix ne communiquera plus que sur ses abonnés payants, ce qui exclue dorénavant les utilisateurs qui ont des abonnements offerts (une partie de la presse ou des employés de l’entreprise) mais surtout celles et ceux en période d’essai gratuite. Netflix permet à tout le monde de tester gratuitement son service pendant un mois avant de passer à la version payante. Au trimestre précédent, il y avait environ 7 millions d’abonnés non-payants et 130 millions d’abonnés payants.

Netflix a annoncé un chiffre d’affaires de 4,19 milliards de dollars au Q4 2018, soit 10 millions de moins que ce qu’il avait prédit, et 20 millions de moins que ce qu’attendait Wall Street. Le titre a perdu 3 % post-clôture de la bourse le 17 janvier.

La présentation des résultats du dernier trimestre de l’année 2018 arrive à peine quelques jours après que Netflix a annoncé sa plus grosse augmentation de tous ses tarifs aux États-Unis (entre 13 % et 18 % en fonction des abonnements), afin de rééquilibrer sa balance, pour l’instant plombée par les dettes. « Notre plan sur plusieurs années est de continuer à augmenter notre nombre de contenus de manière significative  tout en augmentant plus rapidement nos revenus pour accroître notre marge d’exploitation », souligne le communiqué.

Des audiences en « millions de foyers membres »

Depuis longtemps, Netflix est critiqué pour ne pas communiquer assez sur ses audiences. La plateforme a pour habitude de choisir des indicateurs non traditionnels, comme le nombre d’abonnés Instagram des jeunes acteurs de ses séries originales (pour ce Q4 2018, ce sont les acteurs de la série espagnole Elite qui sont à l’honneur).

Capture d’écran de la lettre aux actionnaires Q4 2018 // Source : Netflix

Cette fois, la plateforme de SVOD a divulgué quelques données sous forme de « millions de foyers-membres ». Elle dit ainsi prévoir que son thriller Bird Box avec Sandra Bullock, mis en ligne le 13 décembre 2018, sera vu par « 80 millions de foyers-membres » en un mois. Même mesure pour la série Elite, qui aurait été vue par «  20 millions de foyers-membres ».

Interrogée, la multinationale nous précise que ces données ne prennent en compte ni les re-visionnages, ni les multi-comptes.

Netflix a précisé comment la plateforme comptabilisait ses vues en fonction des programmes. Pour les films, une personne est comptée lorsqu’elle a vu au moins 70 % du long-métrage. Pour les séries, une personne est comptée dès qu’elle a vu au moins 70 % d’un épisode — ce qui semble être un indicateur très peu fiable sur le degré de complétion d’une saison entière.

Partager sur les réseaux sociaux