Les outils de traitement de l'image permettent assez facilement désormais de modifier des vidéos, à des fins de trucage. Un progrès qu'un passionné a bien compris, puisqu'il s'est amusé à remplacer le visage d'Alden Ehrenreich , qui incarne Han Solo dans ses jeunes années, par celui de Harrison Ford.

Vous auriez aimé voir Harrison Ford interpréter une nouvelle fois Han Solo, mais l’âge de l’acteur et son désintérêt pour la saga Star Wars ont depuis longtemps douché vos espoirs ? Bonne nouvelle : grâce aux progrès technologiques, il est possible, avec la magie du trucage et l’aide de puissants outils de traitement de l’image, de simuler la présence de l’Américain dans Solo : A Star Wars Story.

Comment ? En utilisant la technique dite du deepfake. Le procédé est facile à comprendre : il s’agit de remplacer un visage par un autre dans une vidéo, de façon à donner l’illusion que c’est une autre personne qui est mise en scène. C’est ce qu’a fait un vidéaste sur YouTube, en retirant le visage de l’acteur Alden Ehrenreich , qui incarne Han Solo dans ses jeunes années, par celui de Harrison Ford.

Une interprétation discutable

Naturellement, l’intéressé s’est servi de séquences où Harrison Ford était jeune, afin d’être raccord avec la temporalité du film.

Sorti ce printemps, Solo : A Star Wars Story a été diversement accueilli par le public et la critique. Chez les fans, le deuxième film dérivé produit par Lucasfilm sous l’égide de Disney a même fait couler beaucoup d’encre, car il s’est attaqué à un personnage ô combien iconique de la saga cinématographique, le contrebandier devenu général de l’Alliance rebelle, Han Solo.

Or, il n’est pas facile d’endosser un tel rôle après l’excellente performance de Harrison Ford, qui a su donner au personnage un caractère fanfaron mais aussi une « gueule ». Le jeune acteur américain Alden Ehrenreich a pu s’en rendre compte, puisque son jeu dans Solo : A Star Wars Story a été jugé médiocre — ou en tout cas bien insuffisant pour faire ressortir tout le relief d’un héros comme Solo.

Solo et Chewbacca Star Wars
Han Solo et Chewbacca. // Source : Disney

Les fans font leur correction

D’une certaine façon, ce montage — qui se contente de retoucher un trailer, ce n’est pas tout le film qui est édité — est la correction rêvée de bon nombre de fans. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les passionnés considèrent qu’il faut intervenir pour ajuster quelque chose qui ne semble pas aller dans Star Wars (ou ailleurs). L’exemple le plus probant dans ce domaine est The Phantom Edit.

En matière de deepfakes, le rendu varie d’un projet à l’autre. Pour ce qui est de ce montage particulier, le résultat est convaincant : le visage est bien accroché au reste de la tête, l’éclairage et les ombres de l’environnement sont retranscrits sur la face, ce qui rend l’intégration naturelle et crédible. On distingue même un mouvement des lèvres assez cohérent avec les répliques prononcées.

Bien sûr, le résultat n’est pas absolument parfait : on peut parfois observer quelques petites imperfections dans l’intégration ou une articulation de la mâchoire qui paraît un peu figée alors que Han Solo est censée parler. Mais pour un projet relativement amateur, qui ne dispose pas des moyens d’un studio comme ILM — dont la réputation en matière d’effets spéciaux n’est plus à faire –, c’est réussi.

Partager sur les réseaux sociaux