Sony continue de peaufiner son calendrier 2018 en officialisant la date de sortie de Spider-Man, exclusif à la PS4 et développé par Insomniac Games.

God of War le 20 avril, Detroit : Become Human le 25 mai et… Spider-Man le 7 septembre : les joueurs PlayStation 4 peuvent sortir leur agenda et préparer leurs économies. Car Sony les gâte, une fois encore, avec des jeux exclusifs servant d’arguments de poids pour qu’ils n’aillent pas voir ailleurs. La nouvelle adaptation des aventures du célèbre super-héros Marvel est particulièrement attendue depuis sa révélation durant l’E3 2016. Mystérieux, le jeu développé par Insomniac Games (Spyro the Dragon, Ratchet & Clank, Sunset Overdrive) aguiche à chacune de ses rares bandes-annonces, promettant une expérience en monde ouvert dans les guêtres du célèbre Homme-Araignée.

Les joueurs PS4 sont gâtés

Exclusivité oblige, Sony va mettre le paquet concernant le lancement de Spider-Man, qui viendra mettre le ton dès la rentrée prochaine et marcher sur les plates bandes d’un certain Shadow of the Tomb Raider. Par exemple, il n’échappera pas à l’édition collector, laquelle comportera des bonus numériques (trois chapitres prévus après la sortie, des missions, des costumes et des personnages), un sticker, un steelbook, un mini artbook et une statue qui ne sera montrée entièrement que cet été. Sur quoi repose Spider-Man ? Mystère pour le moment. Nul besoin de préciser que le jeu sera optimisé pour la PS4 Pro. 

Au-delà de la simple annonce, on remarquera que Sony est en train d’alimenter le catalogue de la PlayStation 4 avec un lot d’exclusivités bien réparties de janvier à décembre. En 2017, les possesseurs de la console pouvaient se régaler avec Gravity Rush 2, Nioh, Horizon : Zero Dawn, Uncharted : The Lost Legacy ou encore Gran Turismo Sport. Cette année, ils ont déjà pu s’émerveiller avec le remake de Shadow of the Colossus en attendant God of War, Detroit : Become Human et Spider-Man. En 2019, ils peuvent déjà garder les yeux rivés sur Days Gone, naguère prévu pour 2018, et Ghost of Tsushima. Sans oublier un certain The Last of Us : Part II

Partager sur les réseaux sociaux