Les jeux de Battle Royale n'en finissent plus de se rendre coup pour coup. Afin de répondre à l'arrivée de Fortnite sur iOS et Android, PUBG va lui-aussi sortir sur mobile en-dehors d'Asie.

Fortnite ne cesse de prendre une place de plus en plus importante dans le genre Battle Royale, propulsé au rang d’incontournable par PUBG l’année dernière. Le titre d’Epic Games prépare actuellement son arrivée sur iOS et Android avec un premier événement sur les plateformes d’Apple (il paraît que ça tourne très bien) et, par conséquent, PUBG Corporation se doit de réagir. Et c’est sans doute pour contre-attaquer que, sans crier garer, un certain PUBG Mobile a débarqué sur le Google Play canadien. Un soft launch préfigurant un lancement en Occident pour très bientôt.

PUBG lui-aussi sur mobile

Édité par Tencent Games, ce PUBG Mobile n’est autre que l’un des deux portages officiels sortis en Chine. Développé par LightSpeed & Quantum Studio, il se veut comme une version fidèle de PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS, bien évidemment adapté au marché mobile. La page Google Play parle d’un « portage authentique », avec les mêmes cent personnes lâchées sur une carte de soixante-quatre kilomètres carrés. Les développeurs promettent des graphismes réalistes grâce à l’Unreal Engine 4 et un son en qualité HD avec effets 3D. Fonctionnant sur plus de 500 terminaux, PUBG Mobile nécessite Android 5.1.1 et 2 Go de RAM.

La page Facebook, quant à elle, précise un peu plus les ambitions se cachant derrière PUBG Mobile. Où l’on apprend qu’iOS sera aussi concerné dans un avenir proche et que ce soft launch fait office de bêta (d’abord au Canada). Difficile, dès lors, de ne pas y voir un moyen de désamorcer les plans d’Epic Games, qui a annoncé la couleur en promettant des déclinaisons iOS et Android de haute volée (avec du cross-play en prime).

En attendant une sortie chez nous, vous pouvez toujours essayer de récupérer ce PUBG Mobile canadien en changeant la région de votre Google Play ou en dénichant un APK. Au moment où nous écrivons ces lignes, le taux de satisfaction est plutôt très élevé : 4,8 sur 5.

Partager sur les réseaux sociaux