Stephen Wilhite est décédé. Il a développé le format du GIF dans les années 1980. Il est devenu le support le plus populaire pour des mèmes.

On doit beaucoup à Stephen Wilhite. Sans lui, Internet n’aurait jamais été un lieu si drôle. Cet homme n’est autre que l’inventeur des images Graphics Interchange Format — les GIF. Auprès des médias américains, son épouse vient de confirmer, ce 24 mars 2022, son décès. Il est mort à l’âge de 74 ans, des suites du covid.

Stephen Wilhite a commencé à développer ce format dans les années 1980, alors qu’il travaillait dans la boîte d’informatique CompuServe, leader à l’époque. « Il a inventé le GIF tout seul — il le faisait en fait à la maison et l’apportait au travail après l’avoir perfectionné », confie son épouse au média américain The Verge. « Il imaginait tout en privé dans sa tête, puis se mettait à le programmer sur l’ordinateur. »

Lorsque le format du GIF abouti en 1987 grâce à Stephen Wilhite et son équipe, il s’agissait alors de développer un format compatible avec un réseau Internet très lent, mais capable malgré tout de porter des images de haute résolution et en couleurs. Ce fut un format d’image de référence avant l’arrivée du PNG (Portable Network Graphics), capable depuis de porter des images de bien meilleure qualité.

Peu à peu, au début des années 2000, le GIF est devenu le support des mèmes que l’on connaît aujourd’hui sur les réseaux sociaux. Il revêt toutefois d’autres utilités, comme par exemple dans le domaine de vulgarisation scientifique, pour porter des animations.

On dit « jif », pas de débat

Vous n’avez jamais su prononcer « gif » ? Il est temps, en l’honneur de Stephen Wilhite, d’adresser ce problème : son inventeur expliquait en 2013 dans le New York Times que le gif se prononce « jif », et non pas « guif ». Voilà.

https://giphy.com/gifs/originals-nycoriginals2019-el1llrWceWH0sbLVz6
https://giphy.com/gifs/AppleTV-ted-lasso-tedlasso-Xg9xtAwoxn3nEQEz4Y

Durant cette même interview, il partageait d’ailleurs son GIF préféré : celui d’un bébé qui dance. On ne peut pas dire que ce soit un mème particulièrement connu de nos jours, mais c’est justement cela : ce GIF est devenu viral, dans les débuts d’internet, avant même la culture des mèmes. C’était, pour Stephen Wilhite, le symbole des débuts du GIF sur le web.

21_baby_custom1

Les GIF préférés de la rédaction

On a tous et toutes inscrits en nous des GIF favoris, que l’on aime dégainer dans nos conversations Messenger ou sur Twitter. Beaucoup sont issus de mèmes cultes. Voici une petite sélection de la rédaction.

https://giphy.com/gifs/this-is-fine-QMHoU66sBXqqLqYvGO
https://giphy.com/gifs/chloe-concerned-kaq6GnxDlJaBq
https://giphy.com/gifs/rjkJD1v80CjYs
https://giphy.com/gifs/LKqDgLlK6SuIM
https://giphy.com/gifs/yes-nod-robert-redford-xKy2w6LehxxHa
https://giphy.com/gifs/wtf-obama-wth-pPhyAv5t9V8djyRFJH
https://giphy.com/gifs/wtf-dafuq-dafuck-wIxBzHWegpOUM
https://giphy.com/gifs/5VKbvrjxpVJCM
https://giphy.com/gifs/smile-michael-jackson-thriller-u4styZNRWqR0Y
https://giphy.com/gifs/cat-costume-eQZPrashbH9vy
tk290113
https://giphy.com/gifs/series-canal-jonathan-cohen-laflamme-la-flamme-7EaJLBEEr5W1zHyXWB
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !