La campagne de dons lancée par la Quadrature du Net à la mi-novembre n'a pas permis d'atteindre l'objectif de 320 000 euros dans les temps. L'association prolonge donc son opération en espérant une meilleure mobilisation des internautes.

Elle devait s’achever courant décembre. Finalement, la campagne de dons lancée par la Quadrature du Net à la mi-novembre jouera les prolongations : l’association française de défense des libertés individuelles sur Internet a annoncé que sa levée de fonds durerait quelques jours de plus, faute pour elle d’avoir suffisamment réussi à mobiliser les foules dans le temps imparti.

Bien qu’elle s’efforce d’afficher un optimisme résolu, la Quadrature du Net risque fort de devoir réduire drastiquement ses activités en 2018, quitte à faire l’impasse sur certains sujets, si les internautes préoccupés par les problématiques qu’elle traite ne sont pas au rendez-vous : en effet, à peine la moitié de l’objectif de la campagne de dons a été atteint.

Sur les 320 000 euros visés par l’association, le compteur affiche pour l’heure une collecte d’un peu plus de 161 000 euros. La somme peut sembler conséquente, mais elle risque de ne pas suffire pour suivre tout à la fois la neutralité du net en France et en Europe, la mise en place du règlement général sur la protection des données et du règlement ePrivacy et la surveillance électronique.

Considérant 2018 comme une année charnière, notamment eu Europe avec l’arrivée de deux textes capitaux pour l’encadrement des données personnelles, la Quadrature du Net juge qu’il est capital de « sécuriser un budget qui [lui] permette de fonctionner sans trop de difficultés ». Sinon, il lui faudra sabrer dans ses effectifs et renoncer à certains dossiers ou certaines actions, notamment devant la justice.

Partager sur les réseaux sociaux