Facebook Stories, qui permettait de programmer l'envoi de messages de bonne année à tous ses amis dès minuit, a été désactivé après la découverte de failles de sécurité. Le service pourrait ne pas être rétabli pour la nouvelle année.

Samedi, nous rapportions que Facebook avait mis en ligne un service permettant de programmer l'envoi massif de messages de bonne année à ses amis, dès minuit. L'application destinée à ringardiser les SMS devait permettre d'envoyer un message à tous les contacts Facebook, ou seulement à quelques uns, après l'avoir liée au compte Facebook. Spam massif garanti, avec un système qui promet de noyer les voeux de ses "vrais amis" au milieu de centaines de messages d'amis dont on ne souvient même plus qui ils sont (si si, avouez).

Mais heureusement pour la lisibilité des murs, Facebook a finalement désactivé l'application. Non pas parce qu'il a réalisé que c'était une mauvaise bonne idée, mais parce qu'un internaute a révélé l'existence d'une faille de sécurité. "Avec une simple manipulation de l'ID à la fin de l'URL d'un message envoyé sur le site Facebook Stories, vous pouvez voir les messages de Bonne Année des autres gens", explique Jack Jenkins.

La faille permettait de lire le texte du message programmé, et le nom des destinataires, mais pas celui de l'expéditeur. Par ailleurs, il était possible de supprimer le message d'un tiers.

En réaction, Facebook a décidé de suspendre Facebook Stories, en indiquant "une opération de maintenance". Il ne dit pas si le service sera rétabli d'ici minuit, heure de Paris. "Ca ne prendra pas longtemps", indique simplement le réseau social. Il ne précise pas non plus si les messages qui étaient déjà programmés partiront tout de même à l'heure voulue.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !