Agrandir le plan

Dans la nuit de dimanche à lundi, les rebelles opposés au régime du colonel Kadhafi se sont emparés de la Place Verte, lieu symbolique du pouvoir. « La rébellion s’est empressée de la rebaptiser « Place des Martyrs », en hommage aux victimes du soulèvement. Une démarche qui sonne comme une fin de parcours pour le colonel Kadhafi, au pouvoir depuis 42 ans« , rapporte France 24. C’était Kadhafi qui avait rebaptisé la place en « Place Verte » après son accession au pouvoir.

Sans attendre l’abdication du leader libyen, Google a déjà pris acte de la fin du régime Kadhafi, en renommant la Place Verte en « Place des Martyrs » sur son service de cartographie Google Maps. Un geste politique que l’on est peu habitué à voir de la part d’une multinationale. Une série d’avis publiés sur le service félicitent d’ailleurs Google pour son geste, et avant tout les Libyens pour leur libération.