La suite de Bridget Jones, « l’âge de raison », semble attirer les pirates qui prometteraient 10 millions de dollars (8,5 millions d’euros) à celui qui mettrait la main sur une copie du film avant sa sortie en salle.

« Nous avons été avertis que des sommes significatives d’argent ont été offertes pour n’importe quel matériel précoce sur le film, confie un porte-parole du studio britannique Working Title à la BBC. Pas un mot cependant sur les rumeurs comme quoi ces sommes s’élèveraient à pas moins de 10 millions de dollars.

En Grande Bretagne, où le film sortira le 12 novembre prochain (le 8 décembre en France), on s’attend à un succès international immense pour la suite du film basé sur le roman de Helen Fielding. 200 millions de dollars de recettes sont ainsi espérés.

Cependant il faudra lutter contre la contrefaçon venue des bandes organisées qui vendent leurs DVD dans les quartiers chinois des grandes métropoles. Selon la Fédération Contre le Vol de Copyright (la FACT), il y aurait des preuves de plus en plus importantes que des groupes de piratage sont liés à des réseaux de drogues, de racket, et même de terrorisme.

Cependant si les mesures de sécurité exceptionnelles mises en place pour protéger la sortie inédite du film se révélaient inefficaces, gageons que c’est encore une fois le P2P qu’on accusera de faire naître le piratage et de faire baisser les ventes. Avez-vous versé votre cotisation pour rassembler les 10 millions d’euros ? En attendant de verser beaucoup plus pour le dernier Star Wars prévu le 19 mai 2005, qui promet d’attirer en masse les Bounty Hunters…

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !